S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Microsoft Bing cumule dramatiquement pertes sur pertes

Peut-être faudrait-il innover côté affichage...

Ceux qui suivent les résultats financiers de Microsoft le savent, l’une de ses divisions cumule trimestre après trimestre des pertes : sa division « Online Services ». Lors du dernier trimestre, ce secteur a ainsi affiché 2,557 milliards de $ de pertes d’exploitation, en hausse de 9,4 % sur un an. Et selon CNN, Bing à lui tout seul serait un gouffre financier pour Microsoft.

Bing

Lancé en juin 2009 mais développé depuis 2007, Bing aurait ainsi fait perdre à Microsoft la bagatelle de 9 milliards de $, dont 5,5 milliards depuis son lancement. En somme, Bing fait perdre près de 700 millions $ par trimestre à Microsoft depuis sa sortie.

Le problème principal et actuel de la firme de Redmond est surtout que Bing n’arrive pas à prendre des parts de marché à Google. Pour le moment, la montée de Bing, qui ne se voit concrètement qu’en Amérique du Nord, n’est liée qu’à la prise de parts des autres moteurs de recherche, que ce soit des partenaires comme Yahoo! ou des concurrents tels Ask et AOL.

Quasi inexistant en Europe, même en intégrant ses partenaires, Bing capte quand même plus de 30 % des recherches aux États-Unis si l’on cumule ses performances à celles de Yahoo!. De quoi lui permettre de mieux négocier avec les annonceurs.

Bing pertes

Microsoft, pour redresser la barre, axe sa stratégie actuelle sur un point essentiel : les partenaires. Que ce soit d’autres moteurs de recherche (Yahoo!, Baidu), des réseaux sociaux (Facebook) ou des constructeurs (Nokia, RIM). Sans compter la mise en avant de Bing via ses systèmes d’exploitation (Windows Phone 7 et bientôt Windows 8).

Pour le moment, Google n’est que peu touché par cette stratégie, la plupart des gens modifiant le moteur de recherche par défaut (Bing) pour le remplacer par Google. Mais cela peut néanmoins permettre à Microsoft de profiter d’un éventuel mauvais pas de Google. Bing s’affiche actuellement comme l’alternative n°1 de Google, ce qui est déjà une victoire malgré les mauvais résultats financiers.

Reste maintenant à savoir si Microsoft acceptera bien longtemps de cumuler des pertes, heureusement plus que compensées par ses autres divisions (Windows, Office, etc.). En cas de mauvaises performances de ces dernières, Bing sera assurément le premier à payer les pots cassés et les pressions des actionnaires. Bing a donc tout intérêt à trouver un équilibre financier d’ici peu.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 21/09/2011 à 15:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 104 commentaires

Avatar de TazKhaelyor INpactien
TazKhaelyor Le mercredi 21 septembre 2011 à 15:33:36
Inscrit le vendredi 29 mai 09 - 215 commentaires
Une division de cro$soft qui arrive à faire mieux qu'AMD, on n'y croyait pas, mais ils l'ont fait !
Avatar de mo6h INpactien
mo6h Le mercredi 21 septembre 2011 à 15:34:45
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 845 commentaires
Y a bien eu la x-box qui était en perte pendant quelques années et qui est maintenant dans le vert.
Avatar de Aloyse57 INpactien
Aloyse57 Le mercredi 21 septembre 2011 à 15:35:15
Inscrit le jeudi 31 décembre 09 - 1732 commentaires
Je me demande toujours si je paierais moins cher W7 ou Office (en entreprise) si MS arrêtait Bing et autres facéties.
Avatar de Gable INpactien
Gable Le mercredi 21 septembre 2011 à 15:35:27
Inscrit le jeudi 9 septembre 10 - 160 commentaires
Et Boum le Bing !
Avatar de Isamu INpactien
Isamu Le mercredi 21 septembre 2011 à 15:36:08
Inscrit le samedi 10 mai 03 - 129 commentaires
Vu le temps qu'il leur a fallu pour qu'en Europe on est la même qualité de recherche qu'aux US, il ne faut vraiment pas s'étonner des faibles parts de marché sur notre continent.

Pour le reste j'apprécie Bing, c'est plutôt agréable à utiliser et les réponses sont de qualité.

La Xbox à son époque à été un gouffre, désormais c'est rentable et Ms est devenu un acteur majeur du loisir vidéo-ludique.

Il leur est impossible d'abandonner Bing maintenant, celui-ci étant la clé de voûte de l'écosystème MS à venir.


Edité par Isamu le mercredi 21 septembre 2011 à 15:36

Il y a 104 commentaires

;