S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

France : le Sénat impose le débit minimum de 8 Mbps avant fin 2015

La Mamie du Cantal approuve

Ce mardi 14 février, le Sénat a examiné et adopté en soirée le projet de loi sur l’aménagement numérique du territoire, sur le haut et très haut débit fixe et mobile. L’article 8 a de quoi attirer l’œil, dès lors qu’il fixe à 2 Mbps le débit minimal pour n’importe quel abonné internet avant fin 2013, et surtout à 8 Mbps deux ans plus tard.

sénat sénateur

De 2 à 8 Mbps en seulement deux ans

« Tout abonné à un réseau fixe de communications électroniques doit être en mesure d'accéder à un débit minimal de 2 Mbit/s avant le 31 décembre 2013 et 8 Mbit/s avant le 31 décembre 2015. Dans les six mois suivant la promulgation de la présente loi, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes remet au Parlement un rapport précisant les actions à mener pour atteindre ces objectifs. »

La barre des 2 Mbps n’est guère étonnante, dès lors qu’il s’agit depuis quelques années du débit minimum requis à un FAI pour parler de haut débit. Imposer le 8 Mbps pour tous est par contre plus surprenant, d’autant que cela doit être mis en place dans moins de quatre ans.

Du triple-play pour tous

On se rappellera qu’il y a un peu plus de deux mois, le ministère de l’Économie avait publié ses 57 objectifs prioritaires pour le Plan France Numérique 2012-2020. Or l’objectif n°10 indiquait qu’il fallait « mettre à jour le label « haut débit pour tous » en imposant un débit de 5 Mbit/s sur l’ensemble du territoire ».

Mais entre 5 Mbps et 8 Mbps, la différence est importante. Pour beaucoup d’utilisateurs, c’est le triple-play assuré. Mais pour les FAI, cela implique une montée en débit obligatoire de l’ADSL pour les zones non couvertes par la fibre optique. Et l’échéance de 2015 est proche.

Des débits "irréalistes"

La Fédération Française des Télécoms, qui représente la plupart des opérateurs du pays, estime que ces niveaux de débits sont « irréalistes aux dates envisagées » et cela viendrait « en fait pénaliser le déploiement de la fibre optique ».

Si cette proposition a été adoptée en première lecture au Sénat, elle doit encore l’être devant les députés. Ce qui est encore loin d’être réalisé.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 16/02/2012 à 07:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 186 commentaires

Avatar de SrBelial INpactien
SrBelial Le jeudi 16 février 2012 à 07:50:06
Inscrit le jeudi 17 février 11 - 841 commentaires

bref la firbre c'est bien beau... mais si c'est réserver a quelques arondissement des 5 plus grandes villes de france....

ya des gens en dehors des villes hein... c'est comme le coup du "le gazoil est trop cher ?? prennez les transport en commun !" HEY CONNARD YA PAS DE TRANSPORT EN COMMUN


++
Avatar de Fantassin INpactien
Fantassin Le jeudi 16 février 2012 à 07:50:51
Inscrit le lundi 5 novembre 07 - 4078 commentaires
Tout ça c'est du bricolage. Je propose que l'on démonte tout et qu'on recommence à zéro. Chaque père de famille achètera une bêche et creusera jusqu'au NRA-fibre d'Etat le plus proche. Une fibre optique lui sera fournie à un tarif avantageux avec un taux de crédit à 2%. Pour ceux qui ont encore un emploi, il sera possible de confier le travail au voisin. Les chèques emploi service numérique seront proposés dans ce sens.
Vive la France !

Avatar de adrieng INpactien
adrieng Le jeudi 16 février 2012 à 07:53:47
Inscrit le jeudi 16 avril 09 - 504 commentaires

C'est bien une loi de sénateur : un élu de la campagne qui veut bien faire subventionner son réseau par les abonnés des villes. En ville, un seul NRA dessert des 10aines de milliers de foyer à moins de 2km. Dans une petite ville ou un village, un seul NRA dessert qques milliers voire qques centaines de lignes seulement, avec des distances jusqu'à 4 km.


contre-exemple : Je suis à Nantes, dans un quartier loin d'être paumé, et pourtant à 4 km d'un DSLAM.… le débit est merdique…

Je ne suis pas sûr que ça soit productif d'opposer villes et campagnes à chaque fois.

Concernant la fibre, je ne vois pas très bien en quoi ça gène : si quelqu'un a accès à la fibre, il a le 8Mbps nécessaires, donc plus besoin de développer l'ADSL. Il y a aussi le wifi qui peut être a développé, les débits sont aussi intéressant.
Avatar de kyrios123 INpactien
kyrios123 Le jeudi 16 février 2012 à 08:12:42
Inscrit le vendredi 27 janvier 06 - 454 commentaires
J'aime bien ces sénateurs... ils se lèvent un matin et se disent tiens, qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire aujourd'hui?
Bah adoptons un projet de loi pour fixer à 8Mbps d'ici fin 2015 le débit minimum pour le haut débit...

Voilà, ca c'est fait, on a rendu service au concitoyens et ca fait bon genre avant les élections... on a bien mérité notre salaire...
Avons nous pris en considération les contraintes techn... quoi? techniques? Ahhh mais ca on s'en fiche... la technique c'est pour les FAI !

Ils sont rigolos tout de même!
Avatar de Arona INpactien
Arona Le jeudi 16 février 2012 à 08:13:11
Inscrit le mardi 9 mai 06 - 948 commentaires


contre-exemple : Je suis à Nantes, dans un quartier loin d'être paumé, et pourtant à 4 km d'un DSLAM.… le débit est merdique…

Je ne suis pas sûr que ça soit productif d'opposer villes et campagnes à chaque fois.

Concernant la fibre, je ne vois pas très bien en quoi ça gène : si quelqu'un a accès à la fibre, il a le 8Mbps nécessaires, donc plus besoin de développer l'ADSL. Il y a aussi le wifi qui peut être a développé, les débits sont aussi intéressant.


Et une loi obligeant de prendre la fibre si celle-ci est dispo? Au même prix que d'ADSL.
Avatar de jezus INpactien
jezus Le jeudi 16 février 2012 à 08:22:03
Inscrit le mercredi 17 septembre 03 - 3620 commentaires
contre-exemple : Je suis à Nantes, dans un quartier loin d'être paumé, et pourtant à 4 km d'un DSLAM.… le débit est merdique…

Pareil, suis dans une agglomération dense et peuplée, sur un DSLAM avec plus de 30000 abonnés, et un débit de merde. Déjà atteindre les 5Mbit/s serait énorme. Ah et je paye pour la TV que je ne reçois pas, joie.
Donc ville ou campagne ce n'est effectivement pas forcément le problème.


Edité par jezus le jeudi 16 février 2012 à 08:22
Avatar de boglob INpactien
boglob Le jeudi 16 février 2012 à 08:24:28
Inscrit le jeudi 4 janvier 07 - 666 commentaires


Ya tant de personnes dans les hameaux à 6 km du DSLAM qui désespéraient d'avoir un jour autre chose que 512 kb/s, ben voilà, le senat a réglé le problème.



clair mais j'attends de voir. avec les 500kbits/sec que j'ai c'est la misère.
ça met des plombes à chopper des films :-)
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le jeudi 16 février 2012 à 08:30:00
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6205 commentaires
non non j'ai bien lu 2M pour fin 2013 et 8M pour fin 2015 .... champagne

mais le jour ou ça passe j'aurais quand même une pensée pour mon ReAdsl 512k
Avatar de mosquito25 INpactien
mosquito25 Le jeudi 16 février 2012 à 08:32:01
Inscrit le vendredi 24 décembre 04 - 321 commentaires
ouai enfin si FT avait fait son boulot correctement du 2mbps pour tous ce serait LARGEMENT envisageable !!!

Sauf que souvent, les problèmes sur ADSL ne viennent pas seulement de France Télécoms : dans mon cas par exemple, j'ai un très bon débit vu la longueur de ma ligne (5200kb/s pour 3600m), mais parfois ça s'écroule.
Apparemment, les problèmes viennent des commandes des illuminations de nowel, donc toutes les nuits en décembre, le débit tombe parfois à 3600kb/s. Le pire qui m'est arrivé, c'est fin novembre dernier, pendant les tests des commandes CPL, le débit est tombé à 800kb/s, j'ai pété les plombs

Le problème vient de la commande CPL, sur des lignes téléphoniques et éléctriques aériennes.
La seule solution : enterrer les lignes, avec une séparation courants forts/courants faibles. Intervenants : EDF / France Télécoms / Génie civil et je crois aussi la DRIRE. Bonjour les impots locaux.

Et j'ai constaté aussi qu'une lampe d'éclairage public défectueuse, sur un poteau pas loin de ma ligne téléphonique, provoquait des chutes monstrueuses du SNR (6dB). Je dis bien constaté : en regardant le SNR, je pouvais dire si la lampe était allumée ou pas. Bien entendu, ça pouvait aussi provoquer des déconnexions, et une chute du débit après reconnexion.

Alors dire qu'il suffirait que FT fasse mieux son boulot, bof quoi.

Edité par mosquito25 le jeudi 16 février 2012 à 08:35
Avatar de kwak-kwak INpactien
kwak-kwak Le jeudi 16 février 2012 à 08:32:53
Inscrit le jeudi 27 mai 10 - 1982 commentaires
Simple question:
Les sénateurs en évoquant 2Mbps puis 8Mbps parlent de débit descendant ou de débits symétriques ?
Parce qu'en Finlande la loi impose un minimum de 2Mbps et ce sont bien des débits symétriques: donc 2Mbps sur la voie descente et sur la voie montante.

Edité par kwak-kwak le jeudi 16 février 2012 à 08:33
;