S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Google : les systèmes actuels torturent les utilisateurs

Peuchère !

La conférence Google I/O a été l’occasion pour la firme d’annoncer de nombreuses nouveautés dans plusieurs domaines, notamment Android et Chrome OS. Mais comment présenter efficacement un produit sans se référer à ce qui se fait chez les concurrents ? Et c’est ainsi que Sergey Brin, co-fondateur de Google, s’en est pris à Windows sur un point bien particulier : les mises à jour.

chromebooks

Le site GeekWire a capté un extrait du discours qui n’était pas passé inaperçu :

« Je ne pense pas qu’il y ait quelque-chose de mauvais dans Windows de manière inhérente... Windows 7 a plusieurs excellentes fonctionnalités de sécurité. Avec Microsoft, et d’autres fournisseurs de systèmes d’exploitation, je pense que la complexité de gestion de l’ordinateur torture réellement les utilisateurs... Elle torture tout le monde dans cette salle. C’est fondamentalement un modèle déficient. »

La solution de Google face à ce problème ? Rendre aussi discret que possible l’ensemble du processus de mise à jour. Et par « discret », il faut en fait comprendre « invisible ». Comme nous l’avions indiqué dans notre actualité consacrée à Chrome OS, le processus n’est pas censé demander la moindre action de l’utilisateur : le système et ses applications sont toujours à la dernière version disponible. Mais si cette méthode peut être très appréciable, elle n’est pas idéale pour tous.

En effet, rendre aussi transparent que possible l’utilisation d’un Chromebook pour le grand public a réellement du sens : l’utilisateur ne s’occupe que de ses actions et données, et le système est oublié. Cette sensation est accentuée par la philosophie même de Chrome OS : tout déporter vers le nuage. En cas de problème avec la machine, aucun problème, on retrouve exactement la même chose sur un autre modèle via son compte. Et en entreprise ?

Quand la taille d’une société devient importante, la gestion précise et minutieuse de ce qui s’y passe devient une composante de l’administration. Pour citer le cas de Windows, puisqu’il est pointé du doigt par Google, des produits existent afin de contrôler le flux de mises à jour : qui reçoit quoi, et quand. Quand une diffusion importante est lancée, comme celle d’Internet Explorer 9, l'administrateur peut la bloquer.

De fait, un processus entièrement transparent n’offre que peu de contrôle. Google doit être particulièrement sûr de son travail pour diffuser ainsi de nouvelles versions et des correctifs. Mais ce manque de contrôle peut être un problème, d’autant que le fonctionnement inhérent à Chrome OS représente un autre problème dans l’entreprise : le lien très fort avec Internet. Toutes les entreprises ne verront pas d’un bon oeil la connexion à tous les services de Google.

La firme de Mountain View dispose d’un produit original, mais dont la principale force est également la principale faiblesse : son fonctionnement unique. Un fonctionnement très différent de Windows, de Mac OS X ou de la grande majorité des distributions Linux, même si l’on trouve progressivement dans ces dernières des solutions hébergées, type Ubuntu One.

Il sera intéressant d’observer la réception de Chrome OS sur le marché, aussi bien chez le grand public que dans le monde professionnel. Pour rappel, les Chromebooks seront en précommande chez Amazon à partir du 15 juin. 
Source : GeekWire
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 13/05/2011 à 12:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 198 commentaires

Avatar de corsebou INpactien
corsebou Le vendredi 13 mai 2011 à 12:35:10
Inscrit le mardi 11 avril 06 - 2959 commentaires
Super!
Mettez des mises a jours discètes en arrière plan sans demander.
Comme Skype ou ils ont discrètement rajouté la publicité...

Ou comme Avast qui se met a bloquer ton ordi...

Ou comme SOny PSP qui t'enlève des fonctionnalitées


Edité par corsebou le vendredi 13 mai 2011 à 12:35
Avatar de Jean_Peuplus INpactien
Jean_Peuplus Le vendredi 13 mai 2011 à 12:38:02
Inscrit le jeudi 18 septembre 08 - 6812 commentaires
torture ou prise en otage, faite votre choix
Avatar de Oungawak INpactien
Oungawak Le vendredi 13 mai 2011 à 12:39:37
Inscrit le mercredi 20 août 08 - 1537 commentaires
AAAAAAAAAAAH ! NOOON ! Pas Windows Update, PAS WINDOWS UPDATE ! PITIE ! Je dirais tout !

2011 - Témoignage d'un prisonnier lors d'un interrogatoire du KGB.

Hmm... Les mises à jour qui obligent à redémarrer au mauvais moment son parfois un peu pénible (et encore quand on les fait). Mais de là à parler de "torture"...
Avatar de huskie INpactien
huskie Le vendredi 13 mai 2011 à 12:41:32
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Faire confiance à un voleur de données ????

Jamais.
Avatar de Ricard INpactien
Ricard Le vendredi 13 mai 2011 à 12:42:45
Inscrit le mercredi 12 avril 06 - 40920 commentaires
Toutes les entreprises ne verront pas d’un bon oeil la connexion à tous les services de Google.

Sans parler de la monstrueuse connexion qu'il va falloir. Et vu la politique française en matière de NTIC.... C'est pas pour demain.

Il y a 198 commentaires

;