S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

(MàJ) Google Panda en France : les comparateurs de prix souffrent

Ainsi que les sites de bons de réductions

MàJ : Echos du Net nous précise que contrairement aux données de SearchMetrics, sa visibilité n'a pas changé particulièrement depuis Panda. 

-----------------

Suite au lancement en France de Panda, le nouvel algorithme de Google, plusieurs retours sont déjà disponibles. Du patron de Twenga en passant par Ranking Metrics et la société allemande SearchMetrics, tout le monde y va de son analyse et de ses chiffres.

Commençons par le Français Ranking Metrics, qui a dressé un top 10 des grands sites perdants et un top 12 des grands sites gagnants, ceci entre le 27 juillet et le 12 août 2011, date de lancement officiel de Panda en France. On peut d’ores et déjà regretter le choix du 12 août, dernier jour avant le grand week-end du 15 août. Les évolutions n’en restent pas moins intéressantes.

Google Panda

Attention, le site parle bien ici de visibilité sur Google, et non pas d’audience. Si une meilleure visibilité entraine généralement une plus forte audience, on ne peut néanmoins pas relier les deux avec certitude.

Wikio, déjà grand perdant au Royaume-Uni, confirme être l’un des sites les plus durement touchés par Panda. Le site allemand SearchMetrics confirme d’ailleurs la tendance en annonçant pour sa part une chute de visibilité de 74,7 %.

Google Panda Wikio
Wikio, le perdant n°1 de Panda partout dans le monde, dont en France

Les deux sites vont ainsi dans le même sens pour Ciao, Twenga, etc. Globalement, les principaux perdants sont les comparateurs de prix ainsi que les sites spécialisés dans les coupons de réduction. En somme, les sites qui se ressemblent et les fermes de contenus.

SearchMetrics pointe de plus quelques confrères de PCINpact, comme Infos Du Net (-44,3 %), Présence PC (-69 %), ITespresso (-75 %), EchosDuNet (-64 %), etc.

Concernant PC INpact et Prix du Net, nous avons bien constaté un recul, mais rien de significatif. Le week-end du 15 août n’est jamais porteur de visiteurs. Nos deux sites sont de toute façon utilisés en majorité par des habitués, et non des utilisateurs de Google. D’où un faible impact. Nous reviendrons néanmoins sur le sujet lorsque nous aurons plus de recul.

Google Panda

Côté gagnant, Ranking Metrics met en avant les cybermarchands et même certains de nos confrères comme Clubic et LesNumériques.

Google veut tuer les comparateurs de prix (sauf le sien)

Sur Twitter, Bastien Duclaux, le patron du comparateur de prix généraliste Twenga, s’est particulièrement lâché depuis la sortie de Panda.

Le 14 août, soit 2 jours après le lancement de Panda, il précise déjà faire un retour prématuré de congés. Preuve que le nouvel algorithme de Google a une importance vitale pour Twenga.

Google Panda twenga

Le même jour, ses remarques se multiplient :

« Google shopping apparait maintenant sur toutes les requêtes que j'ai testées - d'une pierre deux coups donc. »

« Pertes de visibilité de 81% pour ciao et achetezfacile, 77% pour leguide, 76% pour shopping, 60% pour kelkoo d'après nos outils. »

« Google a donc décidé de dégager toutes les plateformes de shopping de ses résultats et de privilégier son/ses propres services. »

Pour Duclaux, le nouvel algorithme de Google n’a donc pas pour but unique d’améliorer le confort de ses visiteurs et de supprimer toutes les fermes de contenus, souvent jugées inutiles. Google a aussi profité de Panda pour avantager son propre comparateur de prix.

Ce matin, Duclaux en remet d’ailleurs une couche en se demandant de façon ironique « Pourquoi Google Shopping n'est-il pas affecté par Panda ? Bizarre, on se demande bien pourquoi... »
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 17/08/2011 à 14:58

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 245 commentaires

Avatar de MarcRees Equipe
MarcRees Le mercredi 17 août 2011 à 15:00:50
Inscrit le lundi 20 décembre 04 - 4458 commentaires
Je me demande quel sera le degré de sensibilité des autorités de la concurrence sur ces grandes manœuvres.
Avatar de pecos INpactien
pecos Le mercredi 17 août 2011 à 15:01:13
Inscrit le mercredi 28 mars 07 - 709 commentaires
Les comparateurs de prix souffrent ?
OK, désolé pour "prix du net" et les autres, mais il y avait comme un problème depuis quelques temps, où à chaque requête Google on tombait sur une page entière de comparateurs de prix alors qu'on cherchait un renseignement technique.

Donc, bravo Panda.

Edit : Ah oui, et surtout quand on fait une requête sur un mot clé qui n'est même pas référencé dans les comparateurs de prix, mais qui apparait quand même dans les résultats...
En gros, pour un comparateur de prix, la requête doit être la plus générique possible.

Edité par pecos le mercredi 17 août 2011 à 15:05
Avatar de Dedrak INpactien
Dedrak Le mercredi 17 août 2011 à 15:01:15
Inscrit le jeudi 23 août 07 - 49 commentaires
Ca va encore intéresser l'Europe si Google favorise son propre comparateur au détriment des autres
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le mercredi 17 août 2011 à 15:02:19
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires
Il faudrait peut-être s'intéresser à ce que sont désormais les moteurs de recherche (pas seulement Google). Ce ne sont plus seulement des moteurs de recherches de sites web, mais bien des services destinés à faire des recherches en se servant du web comme base de données géante. Une comparaison de prix peut-être l'une de ces réponses. La recherche d'adresse, d'images, etc en sont d'autres exemples. C'est l'un des buts du web sémantique, et par extension logique de la recherche sémantique.

Edité par Dunaedine le mercredi 17 août 2011 à 15:03
Avatar de iFrancois INpactien
iFrancois Le mercredi 17 août 2011 à 15:02:46
Inscrit le mercredi 6 janvier 10 - 503 commentaires
"Monsieur Duclaux ?"
"Quoi ?"
"D'entrer à ce salaud"
"Merci !"



Avatar de raoutman INpactien
raoutman Le mercredi 17 août 2011 à 15:03:08
Inscrit le lundi 16 mai 05 - 124 commentaires
Je suis totalement d'accord avec pecos.

Pour moi c'est positif !

Marre d'avoir des pages entières de résultat de comparateur de prix ...
Avatar de d40x INpactien
d40x Le mercredi 17 août 2011 à 15:06:10
Inscrit le samedi 9 mai 09 - 113 commentaires
Ouais c'est peut-être pas bon pou eux mais si ça pouvait faire baisser le nombre recherches avec une discussion sans réponse sur CCM c'était pas inutile non plus.

edit:
et comme dit ci-dessus, 9 résultats sur 10 vers un comparateur quand on veut une page technique c'est pénibe donc je rejoins tout à fait pecos

Edité par d40x le mercredi 17 août 2011 à 15:08
Avatar de contre-maitre INpactien
contre-maitre Le mercredi 17 août 2011 à 15:06:10
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 99 commentaires
tout à fait...
si on veut un comparteur de prix on cherche comparateur de prix dans google ou on y va directement.
Si on cherche des renseignements sur un produit, les comparateurs sont plus génant qu'autre chose
Avatar de AnMo INpactien
AnMo Le mercredi 17 août 2011 à 15:06:29
Inscrit le mardi 5 juillet 11 - 586 commentaires

Côté gagnant, Ranking Metrics met en avant les cybermarchands et même certains de nos confrères comme Clubic et LesNumériques.

N'y a t'il que moi qui suis choqué.
Avatar de Zupi INpactien
Zupi Le mercredi 17 août 2011 à 15:06:36
Inscrit le mardi 15 août 06 - 145 commentaires
D'un autre côté, comment un business peut-il reposer sur un "fournisseur" unique de clients. Ca revient à avoir un client unique (en simplifiant).

C'est ce qu'a fait l'industrie automobile en proposant à des salariés de monter leur propre boite et d'avoir un partenariat exclusif avec eux. Ca a tenu quelques années et après "Ciao bye bye" et la boite du salarié sous traitant qui vivait de ce seul client met la clé sous la porte.
Une sorte de licenciement déguisé et à moindre coût :)

Bref, je ne dis pas que ce que fait Google est bien, loin de là, mais il faut être fou pour espérer prospérer en dépendant quasiment à 100% de Google...

Un changement d'algo, un blacklist, etc. ça arrive très vite ... la preuve ...
;