S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Wikipédia fermera mercredi pour protester contre SOPA et PIPA

Wikipédia en anglais

Mise à jour : Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia, vient de l'officialiser sur son Twitter. Wikipédia en anglais fermera ses portes mercredi, et ce, durant 24 heures. La version allemande diffusera une bannière, et les autres divisions de Wikipédia choisiront leur action. 100 millions de personnes devraient être touchées par cette action selon Wales.

Jimmy Wales Wikipedia off



Article du 14 décembre 2011.

La France a son Hadopi, les USA ont leurs projets « Protect IP Act » (PIPA) et « Stop Online Piracy Act » (SOPA). Mais si la lutte contre les sites violeurs de loi ne gêne pas la plupart des acteurs du Web américain, ces derniers voient d’un mauvais œil le manque de précision de ces projets, notamment au sujet de la responsabilité juridique des intermédiaires des sites et services « pirates » (notre article). Wikipédia, en signe de protestation, pense même à fermer ses portes.

Wikipedia
Source : Wikimedia

La question est encore en réflexion, mais par l’intermédiaire d’un post de Geoff Brigham (avocat) sur son blog, la fondation Wikimédia envisage diverses formes de protestations : « Je veux être très clair : la fondation Wikimédia estime que la décision d’organiser une manifestation sur wiki, telles que la suspension du site ou la publication d’une bannière en haut, est une décision communautaire. La Fondation Wikimédia soutiendra les contributeurs peu importe leurs décisions. »

Copier la version italienne de Wikipédia

Cette idée de fermer Wikipédia, l’un des sites les plus vus et utilisés dans le monde, a aussi été émise par Jimmy Wales, le fondateur de l’encyclopédie en ligne en 2001. Dans une discussion sur son encyclopédie, Wales remarque que la division italienne de Wikipédia a récemment fermé ses portes durant une courte période pour protester contre une loi s’attaquant directement à son indépendance et à sa liberté. La loi du gouvernement Berlusconi a finalement été annulée.

Et pour Jimmy Wales, le projet américain SOPA est pire encore. Copier l’initiative italienne est donc une forte possibilité. Si elle venait à être acceptée par les contributeurs, une autre question se posera alors : couper Wikipédia aux États-Unis uniquement ou Wikipédia en anglais ? SOPA et PIPA sont en effet des projets de lois américains et le but est de faire pression sur le gouvernement américain afin qu'il revoit sa copie. Mais les conséquences de ces projets seront mondiales puisque leur but est de s’attaquer aux sites étrangers.

Une fermeture sans précédent

Jimmy Wales conclut son message en rappelant qu’une fermeture aussi importante de Wikipédia serait « sans précédent » pour sa version en anglais. Il demande alors aux contributeurs de voter, et donc de soutenir ou de s’opposer à cette proposition. Au regard des multiples réactions qui ont suivi, le soutien est évident, les « strong », « firmly » et « full support » se comptent par centaines.

Pour la Wikimedia Foundation, SOPA, au nom de la lutte contre la contrefaçon, est en fait un moyen de faciliter la censure sur Internet, tout simplement. Et cet avis est loin d’être unique, puisque des sociétés comme Google, Mozilla, Yahoo!, eBay, Facebook, Twitter, AOL, LinkedIn, Zynga, etc. ont déjà montré leur mécontentement le mois dernier. Une lettre ouverte de ces derniers a ainsi été envoyée aux parlementaires américains afin de montrer leurs oppositions à ce projet.

SOPA ACTA EST

La Quadrature du Net craint d’ailleurs que cette censure au nom de la lutte contre le « piratage » atteigne l’Europe et même le monde entier comme une trainée de poudre : « si cette dangereuse législation était adoptée aux États-Unis, elle deviendrait la norme mondiale dans la guerre contre le partage de la culture, avec l'Accord Commercial Anti-Contrefaçon (ACTA) comme vecteur. (…) Alors que la Commission européenne et les États Membres de l'Union européenne poussent à la ratification de l'ACTA pour intensifier la guerre contre le partage, il est clair que les mesures incluses dans SOPA et PIPA seront bientôt discutées en Europe si rien n'est fait pour les arrêter. En effet, le chapitre numérique de l'ACTA vise à exercer des pressions sur les acteurs d'Internet pour qu'ils “coopèrent” avec les ayants droit, et serait l'instrument idéal pour faire adopter des mesures aussi draconiennes. »
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 16/01/2012 à 19:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 88 commentaires

Avatar de diabolik-earth INpactien
diabolik-earth Le mercredi 14 décembre 2011 à 16:03:56
Inscrit le dimanche 24 août 08 - 1471 commentaires
juste après avoir reçu l'argent

/je vais lire maintenant

Edité par diabolik-earth le mercredi 14 décembre 2011 à 16:05
Avatar de yvan INpactien
yvan Le mercredi 14 décembre 2011 à 16:07:03
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8106 commentaires
juste après avoir reçu l'argent

/je vais lire maintenant

sm.gif
Le plus grave c'est qu'à force de défendre le droit d'auteur avec des barbelés ils vont provoquer une telle ire sur le sujet que c'est le principe même du droit d'auteur qui risque d'être refusé par la population. Pas que les auteurs aient brillé par leur intelligence constructive sur ces sujets mais quand même...

Edité par yvan le mercredi 14 décembre 2011 à 16:08
Avatar de knos INpactien
knos Le mercredi 14 décembre 2011 à 16:08:23
Inscrit le mercredi 22 juillet 09 - 2377 commentaires
N’empêche çà ferai peut être ouvrir le yeux au monde (et surtout au grand média) pour faire connaitre toutes ces lois liberticides qui sont votées en douce au détriment du peuple.

Une fermeture de Wikipedia même tf1 serai obliger d'en parler.

Edité par knos le mercredi 14 décembre 2011 à 16:08
Avatar de Esod INpactien
Esod Le mercredi 14 décembre 2011 à 16:11:19
Inscrit le jeudi 8 septembre 05 - 907 commentaires
ça serait une très très bonne idée !
Mais plutôt que de fermer Wikipédia, peut-être pourrait-il s'amuser à "censurer" de version visible les textes. ça montrerait concrètement ce qui pourrait se passer si ces lois étaient votés =)

Edité par Esod le mercredi 14 décembre 2011 à 16:14
Avatar de KenjI_S INpactien
KenjI_S Le mercredi 14 décembre 2011 à 16:15:25
Inscrit le vendredi 25 décembre 09 - 1167 commentaires
juste après avoir reçu l'argent

/je vais lire maintenant


Ben en même temps SOPA et PIPA arrivent toutes deux en mauvais moment

Ce qui feraient réellement bouger les choses c'est si tous les signataires de la lettre ouverte fermaient leur sites et services le temps d'une journée... en mettant en gros comment fond "SOPA et PIPA nous ont tuées"
Je n'ose même pas imaginé le bordel que ça pourrait faire. Et par la même occasion démontrer le poids de ces sites sur l'économie américaine et mondiale...

Edité par KenjI_S le mercredi 14 décembre 2011 à 16:18

Il y a 88 commentaires

;