S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Transcend : des cartes SD protégées contre la copie et la suppression

Comment ont-ils fait passer le CD-ROM dans la carte mémoire ?

Transcend vient de dévoiler une nouvelle série de cartes mémoire SD particulière : les Copy Protection SD et microSD. Comme leur nom l'indique, elles sont équipées d'un système de protection des données.

Le constructeur précise que les fichiers stockés sur la carte mémoire ne peuvent pas être supprimés, modifiés et même copiés. Il évoque un principe de fonctionnement semblable à celui des CD-ROM avec une partition sur laquelle vous pouvez écrire des données, mais une seule fois.

Transcend SD copy protection

Si cette technique permet effectivement de se protéger contre la suppression et la modification des fichiers, elle permet aussi d'empêcher les copies. Nous regrettons que Transcend ne dévoile pas d'informations supplémentaires sur les moyens utilisés pour mettre en place ce genre de protection.

Bien évidemment, vous pouvez ajuster la taille de la partition protégée afin de laisser une partie de l'espace du stockage en libre accès. Cette dernière fonctionne alors comme une carte mémoire classique avec la possibilité d'enregistrer, d'effacer et de modifier vos fichiers, mais uniquement sur la portion qui a été définie.

Transcend annonce enfin que ses cartes Copy Protection SD sont compatible avec la plupart des plateformes actuelles (matérielle et logicielle), mais sans donner davantage de détail sur le principe de fonctionnement. Il serait par exemple INtéressant de savoir comment on définit la taille des partitions, et s'il faut recourir à un outil particulier pour écrire et protéger des fichiers dessus.

Elles disposent d'une garantie à vie de la part de Transcend, une notion généralement ramenée à 10 ans dans l'hexagone. Des modèles de 2 Go à 64 Go sont d'ores et déjà disponibles, mais pour un tarif qui n'a pas été précisé.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 03/01/2012 à 11:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 38 commentaires

Avatar de TheRenfield INpactien
TheRenfield Le mardi 3 janvier 2012 à 11:53:12
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 60 commentaires
Pas de copie ?

fichier non accessibles en lecture non plus ?
Avatar de FrenchPig INpactien
FrenchPig Le mardi 3 janvier 2012 à 11:53:40
Inscrit le mercredi 4 mars 09 - 3531 commentaires
Heu j'ai déjà eu une clé USB commerciale formatée en CDFS, empêchant toute suppression et reformatage. Par contre on devait pouvoir copier mais j'ai pas testé à l'époque.
Avatar de lordzeon INpactien
lordzeon Le mardi 3 janvier 2012 à 11:53:40
Inscrit le dimanche 6 janvier 08 - 413 commentaires
Je me demande bien comment on peut autoriser la lecture mais pas la copie d'un fichier
Avatar de Bill2 INpactien
Bill2 Le mardi 3 janvier 2012 à 11:55:36
Inscrit le mardi 6 mai 03 - 2123 commentaires
Euh ... je ne capte pas tout là ...

Comment les fichiers ne peuvent plus être copiés ensuite ?
Ca veut dire qu'on interdit la lecture ?

Qu'on bloque l'écriture à une fois, ok, why not.
Mais je je peux les lire, alors je peux faire un "copier", et coller ensuite là ou je le souhaite, non ?
Et interdiction de suppression, ok, mais alors l'espace est définitivement perdu ?
On remplace la sauvegarde sur DVD par une sauvegarde sur SD alors ;)
En même temps, c'est plus rapide d'accès, et ça prend moins de place !
Avatar de Inophage INpactien
Inophage Le mardi 3 janvier 2012 à 11:56:29
Inscrit le mardi 15 novembre 11 - 17 commentaires
A mon avis ils ne doivent pas parler de fichier texte.
Si c'est un programme, seul les droits d’exécutions sont attribués.
Avatar de patos INpactien
patos Le mardi 3 janvier 2012 à 12:02:10
Inscrit le mercredi 7 novembre 07 - 7118 commentaires
Je me demande bien comment on peut autoriser la lecture mais pas la copie d'un fichier

Par le biais de fonctions DRM respectées par l'OS.
La faille, c'est si un OS dit qu'il respecte alors qu'il respecte pas. Un peu comme pour le HDCP par exemple...
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le mardi 3 janvier 2012 à 12:13:47
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires
Je me demande bien comment on peut autoriser la lecture mais pas la copie d'un fichier


Avec un ID unique identifiant le périphérique d'écriture comme étant le seul périphérique de lecture possible. En fait, cela peut s'apparenter à une smartcard où certains conteneurs sont en lectures seules; ex.: les clés privées peuvent être écris mais ne peuvent pas être lues sauf par la smartcard elle même. Il est donc aisé d'imaginer un système où les données ne sont extraitent de la SD que si l'identifiant correspond à l'identifiant du matériel d'écriture initiale (hormis bien entendu, un démontage dans les règles et l'usage d'un microscope à balayage )

Edité par pti_pingu le mardi 3 janvier 2012 à 12:18
Avatar de Jekozzip INpactien
Jekozzip Le mardi 3 janvier 2012 à 12:18:36
Inscrit le jeudi 8 mai 08 - 60 commentaires
Si ils ne donnent pas plus d'informations que ça sur le système utilisé pour sécuriser les données c'est peut-être justement pour éviter que ce système soit contourné.

Faut être cohérent, plus on en sait sur le système et plus ça sera facile de le casser, l'inverse étant vrai également !
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le mardi 3 janvier 2012 à 12:21:05
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires
Si ils ne donnent pas plus d'informations que ça sur le système utilisé pour sécuriser les données c'est peut-être justement pour éviter que ce système soit contourné.

Faut être cohérent, plus on en sait sur le système et plus ça sera facile de le casser, l'inverse étant vrai également !


Ce qui rejoint la théorie Jvachezienne où le libre est moins secure car on peut lire le code
Avatar de A-D INpactien
A-D Le mardi 3 janvier 2012 à 12:26:39
Inscrit le jeudi 16 juillet 09 - 1127 commentaires
Si ils ne donnent pas plus d'informations que ça sur le système utilisé pour sécuriser les données c'est peut-être justement pour éviter que ce système soit contourné.

Faut être cohérent, plus on en sait sur le système et plus ça sera facile de le casser, l'inverse étant vrai également !

Faux, la sécurité ne tiens pas au secret de son implementation, bien au contraire. Les algo doivent êtres sécurisés, il est hors de question de caché la clé de sécurisation dans le code et de ne pas dévoiler le code en prétextant que les sources sont propriétaires. Cette clé sera toujours trouvé par un petit malin.

Pour exemple, le code d'openssl n'est en rien moins sur que des implémentations propriétaires.
;