S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Apple répond au problème du tracking géographique d'iOS

Un souci de cache incontrôlable

La polémique du traçage géographique dans l’iPhone a fait beaucoup de bruit la semaine dernière. Beaucoup se sont plongé dans le problème pour découvrir que la source du problème était en fait un fichier cache qui gardait en mémoire la position des antennes GSM croisées par l’utilisateur. De nombreuses questions ont cependant été posées. Dans un communiqué de presse, Apple a décidé de répondre officiellement à certaines d’entre elles.

tracking iphone

Voici donc les questions et leurs réponses.

Pourquoi Apple traque ma position sur mon iPhone ?
Apple ne traque pas la position de votre iPhone. Apple n'a jamais procédé ainsi et n'a aucune intention de le faire.
Pourquoi tout le monde en parle-t-il alors ?
Fournir rapidement et de manière fiable une position à ses utilisateurs, tout en préservant leur sécurité et leur vie privée, a posé des problèmes techniques très complexes sur lesquels il est difficile de communiquer. Les utilisateurs sont un peu perdus notamment parce que les créateurs de cette technologie (dont Apple) n’ont pas fourni assez d’informations.
Pourquoi l'iPhone enregistre-t-il ma position ?
L'iPhone n'enregistre pas votre position. À l'inverse, il maintient en l'état une base de données de HotSpot Wi-Fi et de réseaux cellulaires autour de vous, dont certains peuvent être à des centaines de kilomètres, ceci afin d'aider votre iPhone à calculer rapidement et précisément votre position lorsqu'il le demande. Calculer une position en utilisant seulement des données GPS peut prendre plusieurs minutes.

L'iPhone peut réduire ce temps à quelques secondes en utilisant les données Wi-Fi et cellulaires pour trouver rapidement les satellites et même trianguler la position en utilisant uniquement le Wi-Fi et les données des antennes relais quand le GPS n'est pas disponible (comme à l'intérieur ou en sous-sol). Ces calculs peuvent être réalisés en temps réel grâce à une base de données de hotspots Wi-Fi et d'antennes relais, générée par des millions d'iPhone qui envoient des positions géographiques des hotspots et antennes relais avoisinantes, via une connexion anonyme et chiffrée à Apple.
Cette base de données est-elle stockée sur l'iPhone ?
Cette dernière est trop grosse pour être stockée sur l'iPhone, alors nous ne téléchargeons que ce qui est pertinent dans un fichier de cache sur chaque iPhone. Ce cache est protégé mais pas chiffré, et il est sauvegardé dès que vous synchronisez votre iPhone sur iTunes. Cette sauvegarde est chiffrée ou non, suivant vos paramètres. Les données de localisation montrées les chercheurs ne concernent pas les données de localisations passées ou présentes, mais uniquement la géolocalisation des hotspots et antennes relais avoisinants, qui peuvent se situer à plusieurs centaines de kilomètres de l'appareil. Nous prévoyons de cesser la sauvegarde ces données.
Apple peut-elle me localiser en fonction de ces données de hotspots et cellulaires ?
Non. Ces données sont envoyées à Apple de manière anonyme et cryptée. Apple ne peut identifier la source de ces données.
Des personnes ont été capables d'identifier la position de l'iPhone sur plus d'un an. Pourquoi l'iPhone a-t-il besoin d'autant de données pour me localiser ?
Ces données ne sont pas les données de géolocalisation de votre iPhone : il s’agit d’une sous-base de données de hotspots Wi-Fi et de réseaux cellulaires autour de vous, dont certains peuvent être à des centaines de kilomètres, ceci afin d'aider votre iPhone à calculer rapidement et précisément votre position lorsqu'il le demande. Le fait que l'iPhone stocke autant de données est un bug que nous avons découvert que nous comptons corriger rapidement (voir plus bas). Nous pensons que l'iPhone ne devrait pas stocker plus de sept jours de collecte.
Quand je désactive la géolocalisation, pourquoi mon iPhone continue-t-il à rapatrier des données de localisation en provenance d'Apple ?
Il ne le devrait pas. Il s’agit d’un bug que nous allons corriger rapidement.
Quelles données Apple collecte-t-elle en dehors des hotspots et des antennes ?
Apple collecte désormais des données anonymes sur le trafic pour créer une base de données, avec l’objectif de fournir aux utilisateurs d’iPhone un service de trafic amélioré dans les prochaines années.
Apple transmet-elle ces données à des tiers ?
Nous envoyons des rapports de plantages des applications aux développeurs tiers. Nos publicités iAds peuvent fournir des données de géolocalisation pour mieux cibler les clients. Les données de géolocalisation ne sont jamais envoyées à des tiers, sans une acceptation par l'utilisateur (Connaître le magasin Target le plus proche de chez vous, par exemple).
Apple croit-elle que les informations personnelles et le respect de la vie privée sont importants ?
Oui, nous le pensons vigoureusement. Par exemple, l'iPhone a été le premier à demander aux utilisateurs la permission d’utiliser des données de localisation pour chaque application séparément. Apple continuera d'être une référence en matière de protection des données privées.
 Selon Apple, il s’agissait donc bien d’un problème de cache incontrôlé. De fait, les principaux reproches faits étaient : l’absence de chiffrement de la base, l’absence de limite dans l’enregistrement des données, la copie de la base sur le disque dur de l’ordinateur lors de la sauvegarde par iTunes et l’absence de prise en compte du réglage lors du coupure complète du service de géolocalisation.

Apple annonce donc qu’une mise à jour sera disponible dans les prochaines semaines. Trois actions seront menées :
  1. Réduire la taille du cache gérant les géolocalisations des hotspots Wi-Fi et antennes relais (limite de sept jours, après quoi les données sont effacées)
  2. Ne plus sauvegarder la base de données lors des backups sur iTunes
  3. Effacer entièrement le cache et ne plus rien y écrire quand le service de géolocalisation est désactivé dans les paramètres du téléphone (ou de l’iPad 3G)
Il y a donc bien certains problèmes, et on notera que la limitation du cache est la philosophie adopée par Google sur Android, même si dans ce dernier cas la limite est sur le nombre d’entrées dans la base : 50 pour les antennes relais, 200 pour les hotspots Wi-Fi.
Source : Apple
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 28/04/2011 à 09:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 186 commentaires

Avatar de neves INpactien
neves Le jeudi 28 avril 2011 à 09:44:39
Inscrit le samedi 9 octobre 04 - 2578 commentaires
Le premier épisode de la saison 15 de South Park est totalement consacré à Apple, et ça troll sévère :)
Avatar de metaphore54 INpactien
metaphore54 Le jeudi 28 avril 2011 à 09:47:31
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 6487 commentaires
Ils ont travaillé dur pour sortir une réponse comme ça. Manque plus que la réponde de MS et google.
Avatar de hl-tron INpactien
hl-tron Le jeudi 28 avril 2011 à 09:49:47
Inscrit le mardi 26 novembre 02 - 1528 commentaires
Tiens Google n'a pas justement des problèmes avec le fait de traquer les Hotspots Wifi ? (Streetmap)
Avatar de GehNgiS INpactien
GehNgiS Le jeudi 28 avril 2011 à 09:50:49
Inscrit le mercredi 19 mai 10 - 741 commentaires
Des personnes ont été capables d'identifier la position de l'iPhone sur plus d'un an. Pourquoi l'iPhone a-t-il besoin d'autant de données pour me localiser ?
Ces données ne sont pas les données de géolocalisation de votre iPhone :

Non c'est pas des données de géolocalisation, mais on peut quand même suivre les déplacements...
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le jeudi 28 avril 2011 à 09:50:53
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
Le premier épisode de la saison 15 de South Park est totalement consacré à Apple, et ça troll sévère :)


Sauf qu'Android limite déjà la taille du cache et ne le sauvegarde pas sur le disque dur. Et dans le cas de Windows Phone 7, a priori ça le fonctionne pas comme ça, je dois encore plonger dans le truc.

Il y a 186 commentaires

;