S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : L'abonnement à Next INpact dès 17 € par an : il vous reste moins de 24h

(MàJ) Le rachat de Skype par Microsoft est finalisé en Europe

Pourquoi ?

Mise à jour 2Selon l’AFP, la Commission européenne a donné vendredi son aval pour le rachat de Skype par Microsoft. Selon l’instance, aucun problème particulier n'empêchait cette opération puisque l’éditeur agit sur un segment très concurrentiel, la Commission relevant notamment la présence de Google dans le domaine des communications. Elle ajoute toutefois qu’il « est essentiel pour Microsoft que Skype fonctionne sur le plus grand nombre de plateformes possibles afin de maintenir et d'accroître la valeur de la marque. »




Mise à jour
: Le PDG de Skype, Tony Bates, vient de le confirmer : Skype est bien racheté par Microsoft, pour la somme de 8,5 milliards de dollars. Une fois le rachat terminé, la société deviendra une nouvelle division de Microsoft. À terme, Bates indique que de nouvelles manières de communiquer seront possibles, ce qui signifie de nombreux projets en gestation.



Nous avons évoqué hier la possibilité que Microsoft rachète Skype. De nombreuses rumeurs allaient dans ce sens, même si Facebook et Google faisaient également parties des clients potentiels. Il semblerait que la firme de Redmond ait bel et bien avalé Skype, et la somme avancée sur le tapis serait particulièrement conséquente : 8,5 milliards de dollars.

skype 

Le chiffre est donné par All Things Digital, dont l’article faisait suite à celui du Wall Street Journal qui mentionnait une somme comprise entre 7 et 8 milliards de dollars. De cette fourchette, le Journal en tirait la constatation que jamais Microsoft n’avait fait un mouvement aussi agressif pour une acquisition dans « le monde en pleine convergence des communications, de l’information et du loisir ».

Le Wall Street Journal, tout comme All Things Digital, indiquent qu’une annonce pourrait être faite dès aujourd’hui, selon des sources proches du dossier, qui indiquent également que les négociations ne sont pas complètement terminées et que l’accord pourrait être annulé. La question qui reste encore en suspens est bien entendu : que ferait Microsoft de Skype une fois le service racheté ?

Il existe de nombreuses possibilités. La première est que l’acquéreur pourrait ne toucher à rien et laisser la plateforme et les clients se développer comme ils le font actuellement. La seconde est une intervention dans la gestion de l’ensemble et c’est ici que les choses se corsent. Les clients disponibles actuellement vont-ils le rester ? Comment Skype sera-t-il intégré aux services Windows Live ? Sera-t-il rapproché des offres professionnelles, notamment de Lync ?

Il faut donc attendre la confirmation officielle pour se lancer dans une analyse trop poussée, d’autant que Microsoft abordera éventuellement les projets. Car une chose est certaine : si la firme réalise un tel achat, le plus gros de son histoire, c’est qu’elle a certains objectifs en tête.
 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 10/10/2011 à 12:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 550 commentaires

Avatar de ano_635024317595613686 INpactien
ano_635024317595613686 Le mardi 10 mai 2011 à 13:56:56
Inscrit le vendredi 16 mars 07 - 4152 commentaires
Les opérateurs sont justement intéressés par Skype pour le LTE. L'arrivée de skype chez MS pourrait justement jouer dans les accords entre MS et les opérateurs.


Tu es bien certain de ça? Ce serait vraiment une rupture idéologique pour les opérateurs mobiles que de se mettre en situation de FAI classique=fournisseur de tuyaux à bits, ce qui veut dire pour eux "se faire mettre"... Et avec rapidement un marché ou faire du gras n'est pas si aisé comparé à l'actuelle situation bien confortable
Avatar de SemperFiUnix INpactien
SemperFiUnix Le mardi 10 mai 2011 à 13:57:29
Inscrit le lundi 14 février 11 - 1656 commentaires

Pas vraiment si tu le décompose, ce qui était à l'origine "au jour d'hui" -> au jour présent :p

Le Français a pour origine le Latin !

Du latin classique hodie (« aujourd’hui »), contraction de hoc die, « en ce jour ».

Le sens d'hui a évolué avec le temps certes...

Mais cela conduit à un pléonasme admis.

Au jour d'aujourd'hui est un super pléonasme courant !

Et j'ai bien peur qu'il verse un jour dans l'usage admis !

Avatar de FelX INpactien
FelX Le mardi 10 mai 2011 à 13:58:32
Inscrit le mardi 25 octobre 05 - 768 commentaires
Que faut il dire alors ?
Avatar de SemperFiUnix INpactien
SemperFiUnix Le mardi 10 mai 2011 à 13:58:34
Inscrit le lundi 14 février 11 - 1656 commentaires

Y'a une différence énorme du point de vue opérateur entre un Skype indépendant et un Skype contenu dans l'offre Microsoft ou alors Google si ces derniers avaient racheté Skype.

Skype faisait moins peur aux opérateurs que Google voice, cela ne va plus être le cas...

Pourquoi ? Vous pouvez développer ?
Avatar de SemperFiUnix INpactien
SemperFiUnix Le mardi 10 mai 2011 à 13:59:13
Inscrit le lundi 14 février 11 - 1656 commentaires
Que faut il dire alors ?

ce jour

aujourd'hui

mais certainement pas "au jour d'aujourd'hui" !

Avatar de chrismaurice INpactien
chrismaurice Le mardi 10 mai 2011 à 14:01:18
Inscrit le mardi 10 août 10 - 1600 commentaires
Non, vous ne l'avez pas dit !

Par contre, Google comme Microsoft, Apple, IBM ou Oracle a une stratégie d'expansion !

C'est une multinationale qui soutient peut-être l'Open Source comme vous le dites, mais uniquement et premièrement DANS SON PROPRE INTÉRÊT !

Ce n'est ni un reproche, ni une attaque, juste un constat.

Et son intérêt aujourd'hui et celui de demain peuvent être différent.

Rien ne dit que la stratégie de Google dans 10 ans ne sera pas à l'opposé de celle d'aujourd'hui.

Son contraire aussi par ailleurs.

En conséquence, il vaut mieux rester sur des commentaires concernant le factuel.



A part les enfants en bas âge, tout le monde a compris qu'une entreprise agit dans son propre intérêt. De la TPE de 1 personne jusqu'à la multinationale...

Google est lié a l'Internet et utilise la capacité de ses datacenters pour que l'on utilise ses services qui permettent de gagner de l'argent soit via la publicité ciblée soit en louant les services(Google Apps).

Google ne vend pas et ne vendra pas de logiciel, si demain tout les consommateurs décrétaient qu'ils ne faut plus acheter de logiciels, Google sabreraient le champagne plus de Microsoft ou d'Oracle... Ca lui enlèverait une belle épine du pied... L'Opensource et les intérêts de Google convergent jusqu'à un certain point, ces services étants eux sous du code propriétaires...

Dire que Google vendra du logiciel, c'est n'avoir rien compris au modèle économique de Google ou d'Amazon et toutes les entreprises liés à Internet...
Avatar de ano_635024317595613686 INpactien
ano_635024317595613686 Le mardi 10 mai 2011 à 14:02:32
Inscrit le vendredi 16 mars 07 - 4152 commentaires

Le problème n'a rien à voir. Là Skype est utilisé sur de multiple OS et certains l'utilisent sur des OS que MS n'a jamais soutenu. Il y a donc une méfiance logique.


Note aussi que si rien de natif (et valable!) n'est apparu sur Linux... c'est car Skype prends la place. Si microsoft dégage ce support, la nature va comme toujours avoir horreur du vide et ils ont 99.9% de chances de faire emerger un projet concurrent.

Et le nb d'utilisateurs de Skype peut paraitre important... on y voit régulièrement 100-150 millions d'utilisateurs simultanément connectés... mais par rapport au total des raccordés au net il reste de quoi capter du monde: Ce marché est loin d'être conquis et l'intérêt de microsoft ne me semble pas de faire table rase de Linux. Surtout en voulant entrer dans l'entreprise ou un MOC++ multiplateforme serait bien acceuilli.

Par contre, à terme, une fois l'hégémonie bien engagée???

Edité par yvan78 le mardi 10 mai 2011 à 14:03
Avatar de chrismaurice INpactien
chrismaurice Le mardi 10 mai 2011 à 14:03:23
Inscrit le mardi 10 août 10 - 1600 commentaires

Tu es bien certain de ça? Ce serait vraiment une rupture idéologique pour les opérateurs mobiles que de se mettre en situation de FAI classique=fournisseur de tuyaux à bits, ce qui veut dire pour eux "se faire mettre"... Et avec rapidement un marché ou faire du gras n'est pas si aisé comparé à l'actuelle situation bien confortable


Ils étaient intéressé par des accords mais ils auraient été gagnant Skype indépendant était en position de faiblesse.

Ils auraient passer des accords qui les auraient avantagés...


Edité par chrismaurice le mardi 10 mai 2011 à 14:06
Avatar de SemperFiUnix INpactien
SemperFiUnix Le mardi 10 mai 2011 à 14:04:23
Inscrit le lundi 14 février 11 - 1656 commentaires
Msn skype (ensemble)




Skynet !

Avatar de chrismaurice INpactien
chrismaurice Le mardi 10 mai 2011 à 14:05:35
Inscrit le mardi 10 août 10 - 1600 commentaires

Y'a une différence énorme du point de vue opérateur entre un Skype indépendant et un Skype contenu dans l'offre Microsoft ou alors Google si ces derniers avaient racheté Skype.

Skype faisait moins peur aux opérateurs que Google voice, cela ne va plus être le cas...


Parce que Skype est une entreprise qui perd de l'argent et qui a un pouvoir financier négligeable et en plus ne s'intégre pas autant que Google voice dans les services Google ou surtout dans Android.

Microsoft va pouvoir intégrer Skype dans son OS WP7 et être tout aussi inquiétant que Google Voice.
;