S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows 8 disposerait bien d'une fonction de remise à zéro

Clic clic boum

Le sujet de Windows 8 est encore tabou chez Microsoft. L’éditeur n’a en effet pas donné la moindre information officielle depuis la sortie de Windows 7, et même si les rumeurs d’une version bêta pour septembre se font maintenant sentir, aucune liste précise de nouveautés n’a été donnée. Pourtant, des versions alpha sont compilées depuis des mois, et nous en sommes d’ailleurs à la version M3 (Milestone 3). Le site Win7China présente ainsi une fonctionnalité qui fera parler d’elle : le Reset logiciel, qui n'existait qu'à l'état de rumeur.

win8 reset
 

Plus besoin de formater ?

Par reset, on veut évidemment parle de remise à zéro. Il ne s’agit pas d’une fonctionnalité à utiliser à la légère, puisque son but est radical : une fois lancée, elle remettrait à zéro les paramètres et l’état du système. Mais il faut apporter plusieurs précisions.
 
Telle que conçue, la fonction Reset permettrait de rétablir le système d’exploitation dans un état correspondant à la fin de son installation basique. C’est ce que l’on appelle sur les téléphones mobiles et autres équipements électroniques les « paramètres d’usines ». Dans le cas de Windows, les applications seraient effacées, les paramètres personnels supprimés, les pilotes remis dans leur état de base, etc.

Le Reset pourrait toutefois s’utiliser de plusieurs manières. Il y aurait principalement deux actions :
  • Le complet : le système revient à son état post-installation, et est vierge de toute donnée et de toute modification
  • Le partiel : même opération que le Reset complet, à la différence que les données personnelles, telles que les documents, les photos, la musique, etc. sont sauvegardées.
Mais pour quoi faire ?

Pourquoi un utilisateur aurait-il besoin d’une telle fonction ? Parce que l’on ne peut pas toujours prévoir la manière dont le système va évoluer.

Ainsi, il est possible que des installations successives d’applications mal conçues puissent finir par perturber le système. De même, certains pilotes peuvent entraîner des écrans bleus, ou l’utilisateur peut de lui-même modifier des éléments qu’il aurait mieux valu ne pas toucher. La solution des points de restauration était déjà une solution à ce genre de problème, mais le système peut se retrouver dans un état trop abimé. En fonction des besoins, le Reset fait place nette.

En outre, la fonction aurait d’autres avantages. Les conséquences sont en effet, dans la version complète, équivalentes à un formatage suivi d’une réinstallation propre du système. Seulement voilà, le Reset est censé s’effectuer en quelques minutes. Pour une personne n’y connaissant rien dans les installations de systèmes d’exploitation, cela évite de s’arracher les cheveux, tout en faisant gagner du temps. Le Reset peut également être pratique dans le cas d’une revente d’ordinateur pour faire le ménage « à moindres frais ».

La question qui reste est technique : sur quoi le Reset s’appuie-t-il ? La solution la plus logique serait d’utiliser une partition dédiée. Cependant, si le système doit être restauré de manière complète, cela signifie garder de côté tous les fichiers nécessaires à une installation. Il se pourrait donc que ladite partition pèse 3 ou 4 Go. En outre, l’étape de restauration fonctionnerait au plus vite via un formatage rapide et une copie directe des fichiers. À moins que seuls certains dossiers précis soient effacés et remplacés, tels que Windows et Programmes, auquel cas le dossier Users serait laissé tranquille pour le Reset partiel.

Il s’agit dans tous les cas d’une fonctionnalité très intéressante qui devrait pouvoir dépanner en dernier recours de nombreux utilisateurs. 
Source : Win7China
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 28/03/2011 à 17:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 333 commentaires

Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le lundi 28 mars 2011 à 19:23:52
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
Impossible à faire sous Windows sans péter la compatibilité avec les applications.

Sous Linux, les applications n'ont juste pas le droit d'écrire dans le système, c'est dans /tmp, /var/tmp, /var/log et les doc utilisateurs dans le /home, en sachant que les 3 premiers répertoires peuvent être vidés n'importe quand.
Dans ce cas, tu peux partitionner efficacement et même abusivement avec du LVM. La partition système ne grossit pas à l'infini.
Mon install de Linux a plus de 2 ans, j'ai plus de 1000 paquets installés, je l'utilise tous les jours en multimédia, web, programmation, admin sys.
Résultat, ma partition système fait 7Go. Si je la compresse, ça prend moins de 3Go, la sauvegarde tient sur une clé USB. C'est propre.

Sous Windows, les applications peuvent écrire à peu près n'importe où sur le disque, il y a donc du bordel partout, des fichiers temporaires par ci par là. Résultat, toute la structure du système de fichiers est un tas de merde...

Je suis curieux de voir comment cette fonction de reset fonctionnera.

Tu sais que sous Win7, les appli ne sont plus libres d'écrire n'importe où?
Avatar de Bball INpactien
Bball Le lundi 28 mars 2011 à 19:26:54
Inscrit le jeudi 24 juillet 08 - 224 commentaires
C'est la fin de mon travail ^^'
Avatar de Mr.Kraft INpactien
Mr.Kraft Le lundi 28 mars 2011 à 19:27:47
Inscrit le mardi 16 novembre 10 - 826 commentaires

Tu parles déjà d'un utilisateur avancé (cas abordé après). De plus, quand tu vas formater, si tu n'as pas un disque de backup, tu fais comment pour récupérer tes données? Même avec un liveCD, tu es dans la merde, à moins d'avoir du matos en stock.


Heu ça dépend de la panne, mais genre je mets le live CD, je copie les fichiers qui m'intéresse sur un autre disque dur et je format.

Après si le disque est mort, là c'est beaucoup plus compliqué, et cela peut prendre des jours pour tout récupérer en fonction du problème.

Pour info, j'ai un disque dur ou j'ai perdu 500 go de donné, je pourrais le réparer mais cela demande des outils spécialisé que je n'ai pas. Là dans ce cas là, la seule solution (préventive) c'est un NAS.


En prime, même un utilisateur néophyte arrivera à formater une partition système, pour réinstaller un système propre. Par contre, si tout est sur la même partition, c'est plus problématique.


Ah oui, clairement, mais le problème de ce genre de situation, c'est que sous windows tu peux perdre ta base de registre, ce qui peut causer d'autre instabilité. La meilleure solution à mon avis, c'est de faire des ghost de temps en temps.


Avoir 2 partitions est globalement une pratique de sécurité pour les données, une saine habitude à avoir. Le mieux étant bien entendu (si on a les moyens), un NAS avec RAID. Là effectivement, cela devient beaucoup moins nécessaire.


Un NAS ne coute plus (trop) cher de nos jour avec les solutions logiciel (unraid). J'ai ainsi pu monter un NAS pour 350 € pour un 6 baie (extensible). Alors oui, cela à la taille d'un pc de bureau (quoique c'est compatible avec les cartes mini-itx, pour encre plus de compacité.) mais c'est aussi abordable.

Et l'avantage majeure, est que c'est beaucoup plus résistant qu'un raid en cas de perte de plus d'un disque dur (dans un raid si on perd plus d'un disque dur, toutes les données sont perdue) et parce qu'on peux y mettre des disque dur de taille différent.
Avatar de youri_1er INpactien
youri_1er Le lundi 28 mars 2011 à 19:28:59
Inscrit le jeudi 8 septembre 05 - 14722 commentaires
Tu sais que sous Win7, les appli ne sont plus libres d'écrire n'importe où?

C'était pas déjà le cas sous Vista?

Dans tous les cas c'est pas plus le bordel d'un coté que de l'autre si le sdev' suivent la logique des OS respectif.
malheureusement les OS plus permissif se retrouvent avec des applications créer par des personnes moins regardantes à la philosophie de l'OS, et donc des applis qui "pètent" tout sans réfléchir!
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le lundi 28 mars 2011 à 19:33:22
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Impossible à faire sous Windows sans péter la compatibilité avec les applications.

Sous Linux, les applications n'ont juste pas le droit d'écrire dans le système, c'est dans /tmp, /var/tmp, /var/log et les doc utilisateurs dans le /home, en sachant que les 3 premiers répertoires peuvent être vidés n'importe quand.
Dans ce cas, tu peux partitionner efficacement et même abusivement avec du LVM. La partition système ne grossit pas à l'infini.
Mon install de Linux a plus de 2 ans, j'ai plus de 1000 paquets installés, je l'utilise tous les jours en multimédia, web, programmation, admin sys.
Résultat, ma partition système fait 7Go. Si je la compresse, ça prend moins de 3Go, la sauvegarde tient sur une clé USB. C'est propre.

Sous Windows, les applications peuvent écrire à peu près n'importe où sur le disque, il y a donc du bordel partout, des fichiers temporaires par ci par là. Résultat, toute la structure du système de fichiers est un tas de merde...

Windows protège aussi les dossiers systèmes en droits utilisateurs. Par contre Windows est trop permissif sur certains trucs. Par exemple les programmes ne sont pas forcément installés dans le dossier program files prévu pour.
Ensuite une application peut créer du contenu après l'installation.
Mais si vous avez les droits administrateurs que ce soit linux ou Windows vous pouvez écrire n'importe où. Le problème vient des développeurs d'applications. Ca marche mieux sur Linux uniquement car les développeurs respectent mieux les guidelines sur cette plateforme que sur Windows. Ce n'est pas du à une quelconque protection.


Je suis curieux de voir comment cette fonction de reset fonctionnera.

Personnellement je pense qu'ils vont utiliser la virtualisation applicative. Sinon oui ce ne serait pas trop faisable de pouvoir nettoyer les applications du système.
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le lundi 28 mars 2011 à 19:36:07
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires

Heu ça dépend de la panne, mais genre je mets le live CD, je copie les fichiers qui m'intéresse sur un autre disque dur et je format.

Après si le disque est mort, là c'est beaucoup plus compliqué, et cela peut prendre des jours pour tout récupérer en fonction du problème.

Pour info, j'ai un disque dur ou j'ai perdu 500 go de donné, je pourrais le réparer mais cela demande des outils spécialisé que je n'ai pas. Là dans ce cas là, la seule solution (préventive) c'est un NAS.


Ah oui, clairement, mais le problème de ce genre de situation, c'est que sous windows tu peux perdre ta base de registre, ce qui peut causer d'autre instabilité. La meilleure solution à mon avis, c'est de faire des ghost de temps en temps.


Un NAS ne coute plus (trop) cher de nos jour avec les solutions logiciel (unraid). J'ai ainsi pu monter un NAS pour 350 € pour un 6 baie (extensible). Alors oui, cela à la taille d'un pc de bureau (quoique c'est compatible avec les cartes mini-itx, pour encre plus de compacité.) mais c'est aussi abordable.

Et l'avantage majeure, est que c'est beaucoup plus résistant qu'un raid en cas de perte de plus d'un disque dur (dans un raid si on perd plus d'un disque dur, toutes les données sont perdue) et parce qu'on peux y mettre des disque dur de taille différent.


Relis, j'ai bien dit à moins d'avoir du matos en stock, ce qui inclue un disque externe. Tout le monde n'en est pas doté (une minorité au final). Et idem, pour le NAS, 350€ c'est parfois le prix de l'ensemble du matos informatique à disposition. Il faut redescendre un peu au niveau des simples mortels .
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le lundi 28 mars 2011 à 19:36:15
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
C'était pas déjà le cas sous Vista?


Si en effet
Avatar de Mr.Kraft INpactien
Mr.Kraft Le lundi 28 mars 2011 à 19:39:20
Inscrit le mardi 16 novembre 10 - 826 commentaires

Relis, j'ai bien dit à moins d'avoir du matos en stock, ce qui inclue un disque externe. Tout le monde n'en est pas doté (une minorité au final). Et idem, pour le NAS, 350€ c'est parfois le prix de l'ensemble du matos informatique à disposition. Il faut redescendre un peu au niveau des simples mortels .


En même temps, monsieur et madame tout le monde, quand ça marche pas, il va chez le technicien.

(oui je sais, on se rattrape comme on peu )
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le lundi 28 mars 2011 à 19:40:51
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
On gagne facilement 15 minutes avec ce nouveau système.

avant:
- J'ai un problème !
- Reformate et réinstalle


après:
- J'ai un problème !
- Reset et réinstalle



Avatar de Citan666 INpactien
Citan666 Le lundi 28 mars 2011 à 19:45:05
Inscrit le mardi 17 mai 05 - 2605 commentaires
IAmNotANumber a écrit :

Je trouve que les DVD d'install d'une Mandriva contiennent des outils encore plus puissants. J'en ai toujours un à proximité de mes postes de travail.




Dis m'en plus, ça m'intéresse vachement.


Hop, j'interviens ^^ ! Je ne sais pas exactement ce qu'il visait, pour ma part ce que j'apprécie avec le DVD d'install de Mandriva, et leurs outils en général :
- possibilité de réinstall de Grub automatique au démarrage du DVD
- outil de partitionnement de Mandriva, LARGEMENT plus efficace que Gparted pour détecter / modifier les partitions (Gparted n'a jamais réussi à détecter certaines de mes partitions , et Mandriva a une interface nettement plus puissante).

Après, les autres choses que je préfère, c'est plus au niveau de la config post-install que la restauration, donc hors-sujet.

Bref, un DVD d'install de Mandriva 2009.1 est toujours utile (je trouve que l'outil de partitionnement pour installer a régréssé dans les 2010.x, il essaye de faire je ne sais quoi sur chaque partition qui met un temps fou, je craque généralement avant qu'il ait fini )
;