S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

BitTorrent : Btjunkie ferme ses portes à son tour

Une véritable épidémie

Alors que certains sites se sont contentés de faire le ménage afin de faire bonne figure et éviter de subir le même châtiment que Megaupload, d’autres ont tout simplement décidé de fermer leurs portes. Ainsi, après x7.to et Uploadbox, le fameux site BTjunkie a annoncé à son tour, volontairement, vouloir s’arrêter là. Il s’agissait pourtant d’un moteur de recherches de liens BitTorrent bien connu.

BTjunkie

Créé en 2005, BTjunkie faisait partie des sites spécialisés dans les liens BitTorrent les plus utilisés du Web avec The Pirate Bay, Demonoid, isoHunt, Mininova, Torrentz, etc. Certains de ces sites ont d’ailleurs été bloqués, filtrés, attaqués, pour la plupart du temps renaître de leurs cendres assez rapidement.

DDL, streaming, P2P, tout le monde y passe

BTJunkie, lui, tire définitivement sa révérence. Et si cette fermeture en période normale paraitrait anecdotique, elle ne l’est définitivement pas au regard des évènements de ces dernières semaines. Megaupload, Megavideo, Allostreaming, Alloshowtv, Allomovies, x7.to, Uploadbox et BTjunkie ont donc fermé leurs portes. D’autres ont supprimé totalement leurs contenus illégaux. Quelques sites encore ont arrêté certains services bien précis. The Pirate Bay est toujours en danger. Et avant le Super Bowl, 16 sites de streaming ont vu leurs noms de domaine saisis. Ceci en moins de trois semaines.

Habituellement, la fermeture d’un site ou d’un service est compensée par l’utilisation plus importante des sites et services équivalents. Or depuis quelques semaines, il semble que nous assistons à un nouveau scénario. Le futur le confirmera, mais jamais Internet n’avait vécu de tels changements en si peu de temps.

Qui sera le prochain ?

Il est aussi intéressant de noter qu’en décembre dernier, le gouvernement US avait dressé sa liste de sites à problèmes. Nous retrouvions des sites de téléchargement direct, de streaming, de P2P et des forums. Btjunkie et Megaupload faisaient partie de cette liste, en compagnie de The Pirate Bay, IsoHunt, Torrentz, Demonoid, Allofmp3, etc. Le prochain site à fermer ses portes figure certainement dans cet inventaire de sites et services « pirates ».
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 07/02/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 113 commentaires

Avatar de Faith INpactien
Faith Le mardi 7 février 2012 à 15:41:42
Inscrit le jeudi 5 juillet 07 - 2922 commentaires
On vit dans une époque où nous avons des outils extraordinaires qui permettent de créer et diffuser du contenu culturel.

Les artistes ont toujours été libres de choisir entre diffuser librement leurs créations ou les diffuser sous copyright (ou équivalent).
C'est un droit qu'on ne peut pas moralement leur ôter.

Idem pour les consommateurs: ils sont libres de choisir des oeuvres libres ou des oeuvres sous copyright.

Faire des lois pour permettre à des consommateurs de consommer librement des oeuvres sous copyright sans le consentement de leurs auteurs est pour moi une absurdité morale.

Si vous voulez inciter les auteurs à renoncer à leurs droits, faites leur une offre qui leur plaise (licence globale suffisamment rentable, mécénat abondnt, "pay at will" qui rapporte réellement), sinon, consommez autre chose.
Mais vouloir forcer les auteurs à abdiquer leurs droits, c'est malsain.
Avatar de maestro321 INpactien
maestro321 Le mardi 7 février 2012 à 15:42:33
Inscrit le vendredi 9 avril 10 - 2626 commentaires
C'est un luxe non pas en raison du prix, mais parce que c'est un loisir tout à fait non-nécessaire.


Le luxe est basé sur une économie de rareté.
Le multimédia est basé sur une économie d'abondance (enfin devrais) donc il n'y a aucune raison pour que je paie cette somme (nécessitée ou pas).





Edité par maestro321 le mardi 7 février 2012 à 15:43
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 7 février 2012 à 15:46:23
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires


Je me suis fait la même réflexion.

Et 30 euros, le DVD... J'imagine pas combien il paye un BD...

une bonne grosse édition collector a la limite mais un film basique, même en double DVD c'est 15€ max


Et si acheté de l'autre côté de la manche 6-7
Avatar de maestro321 INpactien
maestro321 Le mardi 7 février 2012 à 15:51:04
Inscrit le vendredi 9 avril 10 - 2626 commentaires

Les artistes ont toujours été libres de choisir entre diffuser librement leurs créations ou les diffuser sous copyright (ou équivalent).
C'est un droit qu'on ne peut pas moralement leur ôter.

Idem pour les consommateurs: ils sont libres de choisir des oeuvres libres ou des oeuvres sous copyright.

Faire des lois pour permettre à des consommateurs de consommer librement des oeuvres sous copyright sans le consentement de leurs auteurs est pour moi une absurdité morale.

Si vous voulez inciter les auteurs à renoncer à leurs droits, faites leur une offre qui leur plaise (licence globale suffisamment rentable, mécénat abondnt, "pay at will" qui rapporte réellement), sinon, consommez autre chose.
Mais vouloir forcer les auteurs à abdiquer leurs droits, c'est malsain.

Encore une fois le problèmes avec les droit d'auteur ne viennent pas des relations
auteur -> consommateur
mais
ayants-droits/distributeur -> consommateur

Je ne demande pas aux auteurs de renoncer à leurs droits, je veux que les ayants droits évoluent, s'adaptent au marché, redistribuent plus équitablement et de manière plus transparente.

Et tant qu'il ne ferrons pas ça, je n'ai pas envie de les financer pour qu'il continuent avec leurs méthodes (qu'on connait tous) d'un autre temps.


Edité par maestro321 le mardi 7 février 2012 à 15:51
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mardi 7 février 2012 à 15:51:18
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires

une bonne grosse édition collector a la limite mais un film basique, même en double DVD c'est 15€ max


Et si acheté de l'autre côté de la manche 6-7


Même pas, un BD collector avec DVD et Copie digital, c'est entre 20 et maximum 25 euros... ^^"

Exemple :http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&...
Avatar de Faith INpactien
Faith Le mardi 7 février 2012 à 15:55:07
Inscrit le jeudi 5 juillet 07 - 2922 commentaires
Le luxe est basé sur une économie de rareté.
Le multimédia est basé sur une économie d'abondance (enfin devrais) donc il n'y a aucune raison pour que je paie cette somme (nécessitée ou pas).


Avatar de Faith INpactien
Faith Le mardi 7 février 2012 à 15:57:03
Inscrit le jeudi 5 juillet 07 - 2922 commentaires
Je ne demande pas aux auteurs de renoncer à leurs droits, je veux que les ayants droits évoluent, s'adaptent au marché, redistribuent plus équitablement et de manière plus transparente.

Les ayant-droits sont les représentants des auteurs.
Tu refuses d'accepter le choix des auteurs à faire appel à des majors. Désolé, ça n'a rien de moral.

Apprends à te passer de ce que tu condamnes plutôt que de le consommer de force.
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 7 février 2012 à 15:58:38
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires


Même pas, un BD collector avec DVD et Copie digital, c'est entre 20 et maximum 25 euros... ^^"

Exemple :http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&...

Elle existe pas cette édition au RU, tout les film existe en Triple format pas celui là (sur amazon en tout cas)

et un gros navet en BD 3D, 2D et DVD
http://www.amazon.co.uk/Drive-Angry-Blu-ray-3D-DVD/dp/B004TFCVKY/ref=sr_1_3?ie=U...
Avatar de Enyths INpactien
Enyths Le mardi 7 février 2012 à 16:03:12
Inscrit le vendredi 31 août 07 - 1615 commentaires

Les artistes ont toujours été libres de choisir entre diffuser librement leurs créations ou les diffuser sous copyright (ou équivalent).
C'est un droit qu'on ne peut pas moralement leur ôter.

Idem pour les consommateurs: ils sont libres de choisir des oeuvres libres ou des oeuvres sous copyright.

Faire des lois pour permettre à des consommateurs de consommer librement des oeuvres sous copyright sans le consentement de leurs auteurs est pour moi une absurdité morale.

Si vous voulez inciter les auteurs à renoncer à leurs droits, faites leur une offre qui leur plaise (licence globale suffisamment rentable, mécénat abondnt, "pay at will" qui rapporte réellement), sinon, consommez autre chose.
Mais vouloir forcer les auteurs à abdiquer leurs droits, c'est malsain.

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
Je reproche aux maisons de disques de vouloir torpiller tout modèle alternatif (qui entraînerait leur mort), beaucoup d'artistes n'arrivent jamais au niveau qu'ils méritent car la sacro-sainte maison de disque pense que ça ne rapportera pas.

D'ailleurs, les artistes (mis à part les très connus) connaissent une situation relativement précaire et sont enchaînés à cette bande de dinosaure. Et pour ces gens là le salut se trouve généralement dans les concerts et pas les CD vendus dans le commerce.
Pour les artistes, je leur souhaite de pouvoir montrer leurs oeuvres à un maximum de personnes tout en leur assurant de quoi vivre. Je n'ai pas la solution car c'est un sujet qui mérite une concertation de tous les acteurs. Mais quand certains font tout en utilisant des moyens dictatoriaux pour empêcher le progrès, il faut trouver des solutions.

Les maisons de disque tiennent plus un rôle de cash-machine aujourd'hui qu'un rôle de diffuseur de contenu culturel. La situation d'aujourd'hui n'est que le reflet de leurs pratiques tarifaires passées. Et ils continuent à traquer les gens en leur infligeant des peines proches du vol à main armé. C'est absolument tout sauf pédagogique, au lieu d'avoir une réflexion sur leur modèle, ils sortent les avocats.

Je pense que la réponse juridique est absolument tout sauf adaptée car totalement désuète.

Quand à l'acte illégal du téléchargement, en parallèle, comment appelle-t-on une taxe qui cherche à compenser un acte illégal (Copie privée) ? C'est à mon sens une pratique malhonnête également, on ne montre pas l'exemple en corrompant un système.


Edité par Enyths le mardi 7 février 2012 à 16:05
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mardi 7 février 2012 à 16:07:39
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires

Elle existe pas cette édition au RU, tout les film existe en Triple format pas celui là (sur amazon en tout cas)

et un gros navet en BD 3D, 2D et DVD
http://www.amazon.co.uk/Drive-Angry-Blu-ray-3D-DVD/dp/B004TFCVKY/ref=sr_1_3?ie=U...


Mais Drive aussi c'est un navet ! :o Une fumisterie comme son précédent film. :o
;