S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Et si Orange Suisse était rachetée par les salariés de FT ?

Tout du moins un quartier

Alors que la cession d’Orange Suisse suscite de nombreux appétits, celui de Xavier Niel y compris, voilà qu’un nouveau candidat fait son apparition : le personnel français. Sous l’impulsion du syndicat CFE-CGC/UNSA et de l'Association pour la défense de l'épargne et de l'actionnariat des salariés (ADEAS) de France Télécom, il a ainsi été décidé de proposer un projet mêlant le personnel, deuxième actionnaire de France Télécom, avec l’un des actuels candidats.

Orange Suisse

Le syndicat et l’ADEAS sont hostiles depuis le début à la vente d’Orange Suisse. Pour eux, ce désengagement de la Suisse du géant français n’est qu’un moyen de faire rentrer rapidement du cash afin de le reverser aux actionnaires, dont l’État lui-même.

Ils souhaitent par conséquent contrer cette cession en utilisant le pouvoir des salariés. Ces derniers sont en effet le deuxième actionnaire d’Orange avec 4,41 % du capital, derrière l’État français qui en détient encore 27 %.

« L’Épargne Salariale gérée par les fonds représente aujourd’hui près de 2,5 milliards d’euros » précise la lettre du syndicat adressée à Stéphane Richard, le PDG de France Télécom. Or rappelons qu’Orange Suisse est en vente pour 2 milliards de francs suisses, soit environ 1,6 milliard d’euros.

Cette implication du personnel est cependant loin d’être une réalisation concrète. Stéphane Richard doit en effet convoquer les Conseils de Surveillance des fonds de l’épargne salariale, ceci afin que l’ADEAS « puisse présenter son projet de reprise d’Orange Suisse, et que la banque gestionnaire de l’épargne salariale de France Télécom puisse faire une proposition technique ad-hoc pour mettre en œuvre une telle opération. Il conviendra aussi de convoquer le Comité Groupe Monde afin d’informer l’ensemble des personnels, et notamment de permettre aux personnels d’Orange Suisse de participer au financement du rachat. »

Qui plus est, dans le passé, les salariés-actionnaires ont connu diverses oppositions avec la direction et l’État français. Cela a d’ailleurs mené à la création de l’ADEAS comme ce communiqué du 6 février 2009 le montre.

Selon Sébastien Crozier, le président du syndicat, « l'objectif final est que le personnel dispose d'environ 35% de la structure juridique qui rachètera 100% d'Orange Suisse ». Mais cet objectif n’est-il pas plus un rêve qu’autre chose ?
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 26/10/2011 à 16:08

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 35 commentaires

Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:16:45
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3143 commentaires
Ce qui serait drôle, c'est qu'en cas de rachat, Orange Suisse doive être restructuré. On assisterait alors à d'éventuels licenciements, voulus par l'actionnaire qui ne serait que l'émanation des salariés d'Orange France. Auront-ils des scrupules ?
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:17:38
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires
Pendant qu'ils se font exploiter en France, ils pourront exploiter de pauvres Suisses. C'est beau le capitalisme! sm.gif
Avatar de sylnivhp INpactien
sylnivhp Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:19:22
Inscrit le samedi 11 février 06 - 6009 commentaires
Pendant qu'ils se font exploiter en France, ils pourront exploiter de pauvres Suisses. C'est beau le capitalisme! sm.gif


Ça fait bizarre, mais ça doit exister aussi !
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:22:46
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires

Ça fait bizarre, mais ça doit exister aussi !


Même en Suisse, un simple employé de Orange, ça doit pas rouler en Porsche à mon avis!

Et par "pauvres" j'entendais bien sur "qui n'ont pas de chance".
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:22:58
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6205 commentaires

Ça fait bizarre, mais ça doit exister aussi !


Oui ça existe aussi, moins visible (et nombreux) qu'en France mais y en a. c'est un peu comme au Luxembourg y en a mais on les voit pas trop (fierté peu être ??)
Avatar de jb18v INpactien
jb18v Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:23:07
Inscrit le lundi 23 mai 05 - 105498 commentaires
fume.gif tellement nawak que c'est très crédible
Avatar de Znuf INpactien
Znuf Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:23:17
Inscrit le vendredi 24 octobre 03 - 946 commentaires

Ça fait bizarre, mais ça doit exister aussi !


On peux remercier Orange pour faire baisser notre fortune ^^
Avatar de animehq INpactien
animehq Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:29:24
Inscrit le mardi 11 avril 06 - 5642 commentaires
Manquerai plus qu'il s'associe avec free
Avatar de Crysalide INpactien
Crysalide Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:30:35
Inscrit le mardi 24 mars 09 - 5368 commentaires
En même temps, si le CA des boites du CAC 40 était à moitié composé de responsables du personnel et des syndicats, on aurait sans doute moins grèves et de conflis sociaux, de cessions d'actifs à visée court-termiste et de versements honteux de dividendes aux actionnaires principaux.
Avatar de chien INpactien
chien Le mercredi 26 octobre 2011 à 16:30:48
Inscrit le samedi 6 janvier 07 - 679 commentaires
Avoir un 078 en Suisse c'est la honte…

Si ils arrivent à refourguer leurs quelques clients pour 2MCHF à un autre opérateur, je dis bravo!
;