S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Les abonnés de Free Mobile satureraient déjà le réseau d'Orange

Un réseau éfreeté

Jean-Ludovic Sillicani et Sébastien Crozier, respectivement présidents de l’ARCEP et du syndicat CFE-CGC et UNSA d’Orange, se sont rencontrés vendredi dans l’après-midi afin de discuter de Free Mobile. Contacté par PC INpact, Sébastien Crozier nous a notamment annoncé qu’un « constat anormal » au sujet de Free Mobile avait été réalisé par les fonctionnaires d’Orange, sans nous donner plus de détails. Notre confrère Le Point semble cependant avoir découvert de quoi il s’agit.

Orange argumentaire Free
Page d'un document interne d'Orange remis il y a quelques jours aux techniciens d'intervention client.

Des "dysfonctionnements importants"

De nombreux sujets ont été abordés entre les deux présidents, notamment l’emploi dans le milieu télécom, la couverture de Free Mobile, les méthodes d’analyse de couverture de l’ARCEP, et un problème grave constaté par les employés d’Orange, toujours au sujet de Free Mobile.

Concernant ce dernier point, Sébastien Crozier n’a pas souhaité rentrer dans les détails. Tout au plus nous a-t-il précisé que les employés d’Orange ont constaté des dysfonctionnements importants et qu’en tant que fonctionnaires, ils se devaient de les dénoncer.

Le Point a cependant pu consulter une lettre envoyée mercredi 8 février dernier par Orange à Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad (Free). Cette lettre pointait principalement du doigt un « très grave incident » constaté la veille au soir.

97 % des communications de Free passeraient par Orange

« Pendant deux heures, le réseau et les services Orange ont été indisponibles pour certains abonnés de Free, mais aussi d'Orange, en raison du trop grand nombre de communications assignées au réseau d'Orange par Free, au lieu de passer par le réseau propre de Free Mobile » nous explique ainsi notre confrère.

Orange a donc alerté Free et souhaite que ce dernier prenne les mesures adéquates afin qu’une telle surcharge ne se répète pas. Plus problématique, cette surcharge selon l’opérateur historique montre que Free Mobile exploite plus qu’il n’en faut son réseau. D’après les constatations d’Orange, plus de 97 % des communications de Free Mobile passeraient par ses antennes-relais.

Un réseau proche de la saturation ?

Une information, qui si elle venait à être confirmée, pourrait remettre en cause l’accord d’itinérance entre Free Mobile et Orange. Cela révèle par ailleurs qu’en cas de recrutement important chez Orange, son propre réseau ne pourrait pas suivre la demande, à moins d’imposer des restrictions… Mais ce n’est pas là où souhaite en venir l’opérateur.

Cet accord d’itinérance entre les deux opérateurs ne peut être annulé, néanmoins ses conditions pourraient être modifiées. Free devra probablement payer une facture plus élevée mais aussi accroître son réseau plus rapidement voire limiter sa croissance d’abonnés.

Orange argumentaire Free

La couverture de Free Mobile critiquée

Joint au téléphone par PC INpact, le président des syndicats d’Orange, qui représentait aussi les syndicats de Bouygues Télécom et de SFR lors de sa rencontre avec le patron de l’ARCEP, nous a décrit brièvement leur conversation.

La couverture de Free Mobile a tout d’abord été abordée. Se basant notamment sur Sensorly.com, qui permet à des milliers d'internautes de dévoiler la couverture de tous les opérateurs du globe, le syndicaliste a fait remarquer qu’il existe des « trous gigantesques dans le réseau » de Free Mobile, et que les 27 % de couverture sont certainement loin d’être effectifs.

Tests de couverture : la méthodologie n'est pas la bonne

Afin de répondre aux attentes des opérateurs concurrents et des syndicats, l’ARCEP a déjà promis qu’il réaliserait de nouvelles mesures sur tout le territoire afin de vérifier le réseau de Free Mobile. Néanmoins, Sébastien Crozier a vivement critiqué la méthode utilisée par l’Autorité.

Selon lui, l’ARCEP se contente de vérifier le réseau avec un seul appareil, alors le syndicaliste souhaite qu’une vérification massive soit réalisée, avec des appels simultanés notamment. L’ARCEP n’a pas exclu l’idée sans pour autant assurer qu’elle l’exploiterait. L’Autorité devrait terminer ses tests d’ici la fin du mois.

L'emploi, une priorité

Concernant l’emploi, le président des syndicats d’Orange n’a pas caché sa crainte que les recrutements chez Free Mobile ne compenseront pas les pertes d’emplois chez la concurrence. Selon ses calculs, le rapport sera négatif d’ici peu, sachant que le manque de boutiques de Free Mobile force les abonnés à appeler la hotline. Or une partie d’entre elle est à l’étranger. Selon Crozier, cela ne favorise donc pas l’emploi en France.

Pour les syndicats, l’emploi est donc une question centrale, ce qui ne semble pas être le cas pour l’ARCEP estiment ces mêmes syndicats. Aucune règle ni garanti de l’emploi n’ont été mises en place lors de l’attribution de la quatrième licence 3G. Sébastien Crozier a donc tenu à rappeler cette situation.

L'Autorité de la concurrence ou le Conseil d'État à la rescousse

Enfin, l’ARCEP a reconnu qu’à l’heure actuelle, seuls les syndicats avaient agi légalement, dans les règles. Les trois opérateurs, pour leur part, n’ont pour l’instant ni contacté l’ARCEP ni l’Autorité de la concurrence. Cette dernière, justement, pourrait être saisie par le syndicat CFE-CGC et UNSA si l’ARCEP venait à le décevoir. Le Conseil d’État pourrait même être saisi.

Reste au final à savoir si toutes ces actualités se basent sur des faits réels ou si le seul but est de « salir » l’image de Free Mobile.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 13/02/2012 à 20:46

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 354 commentaires

Avatar de ElRom16 INpactien
ElRom16 Le lundi 13 février 2012 à 21:01:25
Inscrit le vendredi 20 août 10 - 953 commentaires
C'est surtout que le réseau d'Orange arrive pas accepter d'envoyer des débits non bridés

D'ailleurs quel est le debit maximal théorique quand on dépasse les 3Go chez Free?
Avatar de benjarobin INpactien
benjarobin Le lundi 13 février 2012 à 21:02:09
Inscrit le dimanche 17 décembre 06 - 1193 commentaires
allez huskie elle est pour toi celle là :p

on sait comment ils ont déterminé leurs 97% chez orange ? (et bon que le réseau dimensionné pour 25M d'utilisateurs sature pour 1M de freenautes, je veux bien mais c'est légèrement peu probable .. peut être très localement mais c'est leur souci après tout ...ça sent encore la destabilisation à coups de FUD ..)

Ce fut ma première pensée... Comment 1M de personne peuvent saturé un réseau de 25M, de plus le nombre d'abonnée utilisant le réseau d'Orange (Orange, MVNO...) a du légèrement diminué car passant chez Free. Donc on n'est loin des 1M supplémentaire en nombre de personne sur le réseau d'Orange, ce qui ramené en pourcentage est ridicule...
Avatar de Reparateur INpactien
Reparateur Le lundi 13 février 2012 à 21:03:14
Inscrit le mardi 29 décembre 09 - 2312 commentaires
mdr le coups de l'emploi

quand je vais chez orange pour un problème on m’envoie chier à la Hotline

rien à foutre de leur boutique à pigeon ça fera plus de place dans les galerie marchande

mdr aussi le coups de la saturation
ça prouve que le réseau orange été donc près à craquer


Edité par Reparateur le lundi 13 février 2012 à 21:04
Avatar de NoarZ INpactien
NoarZ Le lundi 13 février 2012 à 21:04:48
Inscrit le lundi 3 mai 10 - 366 commentaires
Y a un probleme non soulevé la dedans, c est que Free a du mal a implanter des antennes dans les grandes villes, donc du coup ca passe par Orange. Car la proportion de changement vers Free doit etre tres forte sur les grandes agglomerations...
Qui lui ne veut pas penaliser ses chers pigeons, ni ses actionnaires cheris

Edité par NoarZ le lundi 13 février 2012 à 21:06
Avatar de ano_634830571450903611 INpactien
ano_634830571450903611 Le lundi 13 février 2012 à 21:05:57
Inscrit le mercredi 13 octobre 10 - 2087 commentaires

Comment le savent t-ils? Ils ont les chiffres de free pour faire un pourcentage?


Même sans les connaître précisément, ça me parait assez simple d'avoir une estimation fiable du pourcentage vu qu'ils savent combien d'appels vers et depuis leurs abonnés passent par leurs antennes et combien il y a d'appels vers et depuis leurs clients globalement (antennes Orange + Free). Après c'est juste une extrapolation au reste des opérateurs.
Avatar de Kikilancelot INpactien
Kikilancelot Le lundi 13 février 2012 à 21:06:45
Inscrit le jeudi 25 février 10 - 667 commentaires
Si avec 1 million en plus leur réseau sature heureusement qu'avant Free il n'y avait pas de concurrence, juste des entente...
Si jamais l'ARCEP change de méthode pour Free, cela serait bien qu'elle vérifie aussi les 3 gros en même temps pour voir si leur engagement à été tenu (parce que si la couverture est bien <27 par la méthode actuelle, ça veux dire que les trois gros sont en dessous de leur objectif aussi)
Avatar de aldebourg INpactien
aldebourg Le lundi 13 février 2012 à 21:09:20
Inscrit le lundi 12 novembre 07 - 214 commentaires
Pour le moment sur aix en provence, je suis toujours en itinérance orange, pas encore vu de free 100%
mais bon c'est que aix hein !
Avatar de ElRom16 INpactien
ElRom16 Le lundi 13 février 2012 à 21:10:50
Inscrit le vendredi 20 août 10 - 953 commentaires


Même sans les connaître précisément, ça me parait assez simple d'avoir une estimation fiable du pourcentage vu qu'ils savent combien d'appels vers et depuis leurs abonnés passent par leurs antennes et combien il y a d'appels vers et depuis leurs clients globalement (antennes Orange + Free). Après c'est juste une extrapolation au reste des opérateurs.


Cela reste faux car on a pas les données des appels vers Free de Free, et surtout le plus important ceux de SFR, Bouygues et tous les MVNO ce qui peut représenté une sacré différence.

Et puis c'est pas parce que 95% des appels passent par Orange que cela ressemble forcement 95% du total des appels des abonnées de Free
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le lundi 13 février 2012 à 21:12:14
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6205 commentaires

Même sans les connaître précisément, ça me parait assez simple d'avoir une estimation fiable du pourcentage vu qu'ils savent combien d'appels vers et depuis leurs abonnés passent par leurs antennes et combien il y a d'appels vers et depuis leurs clients globalement (antennes Orange + Free). Après c'est juste une extrapolation au reste des opérateurs.


+1

puis surement que dans le contrat avec Orange, Free doit fournir plus ou moins le nombre d'abonné
Avatar de sat57 INpactien
sat57 Le lundi 13 février 2012 à 21:12:32
Inscrit le jeudi 10 avril 08 - 136 commentaires
La campagne de dénigrement continue. C'est vrai que c'est un peu tiré par les cheveux, 1millions de clients en plus saturent le réseau d'orange. A moins que ce chiffre est sous évalué.
;