S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Hadopi : le professeur sera fixé sur son sort dans un mois

Pouce en l'air, pouce en bas

L’initiative SOS Hadopi nous a décrit l’audition hier à Saint-Étienne de Robert Thollot, cet enseignant flashé à trois reprises par TMG et convoqué par la haute autorité pour son FreeWiFi. L’intéressé était accompagné d’une avocate et de son assistante. « L’échange a duré deux heures. Ce sont des agents assermentés qui ont été dépêchés spécialement, avec tout un lot de questions préétablies », nous résume Renaud Veeckman, cofondateur de SOS Hadopi.

« Robert Tholot a répété à nouveau qu’il n’avait jamais téléchargé les fichiers pour lesquels il a été flashé. La Hadopi lui reproche pour sa part de ne pas avoir changé ses identifiants Freewifi dès le premier ou second email d‘avertissement et de ne pas avoir porté lui-même plainte contre ceux qui avaient utilisé ces données » poursuit Renaud Veeckman. Thollot a plusieurs fois souligné qu’il était un simple utilisateur, non féru d’informatique.

« Étant donné que cet abonné ne comprend pas grand-chose à la finesse de cet univers, il n’a pas été négligent. Depuis février, d’ailleurs il avait pris soin d’adresser un email et un courrier à Free et à l’Hadopi pour obtenir des conseils alors que les IP mentionnées dans les avertissements n’étaient pas celles de son abonnement à domicile (mais celle de son FreeWifi, NLDR). Il n’a pas été négligent. Il s’est renseigné dès le second avertissement, mais il n’a pas obtenu de réponse satisfaisante ! ».

Négligence d'information caractérisée

Pas satisfaisante ? « Free l’a renvoyé sur Hadopi et Hadopi lui a renvoyé une réponse liée à la problématique des hotspots. Caractériser la négligence dans un tel contexte me semble impossible » en déduit SOS Hadopi. « Si on peut considérer qu’il y a un problème de négligence, il y a aussi une négligence dans l’information. »

Difficile de compter sur la bonne composition des FAI, lesquels doivent déjà assurer les prestations d’identification d’IP et de relayage des mails pour le compte de la Hadopi sans obtenir le moindre remboursement, comme le veut pourtant la jurisprudence du Conseil constitutionnel.

Résultat dans un mois

La Commission de protection des droits doit rendre sa décision dans un mois environ. « La Hadopi a fait descendre de Paris trois fonctionnaires, qui ont passé deux heures pour pas grand-chose. Robert Thollot demande à ce que tout cela s’arrête, cela commence à le lasser. » De même, le cas « Thollot » a profité d’une forte médiatisation. Mais quid des autres abonnés ?

70 abonnés sont actuellement en phase trois de la réponse graduée. Un abonné retraité SNCF a déjà été convoqué Rue de Texel, seul, sans avocat. Et voilà donc la rugosité de cette procédure qu’on affirme si pédagogique, mais qui manipule bien du droit pénal, du vrai, du dur. « Un avocat c’est 900 euros pour une telle prestation. Les gens se retrouvent ainsi dans une situation délicate pour établir leur innocence ».
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 13/10/2011 à 15:24

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 56 commentaires

Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le jeudi 13 octobre 2011 à 16:33:06
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27116 commentaires

On la connait même pas la réponse... Elle n'est pas satisfaisante d'après SOS-Simplets, m'enfin ils sont peut-être aussi peu doués que Thollot.


M. Thollot représente à peu près 95 % des utilisateurs d'ordinateurs domestiques actuels.

Quand je veux expliquer Linux à un noob, je ne parle pas de notions absconses, mais de concret immédiatement visible.

Une adresse IP, j'ai expliqué une fois la notion à un ami qui est au même niveau que M. Thollot, et il m'a fallu bien me creuser la cervelle pour trouver une analogie qui parle immédiatement à un non-technicien, et qui soit factuellement correcte.

Alors, si la réponse est un truc abscons pour un non-spécialiste, cela n'a rien d'étonnant que M. Thollot ne l'ai pas comprise. Si je parle de but en blanc de kernel et de pilotes propriétaire à l'ami à qui j'ai expliqué ce qu'était une adresse IP, il ne verra même pas de quoi je veux parler.

Il n'y a rien de plus facile que de faire compliqué. Et ainsi, incompréhensible pour le commun des mortels...
Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le jeudi 13 octobre 2011 à 16:33:46
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Le truc que j'adore : la Hadopi ordonne aux FAI mais ces derniers doivent se démerder.

Ça me rappelle une certaine affaire de filtrage
Avatar de tracker INpactien
tracker Le jeudi 13 octobre 2011 à 16:41:02
Inscrit le lundi 6 février 06 - 1731 commentaires
De toutes façons, le crétin qui distribue ses codes d'accès aux copains (douteux) pour les dépanner et pour faire plaisir ne mérite que la flagellation avec des barres à mines.

Donc, il distribue ses mots de passe, il assume. Point.
Avatar de tylt INpactien
tylt Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:14:14
Inscrit le vendredi 21 novembre 03 - 618 commentaires
la vrai question, c'est qui était au bout de l'IP flashé?

si c'est sur la partie hot spot (public) je ne vois pas comment l'abonné peut etre tenu responsable des agissements de son fournisseur, car c'est free qui fourni le hot spot, et non l'abonné !

c'est donc a free qu'on aurait du envoyer le courier hadopi, et a free de dire quelles etaient les identifiant utilisés pour la connection hot spot. s'il ne peuvent pas, pour moi c'est comme pour les pv auto, si on ne connais pas le conducteur, c'est el proprio qui pait, (en l'occurence, c'est free le proprio du hot spot, l'abonné n'est proprio que de SON reseau wifi local)

apres, ça dépend des clauses du contrat free que je ne connais pas.
Avatar de ano_634830571450903611 INpactien
ano_634830571450903611 Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:16:49
Inscrit le mercredi 13 octobre 10 - 2087 commentaires



Les réponses à tes questions ont été données plusieurs fois.


Edité par Platoona le jeudi 13 octobre 2011 à 17:18
Avatar de MdMax INpactien
MdMax Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:18:27
Inscrit le lundi 14 mai 07 - 2960 commentaires
la vrai question, c'est qui était au bout de l'IP flashé?


Aucune importance: la HADOPI s'intéresse uniquement aux abonnés "négligeants", jamais aux "pirates" ou aux gens qui téléchargent.
Avatar de Fantassin INpactien
Fantassin Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:19:13
Inscrit le lundi 5 novembre 07 - 4078 commentaires
A part Free ou l'abonné de free, qui peut avoir accès à ces identifiants FreeWifi ? Si on peut changer les login et mot de passe, peut-être ce professeur a-il mis quelque chose de trop simple... genre nom ou wifi et 12345 en mdp.
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:26:39
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27116 commentaires
A part Free ou l'abonné de free, qui peut avoir accès à ces identifiants FreeWifi ? Si on peut changer les login et mot de passe, peut-être ce professeur a-il mis quelque chose de trop simple... genre nom ou wifi et 12345 en mdp.


Et, justement, qu'est-ce qui nous prouve que ces identifiants wifi n'ont pas été créés ad hoc par un employé de Free pour DL en douce ? Après tout, la totalité de l'info sur leurs abonnés est chez eux !
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:36:10
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6205 commentaires

Et, justement, qu'est-ce qui nous prouve que ces identifiants wifi n'ont pas été créés ad hoc par un employé de Free pour DL en douce ? Après tout, la totalité de l'info sur leurs abonnés est chez eux !


+1
et qui dit que c'est pas ses enfants qui l'ont recup en pensant dl peinard (ben c'est pas la connexion directe de papa)
et qui dit que c'est pas le voisin qui s'y connaît et qui à installé son truc
et qui dit que c'est pas un copain/une copine des enfants
et qui dit que c'est pas le mr directement car il pensait que freewifi donc no prob ...
Avatar de Fantassin INpactien
Fantassin Le jeudi 13 octobre 2011 à 17:40:08
Inscrit le lundi 5 novembre 07 - 4078 commentaires

+1
et qui dit que c'est pas ses enfants qui l'ont recup en pensant dl peinard (ben c'est pas la connexion directe de papa)
et qui dit que c'est pas le voisin qui s'y connaît et qui à installé son truc
et qui dit que c'est pas un copain/une copine des enfants
et qui dit que c'est pas le mr directement car il pensait que freewifi donc no prob ...


Infernal !
;