S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Photos : le site de la Hadopi défiguré en vrai

They are legion

Très actifs sur la toile depuis la fermeture de la galaxie Mega (Megaupload, Megavideo, etc.) et des lois SOPA/PIPA, le mouvement des anonymous suscite des vocations aussi parfois dans la vie réelle. C’est notamment le cas de la Pologne, mais aussi de la France. Le siège de la Hadopi a ainsi été tagué par un ou plusieurs adeptes ce week-end.

Hadopi siège tag
Hadopi siège tag
Photos de Grégory Gutierez (CC BY-SA 3.0)

Des logos d’Anonymous et le début de leur devise « We are legion » étaient encore visibles ce matin, 4 rue de Texel à Paris, lorsque ces photos ont été prises. Selon Grégory Gutierez, auteur des photos, « vers 10h, l’entrée était barrée par des plots et des employés d’une société de nettoyage se préparaient à enlever le logo au pochoir ».

"Lâche et méprisable"

Éric Walter, le secrétaire général de la Haute Autorité, a pour sa part publié un tweet hier midi pour commenter la nouvelle : « Numérique ou IRL le vandalisme anonyme reste ce qu'il est : lâche et méprisable. Les bouteurs de feu en ont pour leur argent today #hadopi »

Hadopi siège tag

La devise intégrale des Anonymous est : « We are Anonymous. We are Legion. We do not forgive. We do not forget. Expect us. » ou en français : « Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas. Redoutez-nous. »
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/01/2012 à 14:22

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 196 commentaires

Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 30 janvier 2012 à 20:45:39
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10470 commentaires

Passera pas : les professionnels de la politique ont trop besoin des postes grassement payés.

Vu qu'ils n'ont rien'a'fout ™ de notre avis, je ne vois pas pourquoi on prendrait le leur en compte.


Une démocratie participative serait un juste milieu, mais quel politiciel altruiste set dévouerait pour une vraie démocratie ? Et surtout combien ?


D'où la démocratie directe.


L'oligarchie de nos démocraties bouffées par le pouvoir et le fric sait mater la populace !

Le problème c'est qu'ils sont incapable de ne pas dépasser les bornes et ça finit toujours mal.
Avatar de adrieng INpactien
adrieng Le lundi 30 janvier 2012 à 20:55:32
Inscrit le jeudi 16 avril 09 - 504 commentaires

Une démocratie participative serait un juste milieu, mais quel politiciel altruiste set dévouerait pour une vraie démocratie ? Et surtout combien ?


Je ne vois pas très bien de concept de la démocratie participative : c'est une démocratie où les citoyens peuvent participer ??
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 30 janvier 2012 à 20:53:20
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10470 commentaires

Nan, ça c'est un gros mot, en tant que membre de la cellule révolutionnaire Steve Jobs, je prône l'empaquetage dans une jolie boite bien clinquante (mais avec quelque chose qui marche très bien et qui sert).
Avatar de Ingénieur informaticien INpactien
Ingénieur informaticien Le lundi 30 janvier 2012 à 21:13:38
Inscrit le vendredi 23 juin 06 - 1386 commentaires
L'anarchie ça a foiré en Catalogne en 36.
Et la plupart des anars que je connais refusent de le reconnaître.
Il faut être capable d'analyser pourquoi ça a foiré.

J'ai moi même pas mal considéré les idées libertaires.
Je n'ai pas fini de m'y intéresser.
J'adhère bien pourtant.

Mais je crois que dire que la démocratie oligarchique est le moins pire des systèmes testés à ce jour n'est pas loin de la réalité.

Il y'a bien la démocratie athénienne, reposant sur le tirage au sort.
A voir.

Dans tous les cas, tant que l'économie passera avant l'homme, aucun système n'y arrivera je pense.
Avatar de PatBe INpactien
PatBe Le lundi 30 janvier 2012 à 21:23:17
Inscrit le mardi 4 août 09 - 549 commentaires
il y a un systeme simple: supprimer les CDS, rétablir une monnaie mondiale basée sur une valeur réelle (argent, or) et supprimer ce qui a perverti les bourses mondiales: les transactions au millieme de seconde, à la hausse ou à la baisse.

Là, on calmera les prédateurs du capitalisme, et on reviendra à ses bases .

l'autre systeme est plus "Doom III à la bourse"
le problème est que pas un dirigeant démocratiquement élu ou pas n'a désormais le pouvoir de légiférer sur les puissances financières...
Voir les déclarations de Cameron à Davos, lui qui est financé par la City de Londres,
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 30 janvier 2012 à 21:35:24
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10470 commentaires
L'anarchie ça a foiré en Catalogne en 36.
Et la plupart des anars que je connais refusent de le reconnaître.
Il faut être capable d'analyser pourquoi ça a foiré.


Les conditions n'étaient pas franchement facile. J'ai trouvé ce texte (dont on m'a donné le lien ici) intéressant.


J'ai moi même pas mal considéré les idées libertaires.
Je n'ai pas fini de m'y intéresser.
J'adhère bien pourtant.

Mais je crois que dire que la démocratie oligarchique est le moins pire des systèmes testés à ce jour n'est pas loin de la réalité.

Il y'a bien la démocratie athénienne, reposant sur le tirage au sort.
A voir.

Dans tous les cas, tant que l'économie passera avant l'homme, aucun système n'y arrivera je pense.

Il me semble important de mettre en place empéchant la prise de pouvoir par qui que ce soit, c'est ce que l'anarchie permet. Mais sans un idéal de vie commun et plus large que la simple organisation politique il sera difficile d'y arriver (si on ne remet pas en cause la nécessité de produire plus que nécessaire on finira automatiquement par ce faire avoir).

A la limite le tirage au sort lorsqu'il faut mandater quelqu'un sur des bases très précises avec révocabilité rapide de son mandat.

Edité par taigaIV le lundi 30 janvier 2012 à 21:39
Avatar de Ingénieur informaticien INpactien
Ingénieur informaticien Le lundi 30 janvier 2012 à 22:00:03
Inscrit le vendredi 23 juin 06 - 1386 commentaires

Les conditions n'étaient pas franchement facile. J'ai trouvé ce texte (dont on m'a donné le lien ici) intéressant.

Merci bien.
Je le lirai attentivement.



un idéal de vie commun

Ca me semble précisément difficilement compatible avec l'homme, cet animal extrêmement adaptable, qui cherche sans cesse d'autres chemins.



A la limite le tirage au sort lorsqu'il faut mandater quelqu'un sur des bases très précises avec révocabilité rapide de son mandat.

Ceci a été assez bien présenté par Etienne Chouard dans cette conf.
Avatar de adrieng INpactien
adrieng Le lundi 30 janvier 2012 à 22:27:22
Inscrit le jeudi 16 avril 09 - 504 commentaires


Les conditions n'étaient pas franchement facile. J'ai trouvé ce texte (dont on m'a donné le lien ici) intéressant.


J'ai parcouru ton texte assez rapidement (il est très long…), mais ça me semble du grand n'importe quoi. Par exemple quand je lis ça :
« Ce qui est absent de tout le verbiage de ces autogestionnaires c’est l’abolition du salariat »
Je me dis que c'est totalement partial, sans aucun recul. En effet, il suffit de lire la FAQ anarchiste pour se rendre compte que justement l'anarchisme signifie la fin du salariat… Si certains sont pour le salariat, c'est a nous de les convaincre, en aucun cas de leur imposer nos idées sur la question.

À mettre en lien avec la critique de la révolution espagnole du côté anarchiste :
http://www.infoshop.org/page/AnarchistFAQSectionA5#seca56
Avatar de Ingénieur informaticien INpactien
Ingénieur informaticien Le lundi 30 janvier 2012 à 22:41:47
Inscrit le vendredi 23 juin 06 - 1386 commentaires
Wow ça fait beaucoup de trucs à lire sur le sujet.
Merci adrieng pour ton lien.
Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le lundi 30 janvier 2012 à 22:47:37
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10470 commentaires


J'ai parcouru ton texte assez rapidement (il est très long…), mais ça me semble du grand n'importe quoi. Par exemple quand je lis ça :
« Ce qui est absent de tout le verbiage de ces autogestionnaires c’est l’abolition du salariat »
Je me dis que c'est totalement partial, sans aucun recul. En effet, il suffit de lire la FAQ anarchiste pour se rendre compte que justement l'anarchisme signifie la fin du salariat… Si certains sont pour le salariat, c'est a nous de les convaincre, en aucun cas de leur imposer nos idées sur la question.

À mettre en lien avec la critique de la révolution espagnole du côté anarchiste :
http://www.infoshop.org/page/AnarchistFAQSectionA5#seca56

Il me semble que le 'ces autogestionnaires' de ton extrait s'applique à "Tous ceux qui prétendent le critiquer en parlant de "libéralisme", de "néolibéralisme", de capitalisme "dérégulé"...". Leur faire cette critique me semble parfaitement légitime.

A priori, le principe n'est pas d'imposer les choses (mais il sera difficile de mettre en place une nouvelle société sans imposer quoi que ce soit à ceux qui la dirige actuellement et c'est cette transition qui, de mon point de vue, est la partie la plus difficile à gérer pour ne pas tomber dans une nouvelle dictature).

Ok tout le monde peut faire ce qu'il veut tant que ça ne nuit pas à autrui mais faire des liens sur lesquels on peut cliquer c'est très pratique. :p

Edité par taigaIV le lundi 30 janvier 2012 à 22:47
;