S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : L'abonnement à Next INpact dès 17 € par an : il vous reste moins de 24h

Chômage en informatique : bilan 2011 et prévisions pessimistes pour 2012

Ça va pas tirer les salaires vers le haut...

L’association MUNCI, spécialisée dans l’emploi dans les secteurs de l’informatique, du web et des télécoms, est revenue aujourd’hui sur l’année 2011. Et si, à l’instar de 2010, cette année a vu son nombre de chômeurs diminuer, les prévisions pour 2012 sont particulièrement pessimistes.

pole emploi
En 2012, le secteur de l'informatique pourrait particulièrement souffrir...

Une belle année 2011 par rapport aux autres secteurs

D’après le MUNCI, le Mouvement pour une Union Nationale et Collégiale des Informaticiens, le taux de chômage dans l’informatique a atteint 4,9 % en catégorie A (qui n’ont pas travaillé), soit 25 900 personnes, et 6 % en intégrant les catégories B et C (qui ont travaillé partiellement), soit 32 200 personnes.

Ces taux sont bien meilleurs que ceux de 2009, où le chômage avait atteint 6,5 % de la profession avec 28 100 demandeurs en catégorie A et 33 700 en catégories A, B et C. Cela reste néanmoins bien inférieur à certains trimestres de 2008, où le taux de chômage était descendu à 3,5 %.

Le secteur de l’informatique reste quoi qu’il en soit bien moins sujet au chômage que la plupart des autres secteurs en France. Le secteur a même affiché en 2011 une légère baisse d’1,2 % en catégorie A et 1,5 % en catégories A, B, et C, « à comparer avec la hausse de +5,6% du chômage en France sur l’ensemble du marché du travail » a tenu à préciser le MUNCI.

Entre 10 et 30 % de hausse du chômage en 2012...

Néanmoins, après deux années de baisses en 2010 et 2011, le chômage en informatique a toutes les chances d’augmenter de plusieurs dizaines de pourcents. « Malgré une assez bonne résistance depuis quelques mois, le MUNCI s’attend toujours à une hausse de 10 à 30% du chômage des informaticiens en 2012. L’emploi informatique demeure fortement cyclique compte-tenu de la part croissante que prennent les services informatiques, lesquels jouent principalement le rôle de variables d’ajustement des grandes entreprises à la conjoncture, et ce malgré la hausse des prestations récurrentes (infogérance…). »

Or tous les indicateurs prévoient une hausse générale du chômage en France en 2012. Le secteur informatique ne sera donc pas épargné, et les niveaux de 2009 seront certainement dépassés. Le MUNCI rappelle d’ailleurs que lors de la dernière crise importante du secteur, soit entre 2002 et 2003, « le chômage des informaticiens avait triplé en France ». Entre 2008 et 2009, ce même chômage avait quasi doublé.

Les ingénieurs globalement mieux lôtis

Rappelons que selon les données du gouvernement pour le troisième trimestre 2011, le secteur de l’emploi en informatique est divisé comme suit :
  • Ingénieurs : 325 000
  • Techniciens : 172 000
  • Employés et opérateurs : 37 000
  • Total : 533 000 emplois (nombre arrondi)
Les ingénieurs sont les moins touchés par le chômage, a contrario des techniciens et des employés. L’année 2012 sera donc à suivre de près, même si le MUNCI souhaite honnêtement se tromper sur ses prévisions pessimistes…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/01/2012 à 15:58

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 156 commentaires

Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le lundi 30 janvier 2012 à 16:44:28
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
perso j'suis licencié

Tes supérieurs étaient des fanboys du libre ?
Avatar de Edtech INpactien
Edtech Le lundi 30 janvier 2012 à 16:45:33
Inscrit le mardi 17 octobre 06 - 3718 commentaires

Oui, que ce soient des petites entreprises ou de grosses SSII, c'est clairement le développement logiciel qui est demandé. Après, je connais pas encore bien les conditions de travail ... (bientôt en stage de fin d'études)


En fait, si tu as .NET dans ton CV, c'est juste l'orgie ! Même si en fait je développe en Delphi au boulot



Les programmeurs / analystes sont majoritairement ingénieurs en France maintenant ? Ou alors ils sont rangés dans les «Techs» et dans ce cas il y a 2 ingénieurs pour 1 tech...


Euh, je suis cadre, mais pas ingénieur ni technicien, et je suis développeur (analyste et programmeur ne sont plus des termes utilisés, souvent la même personne fait tout, du moins dans les PME).
Avatar de Bill2 INpactien
Bill2 Le lundi 30 janvier 2012 à 16:40:06
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 2123 commentaires
Si quelqu'un voit passer une offre de dev .net sur dijon, je suis preneur :)
(pole emploi : que dalle, APEC, des demandes irréalistes, et j'ai pas le niveau d'étude demandé ...)

edit : et je cherche à éviter les SSII ... question d'ambiance ;)

Edité par bill2 le lundi 30 janvier 2012 à 16:40
Avatar de glubb INpactien
glubb Le lundi 30 janvier 2012 à 16:40:57
Inscrit le samedi 7 juillet 07 - 140 commentaires


Je pense qu'il doit-être question de non développeur.
Tout comme certains, je reçois 2 ou 3 offres par jour. Mais ce ne sont que des offres en tant que développeurs.
Les techno recherchées .net, c++, unix, java, J2EE, asp, smartphones, etc.... Et les salaires ont tendance à s'envoler.


Ouais, enfin là tu cites à peu près tout ce qui se fait en informatique ces derniers temps. A part peut être ASP qui est sur la fin (remplacé par .NET).
Quand aux salaires, j'ai plutôt l'impression qu'ils sont au raz des pâquerettes grâce a nos amis les SSII.
Avatar de fate1 INpactien
fate1 Le lundi 30 janvier 2012 à 16:46:44
Inscrit le jeudi 9 avril 09 - 242 commentaires
Moi qui veut faire une formation en alternance de tech réseau en septembre ça tombe bien...
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le lundi 30 janvier 2012 à 16:47:46
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2586 commentaires
Jeune Diplômé en BTS ! Et chômeur

J'ai un seul truc à dire... Prolonge tes études
Avatar de texnexx INpactien
texnexx Le lundi 30 janvier 2012 à 16:48:17
Inscrit le dimanche 7 janvier 07 - 235 commentaires
A mon avis bonne partie de cette projection pour 2012 repose sur la disparition du crédit d'impot ( cheque emploie service) qui a permis a pas mal d'agent de maintenance en informatique d'avoir un boulot ! De ce fait une monté de 20 a 30% est tres réaliste, mais touchera les moins qualifiés dans le domaine pour la plus grande partie !
Avatar de Zanshin77 INpactien
Zanshin77 Le lundi 30 janvier 2012 à 16:48:38
Inscrit le jeudi 11 janvier 07 - 475 commentaires
Manquerais plus qu'une éventuellement augmentation de la TVA...

Merci, Saint Nicolas.

Edité par zanshin77 le lundi 30 janvier 2012 à 16:43
Avatar de Squallinou INpactien
Squallinou Le lundi 30 janvier 2012 à 16:49:33
Inscrit le samedi 7 mars 09 - 153 commentaires
Cela fait depuis 2001 précisément que l'informatique ne paie plus, le pire c'est pour les prestataires,c'est limite de la prostitution...

Tu m'étonnes... J'suis prestataire juste pour faire de l'expérience, après je ne retournerai plus dans ces boites, c'est vraiment payé au lance-pierre...
Avatar de tofk INpactien
tofk Le lundi 30 janvier 2012 à 16:44:04
Inscrit le mercredi 19 janvier 11 - 154 commentaires
Et ca va pas s'arranger quand les grosses boites de telecom vont commencer a virer du monde.
Encore une fois, vous pourrez remercier Free...
;