S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Qualcomm table sur des PC ARM sous Windows 8 dès la fin 2012

Nombreuses interrogations

On sait depuis le début de l’année que Microsoft travaille sur une version spéciale de Windows 8 destinée aux processeurs ARM. Si l’objectif le plus évident est de lancer des tablettes équipées de telles puces, les retombées pourraient être plus importantes. Pour le fondeur Qualcomm, les premiers PC pourraient arriver dès la fin de l’année prochaine.

windows 8 win8 build samsung

L'ouverture à l'architecture ARM

En janvier dernier, Microsoft faisait une démonstration de Windows 8 un peu particulière. Pour la première fois, un Windows grand public fonctionnait sur autre chose qu’une architecture x86 classique ou dérivée. L’intérêt principal était concentré sur les tablettes : les puces ARM ont un très bon rapport performances/consommation, particulièrement adapté au monde de la mobilité.

Cnet rapporte les propos du PDG de Qualcomm, Paul Jacobs, qui a évoqué, lors d’une réunion d’investisseurs à New York, l’arrivée possible de PC basés sur des puces ARM dès la fin de l’année prochaine. Plus spécifiquement, toute une gamme de machines utilisant les puces Snapdragon, le fer de lance de la société.

Cela pose évidemment de très nombreuses questions. Certes, techniquement, la chose sera faisable puisque Windows 8 sera compatible avec les puces ARM. Cela signifie donc que le système fonctionnera avec une telle architecture. Mais le souci n’est pas dans le système : il est dans les applications.

La compatibilité des applications en question

Il s’agit d’une base de l’informatique : toute application native ne peut fonctionner que sur l’architecture pour laquelle elle a été conçue. En clair, imaginer lancer Word 2010 sur un PC ARM est impossible. Pour ce faire, il est nécessaire de disposer d’une couche de traduction comme l’était Rosetta dans Mac OS X pour faire tourner les applications PowerPC sur les Mac Intel. Rosetta qui par ailleurs a été supprimé dans Lion.

On se souvient d’ailleurs que peu de temps après la démonstration d’une machine ARM avec Windows 8, Intel avait critiqué la possibilité de tels PC. Pour le fondeur de Santa Clara, le constat était évident : sans la compatibilité avec les milliers de produits existants, l’intérêt d’une telle machine était limité. Mais Qualcomm ne l’entend pas de cette oreille.

Steve Mollenkopf, directeur général de la firme, pense pour sa part que les applications principales seront réécrites pour fonctionner sur architecture ARM. En outre, d’autres applications sont ou seront disponibles dans le cloud et utilisables dans un navigateur web. Mais cela aussi pose d’évidents problèmes.

Quid de la stratégie commerciale ?

La situation actuelle peut se résumer en une phrase simple : « une machine Windows est une machine Windows ». Quelle qu’elle soit, elle dispose de Windows et peut donc installer virtuellement n’importe quelle application créée pour le système d’exploitation. Les seuls paramètres réellement limitant sont les propres composants de la machine et donc la puissance disponible.

Le public a donc l’habitude de considérer Windows, sans y réfléchir, comme une couche égalisatrice et c’est en effet là le rôle d’un OS. Si de nouvelles machines sous Windows 8 et basées sur ARM apparaissent, le message de vente devra être particulièrement clair, car elles ne seront pas capables de faire fonctionner les applications x86 classiques. Un message qu’il faudra d’ailleurs faire passer également pour les tablettes.

Qualcomm ne peut véritablement espérer que toutes les applications seront réécrites. Les éditeurs créeront en partie des versions WinRT ou .NET de leurs produits, mais puisque le Windows 8 « classique » disposera des API Win32, beaucoup continueront à les utiliser. Après tout, WinRT n’est pas adapté à tous les cas de figure et on imagine mal Adobe par exemple produire un Photoshop transfiguré par ce nouveau jeu d’interfaces de programmation.

À moins que par « PC », Qualcomm n’entende qu’une appellation générique et ait en tête d’autres idées de form factors ?
Source : CNet
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 18/11/2011 à 11:29

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 44 commentaires

Avatar de agauthier51 INpactien
agauthier51 Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:00:28
Inscrit le mardi 30 octobre 07 - 82 commentaires
Windows NT était disponible sur processeurs Alpha, donc ce n'est pas la première fois qu'un Windows tourne sur autre chose que du x86 ça reste quand même du grand public (à l'époque tous les Windows étaient grand public)
Qui plus est on a déjà des différences/incompatibilités entre les Windows 32 et 64 bits et aujourd'hui on connait donc des applications qui ne fonctionnent pas sur certains Windows.

Le public est peut-être mur pour le passage de Windows sur d'autres architectures, même s'il serait préférable de se débarrasser de cette usine à gaz.

Edit:ortho

Edité par agauthier51 le vendredi 18 novembre 2011 à 12:01
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:02:42
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
Windows NT était disponible sur processeurs Alpha, donc ce n'est pas la première fois qu'un Windows tourne sur autre chose que du x86 ça reste quand même du grand public (à l'époque tous les Windows étaient grand public)
Qui plus est on a déjà des différences/incompatibilités entre les Windows 32 et 64 bits et aujourd'hui on connait donc des applications qui ne fonctionnent pas sur certains Windows.

Le public est peut-être mur pour le passage de Windows sur d'autres architectures, même s'il serait préférable de se débarrasser de cette usine à gaz.

Edit:ortho


Oui mais non, quand je dis grand public, je parle pas de NT
Avatar de Kervala INpactien
Kervala Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:04:19
Inscrit le lundi 3 mars 08 - 238 commentaires
Ou alors attendre que Qt propose un port WinRT, afin de pouvoir utiliser un framework portable et bien rôdé :)
Avatar de meninos INpactien
meninos Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:09:49
Inscrit le lundi 14 juin 10 - 55 commentaires
Windows NT était disponible sur processeurs Alpha, donc ce n'est pas la première fois qu'un Windows tourne sur autre chose que du x86 ça reste quand même du grand public (à l'époque tous les Windows étaient grand public)
Qui plus est on a déjà des différences/incompatibilités entre les Windows 32 et 64 bits et aujourd'hui on connait donc des applications qui ne fonctionnent pas sur certains Windows.

Le public est peut-être mur pour le passage de Windows sur d'autres architectures, même s'il serait préférable de se débarrasser de cette usine à gaz.

Edit:ortho


Au contraire à l'époque les OS était bien séparé.
NT4=Pro, pour le GP, on donnait du 95/98 et après Me.

Ce n'est qu'a partir de XP qu'il y a un socle commun avec juste une distribution différente entre Pro et Home (mais le noyau est le même).
Avatar de joss17 INpactien
joss17 Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:17:55
Inscrit le mardi 24 juin 08 - 1057 commentaires
Vous avez les sources ? Vous avez un compilateur ? Bah c'est pas compliqué vous prenez les sources et vous faites tourner le compilateur dessus et ça vous fait un logiciel arm !

Ça rappelle un film non ?

a+

Edité par joss17 le vendredi 18 novembre 2011 à 12:18
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:22:41
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
Vous avez les sources ? Vous avez un compilateur ? Bah c'est pas compliqué vous prenez les sources et vous faites tourner le compilateur dessus et ça vous fait un logiciel arm !

Ça rappelle un film non ?

a+


West Side Story ?
Avatar de noptien INpactien
noptien Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:39:46
Inscrit le vendredi 5 septembre 08 - 91 commentaires
Vous avez les sources ? Vous avez un compilateur ? Bah c'est pas compliqué vous prenez les sources et vous faites tourner le compilateur dessus et ça vous fait un logiciel arm !

Ça rappelle un film non ?

a+


le père noël est une ordure ?


Avatar de Alucard63 INpactien
Alucard63 Le vendredi 18 novembre 2011 à 12:43:12
Inscrit le mardi 7 mars 06 - 8277 commentaires
Vous avez les sources ? Vous avez un compilateur ? Bah c'est pas compliqué vous prenez les sources et vous faites tourner le compilateur dessus et ça vous fait un logiciel arm !

Ça rappelle un film non ?

a+

Oui mais je ne suis aps certain que ça se passe comme ça dans la réalité.

Changer simplement le compilateur, ça m'étonnerait que ce soit suffisant.
Avatar de refuznik INpactien
refuznik Le vendredi 18 novembre 2011 à 13:38:57
Inscrit le samedi 6 janvier 07 - 1678 commentaires
Un bruce willis ?

Windows NT était disponible sur processeurs Alpha, donc ce n'est pas la première fois qu'un Windows tourne sur autre chose que du x86 ça reste quand même du grand public (à l'époque tous les Windows étaient grand public)

Edit:ortho

Il faut quant même remettre ça dans le contexte, SGI tentait surtout de sauver les meubles en essayant de se diversifier. Mais il y avait peu de softs qui ont été adaptés juste une version de photoshop ou la surcouche d'opengl de tête. Bref à l'époque pour 30 000 francs il valait mieux s'orienter sur une alpha pour faire tourner ses logiciels de calculs, 3D ou de montage.
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le vendredi 18 novembre 2011 à 13:44:18
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
Vous avez les sources ? Vous avez un compilateur ? Bah c'est pas compliqué vous prenez les sources et vous faites tourner le compilateur dessus et ça vous fait un logiciel arm !

Ça rappelle un film non ?

a+


Les bronzés font du ski avec la crêpe au "suc"

Edité par Tolor le vendredi 18 novembre 2011 à 13:44
;