S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Lion : les développeurs peuvent soumettre leurs applications

S'il sort le 14, la validation va devoir être très rapide

Lion, la nouvelle mouture de Mac OS X, devrait sortir d’ici quelques jours. Le système d’exploitation se distinguera par des traits très particuliers, notamment en ce qui concerne son système de distribution. Ce sera également la première fois que Mac OS X intègre directement l’App Store. À ce titre, les soumissions d’applications sont ouvertes aux développeurs.

lion 

Les soumissions d’applications permettent aux développeurs tiers de présenter leurs produits pour validation. Ce processus est exactement le même que pour iOS et un sas de validation existe donc puisque les applications doivent répondre à certains critères. Il s’agit en outre d’une continuité directe de ce qui existe dans Mac OS X depuis la mise à jour 10.6.8 de Snow Leopard. Cette fois cependant, les développeurs ont à faire aux nouvelles API de Lion même si, comme d’habitude, il faudra attendre un certain temps avant de les voir pleinement exploitées.

Mais l’ouverture des soumissions arrive à une date étrange. Nous sommes en effet le 12 juillet, et les rumeurs insistent depuis le début sur le 14 comme date de lancement de Lion. Cela signifie, si tel est bien le cas, que les employés chargés de la validation vont avoir du pain sur la planche, bien que l’on ignore quel sera exactement le nombre d’applications proposées. Bien entendu, la grande majorité des produits déjà existants fonctionnent en l’état, même si des mises à jour sont parfois à prévoir. Dans tous les cas, le Mac App Store n’est qu’une option.

Pour rappel, Lion sera vendu 23,99 euros sur l’App Store. Il faudra donc posséder Snow Leopard et sa mise à jour 10.6.6 au minimum. L’achat se fait via le compte Apple (iTunes) et le système peut alors être installé sans aucune limite sur autant de machines qu’en possède l’acheteur. Cette installation passe par l’App Store et nécessite de récupérer presque 4 Go via sa connexion Internet. Une méthode de commercialisation qui ne ravira pas ceux qui possèdent des connexions lentes, voire bas-débit, ou même qui ont des quotas, comme c’est le cas dans de nombreux pays.

On rappellera également que plus aucune version Serveur ne sera proposée. Les outils seront vendus là encore directement dans le Mac App Store sous la forme d’un complément de 39,99 euros. Ils comprennent notamment un nouveau panneau simplifié de gestion des aspects principaux d’une administration, permettent de gérer des Mac comme des appareils iOS dans le réseau local et intègre également Xsan, qui était auparavant vendu 1000 euros par poste.

Dernier rappel avant l’imminence de la commercialisation : Lion n’intègre plus la couche d’émulation Rosetta, pas même en installation optionnelle. Conséquence directe, les applications de type PowerPC ne pourront plus fonctionner. C’est le cas pour des produits encore couramment utilisés tels qu’Office 2004 ou les versions CS2 des produits Adobe. Attention donc avant la migration.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 12/07/2011 à 16:21

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 34 commentaires

Avatar de athlonx2 INpactien
athlonx2 Le mardi 12 juillet 2011 à 16:35:58
Inscrit le jeudi 7 mai 09 - 883 commentaires
LION

pour rugir de plaisir !

Avatar de Horrza INpactien
Horrza Le mardi 12 juillet 2011 à 16:42:54
Inscrit le vendredi 18 septembre 09 - 936 commentaires
Commentaire de Eagle1 supprimé le 01/01/1970 à 00:00:00 : Troll ou incitation au troll
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mardi 12 juillet 2011 à 17:17:27
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
Une méthode de commercialisation qui ne ravira pas ceux qui possèdent des connexions lentes, voire bas-débit, ou même qui ont des quotas, comme c’est le cas dans de nombreux pays.
... voire qui risque d'encourager la recherche "ailleurs" d'un certain fichier InstallESD.dmg trouvable "chez son pote" dans Contents/SharedSupport ?
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mardi 12 juillet 2011 à 17:19:33
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Cette installation passe par l’App Store et nécessite de récupérer presque 4 Go via sa connexion Internet. Une méthode de commercialisation qui ne ravira pas ceux qui possèdent des connexions lentes, voire bas-débit, ou même qui ont des quotas, comme c’est le cas dans de nombreux pays.


Hum...

Je ne sais pas trop si ce sont les applications qui peuvent être soumises, ou alors s'il s'agit des utilisateurs.

Il y a 34 commentaires

;