S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

UFC vs les éditeurs de jeux vidéo : « il n'y a pas plus de bugs qu'avant »

C'est beau

Vivement attaquée par l’UFC-Que Choisir pour ses bugs, ses DRM, ses armes anti-piratage et anti-revente, sa dépendance à Internet (même en mode solo) et ses contenus additionnels, l’industrie du jeu vidéo a tenu à se défendre via notre confrère Challenges.

Posez la même question dans le secteur automobile...

Le SELL, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, a ainsi démonté point par point les arguments de l’UFC-Que Choisir :

La méthodologie de l’UFC : avec seulement quelques centaines de témoignages recueillis, le SELL juge que ce nombre n’est pas pertinent dès lors que le secteur du jeu vidéo compte des millions d’utilisateurs rien qu’en France.

Le syndicat rajoute que la question de l’UFC vise exclusivement les problèmes, ce qui implique forcément des témoignages allant en ce sens. « J'aimerais bien voir le résultat d'une enquête du même type s'adressant aux possesseurs de voiture qui rencontrent un problème... » a alors argumenté James Rebours, le président du SELL. Il n’est cependant pas certain que cette analogie avec le secteur automobile soit judicieuse, les taux de pannes de certaines marques faisant débat depuis de longues années.

La courte durée des jeux n'est qu'un ressenti

Les bugs : des bugs ? Quels bugs ? « Les éditeurs font un gros travail pour gérer les bugs. Il n'y en a pas plus qu'avant. S'ils s'étaient amplifiés, la sanction aurait été immédiate » explique James Rebours. Ce dernier rajoute que les éditeurs de jeux vidéo « ne peuvent se permettre de délivrer un jeu qui déçoit » et les bêta-tests se multiplient afin de proposer un jeu stable lors de son lancement. Depuis la démocratisation d’Internet, l’arrivée de patch quelques jours après le lancement d’un jeu est pourtant devenue monnaie courante…

Les contenus additionnels : pour le SELL, un jeu, hors contenu additionnel, a une durée de vie tout à fait acceptable. Ainsi, selon Rebours, « cette critique relève davantage du ressenti que du factuel ». Il serait intéressant qu’une étude rigoureuse prouve au final s’il s’agit ou non d’un simple ressenti des hardcores gamers…

Empêcher la revente « n’est pas une volonté délibérée »

Les armes anti-piratage/revente : outre qu’elles empêchent parfois à l’acheteur d’utiliser son propre jeu sur sa propre machine, au point de le forcer à jouer avec une version pirate, les DRM l’empêchent surtout de transférer son achat ailleurs et bien sûr de les revendre sur le marché de l’occasion.

Sur ce point, le SELL n’a qu’une faible défense. Selon le syndicat, ces défenses des éditeurs sont uniquement là pour lutter contre la « piraterie » sur PC. « Les éditeurs ont adopté les DRM (Digital rights management) pour lutter efficacement contre la reproduction illégale des logiciels. Si cela a un impact sur le marché de l'occasion, ce n'est pas une volonté délibérée. »

Des plaintes et une possible enquête de la DGCCRF

Pour rappel, l’UFC-Que Choisir ne s’est pas contentée de faire un appel à témoignages et à en dresser le bilan. L’association de défense des consommateurs a aussi porté plainte contre quatre éditeurs de jeux vidéo (Codemasters, Warner Interactive, THQ et Bethesda Softworks) ainsi que contre trois grands distributeurs en France (Micromania, Fnac Direct et Game France). L’UFC a de plus demandé à la DGCCRF d’enquêter sur le secteur des jeux vidéo…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 01/12/2011 à 16:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 173 commentaires

Avatar de ArchLord INpactien
ArchLord Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:11:20
Inscrit le samedi 24 juillet 10 - 135 commentaires
Pompage de fric, voilà l'industrie du jeu vidéo d'aujourd'hui.
On va bien se marrer quand il faudra avoir internet pour pouvoir jouer à un jeu solo avec à la clé des protections à la con et un nombre limite d'installations...
oh wait.. !

En parlant de durée de vie, je suis sur qu'un mario de snes à autant de durée de vie que les jeux de plateforme dernière générations.

En résumé -> 60-70 euros pour un jeu qui dure 2 heures : Merci, à très bientôt ( pauvre couillon ! ) . Normal que des jeux comme Minecraft font des cartons !!


Edit : mince je me croyais vendredi mdr2.gif

Edité par ArchLord le jeudi 1 décembre 2011 à 21:11
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:12:34
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12016 commentaires


Effectivement j'ai pas souvenir de m'être pris la tête avec mon amiga (à part avec les joysticks qui duraient 2 mois).
Mais il faut comparer ce qui est comparable : matériel unique, jeux très restreints et simplissime...

Là on parle d'un PC (donc à matériel très varié) avec des jeux excessivement complexe. Si tu prends un tétris, même dev par un indépendant, je ne pense pas que tu trouves des bugs ou que tu mettes 3 ans à l'installer.

De plus une bonne partie des bugs ne sont pas imputable au dev mais aux api, suffit de voir le nombre de mise à jour des pilotes ou des firmwares des consoles.

Perso quand j'écris 20 lignes de code j'introduis pas de bug, quand j'en écris 10000 je suis moins sûr de moi....


Enfin, quand il s'agit de perdre des heures à s'inscrire à des trucs social-club-machin-chose ou d'activer des protections qui surveillent ta machine du genre punkbuster. Il y a un moment ou ça devient trop compliqué pour l'acheteur.

Ensuite, pour les bugs, je remarque que c'est souvent les mêmes qui sortent des jeux pas finis. Et que de l'autre côté, même des indépendants arrivent à sortir des jeux convenablement débogués. Est ce qu'au fond, ça ne serait pas par économie qu'on laisse une partie du bêta test aux clients ?

Enfin, c'est dommage que certains jeux posent problème du fait de leur protection trop pointilleuse. Certaines protections s'implantent profondément dans le systèmes et peuvent poser des problèmes. Et c'est quand même dommage que seuls les acheteurs légaux, ceux qui ont payé qui se tapent ces merdes.

Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:12:53
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Ils le vendent pas à 60 euros juste parce qu'ils sont bornés.

Ils le vendent 60 € sur PC pour coller au 70 consoles.
Le prix normal c'est 40€ de nos jours. 50 de plus en plus.

A l'époque du franc, oui c'était 50€ le jeu. Mais 50€, le jeu on s'attendait à quelque chose de neuf, maintenant ils recyclent le moteur de jeu mais aussi les textures du jeu précédent..
Cela vaudrait à peine 20€ le jeu qui sort si on prend CoD..
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:16:25
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14203 commentaires

Bah, écoutes, moi j'ai aucun problème... Faut dire que j'ai une version non-steam (grave ric-rac en ce moment à cause de probs au taff - vive la conjoncture -) mais vu la qualité du jeu je me l'achèterai le ferai offrir à Noël sans hésitation !


J'dis pas le contraire,j'ai mis la main au portefeuille sans hésitation,mais les crash a outrance dans certaines zone (Passage d'Osfroid par exemple) t’obligeant à jouer en mode fenêtré histoire de passer outre les plantage,c'est moyen-moyen pour le plaisir de jouer...
Avatar de Citan666 INpactien
Citan666 Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:19:32
Inscrit le mardi 17 mai 05 - 2605 commentaires
Nan mais désolé, c'était pour le plaisir tout à fait mesquin de souligner qu'une version légale avec les limitations que ça procure (et encore dans ce cas particulier, Steam c'est le meilleur compromis je trouve) se trouvait finalement plus galère à utiliser qu'une version "non steam" (restons pudiques).

Et ça, ça me fait juste grave marrer (avant j'en pleurais, je suis blasé maintenant).
J'aurais grave les boules à ta place, surtout qu'il me semble pas que c'est dans l'historique du studio de livrer un truc plantogène (des bugs bénins, oui, des crashs, j'ai pas le souvenir ni à la sortie de Morrowind ni à celle d'Oblivion).
Nan, vraiment ils ont tout compris les éditeurs, et le SELL a bien raison de se mettre des oeillères....

Edité par Citan666 le jeudi 1 décembre 2011 à 21:21
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:22:02
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14203 commentaires
Nan mais désolé, c'était pour le plaisir tout à fait mesquin de souligner qu'une version légale avec les limitations que ça procure (et encore dans ce cas particulier, Steam c'est le meilleur compromis je trouve) se trouvait finalement plus galère à utiliser qu'une version "non steam" (restons pudiques).

Et ça, ça me fait juste grave marrer (avant j'en pleurais, je suis blasé maintenant).


Non,non,même les version tipiak ont ce bug là,vérifie par toi même,ça plantouille,j'ai eue confirmation.
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:25:05
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires

Ils le vendent 60 € sur PC pour coller au 70 consoles.
Le prix normal c'est 40€ de nos jours. 50 de plus en plus.

A l'époque du franc, oui c'était 50€ le jeu. Mais 50€, le jeu on s'attendait à quelque chose de neuf, maintenant ils recyclent le moteur de jeu mais aussi les textures du jeu précédent..
Cela vaudrait à peine 20€ le jeu qui sort si on prend CoD..


Oui, un jeu PC c'est en moyenne 45 euros. ^^

Après, moi je crois que les gens ont oubliés les prix en francs... A le prix des cartouches SNES et même n64... Mes 650 frs pour Conquer The Bad Fur Day... :)

Mais bon, encore une fois le prix n'est pas un problème, sinon les gens n’achetaient pas de "collector" a 100/150 euros... :)
Avatar de hawk75 INpactien
hawk75 Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:26:49
Inscrit le lundi 12 mai 03 - 15 commentaires
Témoignage :)

Spellforce 2 n'a jamais fonctionné sur mon ordi, après contact SAV, virer votre antivirus votre firewall, rien, j'ai donc installe un crack et plus de soucis.

Merci de faire tourner en bourrique ceux qui achète leur jeux. NICE LES DRM

Et ce n'est qu'un exemple j'en ai plain d'autre.

Edité par hawk75 le jeudi 1 décembre 2011 à 21:29
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:28:19
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14203 commentaires


Oui, un jeu PC c'est en moyenne 45 euros. ^^

Après, moi je crois que les gens ont oubliés les prix en francs... A le prix des cartouches SNES et même n64... Mes 650 frs pour Conquer The Bad Fur Day... :)

Mais bon, encore une fois le prix n'est pas un problème, sinon les gens n’achetaient pas de "collector" a 100/150 euros... :)


Heureusement que tu n'évoque pas le prix des cartouche de Neo Geo,il y a de quoi avoir une attaque direct.
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le jeudi 1 décembre 2011 à 21:29:15
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires


Heureusement que tu n'évoque pas le prix des cartouche de Neo Geo,il y a de quoi avoir une attaque direct.


on ne tire pas sur l'ambulance le corbillard, merci
;