S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Samsung produirait déjà la puce A6 des futurs produits Apple

Je t'aime moi non plus

Apple et Samsung ont beau se battre à grands renforts de brevets et d’annonces de score de ventes, les deux sociétés n’en restent pas moins des partenaires commerciaux. Apple se fournit ainsi chez Samsung pour une partie des dalles de ses produits, mais un autre important contrat aurait été signé. Il se murmure en effet que la Pomme aurait demandé à son ennemi de produire des puces A6.

ipad2 a5
L'iPad 2

Le modèle A6 est bien entendu la nouvelle génération de puces ARM d’Apple, l’A5 équipant actuellement l’iPhone 4S et l’iPad 2 (800 MHz dans le premier, 1 GHz pour le second). Les caractéristiques de la puce A6 ne sont pas connues mais elle équipera nécessairement l’intégralité des produits Apple à plus ou moins long terme. La cadence de production doit suivre et des ratés auraient été repérés pour le modèle A5, provoquant parfois des délais.

C’est le Korean Times qui dévoile que Samsung aurait déjà débuté la production de puces A6 pour le compte d’Apple. Le journal cite une source proche du dossier puisqu’il s’agirait d’un responsable d’un constructeur impliqué dans la fourniture de pièces Apple. Cette production aurait débuté il y a peu pour constituer des stocks en attendant que les designs des prochains produits soient finalisés. Le premier produit d’ailleurs à en profiter devrait être en théorie l’iPad 3.

Selon cette même source, la production aurait commencé dans une usine située à Austin, au Texas, et ouverte en 2007, capable d’assurer un fort volume de puces gravées en 28 nanomètres. Une production qui ne serait d’ailleurs pas la seule car Apple possèderait également un contrat avec le fondeur TSMC. Cependant, la capacité de ce dernier serait faible, le processus de production n’étant pas stabilisé.

L’information est d’autant plus crédible que, comme indiqué plus haut, Apple et Samsung sont déjà partenaires. Une situation que le Korean Times relève en rappelant que le propre PDG de Samsung avait récemment affirmé à des journalistes que la société gérait les relations professionnelles et les problèmes légaux de manière complètement séparée.

Même si Samsung et Apple sont partenaires, il est difficile d’oublier que les deux se livrent une guerre basée sur l’utilisation indélicate de brevets. Des plaintes d’Apple ont mené au blocage de plusieurs produits Galaxy de Samsung dans certains pays comme l’Allemagne et l’Australie. Le paradoxe réside dans la production d’une puce qui va équiper des concurrents directs, à savoir les prochaines générations d’iPhone et iPad. Des concurrents pour lesquels Apple se bat pour leur assurer une visibilité parfaite.
Source : Korean Times
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 18/10/2011 à 11:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 81 commentaires

Avatar de misterB INpactien
misterB Le mardi 18 octobre 2011 à 11:56:42
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145626 commentaires

ils avaient racheté une boite il y a quelques temps qui se spécialisait dans la conception de CPU RISC
burnd

maitrecapello.gif
Avatar de PCl INpactien
PCl Le mardi 18 octobre 2011 à 11:58:02
Inscrit le mercredi 22 mars 06 - 2317 commentaires
(ils les ont accusé d'avoir copié un procédé de fabrication de l'iPAd 2, ce qui veut dire que la partie composants de Samsung aurait donné des infos à la partie "produit" vu que Samsung a fait des écrans pour l'iPAd.).


Je suis pas vraiment sûr que Samsung aie vraiment besoin de piquer des procédés de fabrication à Apple pour savoir fabriquer des écrans...
Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le mardi 18 octobre 2011 à 12:00:27
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3140 commentaires
Des conséquences de la Coopetition...
Avatar de zaknaster INpactien
zaknaster Le mardi 18 octobre 2011 à 12:01:06
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 2830 commentaires

Je suis pas vraiment sûr que Samsung aie vraiment besoin de piquer des procédés de fabrication à Apple pour savoir fabriquer des écrans...

Nan mais maintenant on va leur expliquer leur métier à Samsung, enfin il parait. Sinon, ça démontre encore une fois que l'industrie peut très difficilement se séparer du coréen... N'est pas géant qui veut
Avatar de jb18v INpactien
jb18v Le mardi 18 octobre 2011 à 12:02:00
Inscrit le lundi 23 mai 05 - 105480 commentaires
Des conséquences de la Coopetition...

c'est une compétition de cooptation ?
Avatar de Znuf INpactien
Znuf Le mardi 18 octobre 2011 à 12:04:15
Inscrit le vendredi 24 octobre 03 - 946 commentaires
Oui apple design ses SOC, ils ont racheté deux boites spécialisé là dedans pour ça

P.A Semi et je se sais plus le nom de l'autre


Thx pr l'info. Ils racheteront bien GF ou TSMC a l'occaz ^^
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mardi 18 octobre 2011 à 12:05:05
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires
business is business



Un contrat est un contrat surtout... Ca couterait combien à Samsung de casser le contrat qui les lie ? Sans oublier la perte des rentrer d'argent suite à la disparition du dit contrat.
Avatar de pyro-700 INpactien
pyro-700 Le mardi 18 octobre 2011 à 12:11:07
Inscrit le samedi 11 décembre 04 - 1016 commentaires
c'est comme si aubry allait boire le champagne chez sarkozy pour améliorer son programme de gauche cette guerre entre Samsung et Apple.


Edité par pyro-700 le mardi 18 octobre 2011 à 12:12
Avatar de deepinpact INpactien
deepinpact Le mardi 18 octobre 2011 à 12:12:16
Inscrit le jeudi 10 janvier 08 - 2277 commentaires
Quelle drôle de planète quand même !
Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le mardi 18 octobre 2011 à 12:17:26
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3140 commentaires
c'est une compétition de cooptation ?

C'est une notion américaine : competition pour concurrence, et cooperation pour partenaire.
Beaucoup d'entreprises sont aujourd'hui à la fois partenaire commerciaux, et concurrents.
;