S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Silverlight porté sur Xbox 360 et le reste des produits Microsoft ?

Une technologie pour les gouverner tous

Silverlight est une technologie de Microsoft souvent présentée comme concurrente de Flash. L’éditeur l’a mise en avant à ses débuts comme une solution dédiée à la création d’applications web. Depuis, le champ d’utilisation a largement varié, au point que beaucoup se demandent maintenant à quoi sert la technologie. Des offres d’emploi permettent de répondre en partie à la question.

Silverlight était donc à ses débuts exposée comme la solution idéale pour bâtir des projets Web. À partir de sa version 2.0, et surtout avec la 3.0, de très nombreux outils sont venus simplifier son utilisation, notamment la suite Expression. Mais depuis un an environ, la communication s’est faite plus floue. Les informations ont en effet été largement éclipsées par Internet Explorer 9 et l’accent mis sur le HTML5. Alors, que devient Silverlight ?

Le premier élément de réponse se situe dans Windows Phone 7. Silverlight y est utilisé pour la conception des interfaces notamment. Les développeurs n’ont d’ailleurs pas le choix : Silverlight, C# et XNA sont les briques obligatoires pour la création des applications et des jeux. Le rôle de la technologie est de gérer tout ce qui a trait à la présentation dans son ensemble. Et cette focalisation va se renforcer dans le futur.

Silverlight est, rappelons-le, un projet qui visait initialement à apporter Windows Presentation Foundation ailleurs que sur Windows. Son nom de code était d’ailleurs WPF/E, le E signifiant ici « Everywhere ». Ses évolutions continuent toujours dans la même sens, et Microsoft travaille visiblement à lui donner un degré certain d’universalité. La firme poursuit l’unification de ses outils de développement, et deux offres d’emplois montrent que certaines technologies vont se faire plus présentes.

silverlight 

Cette annonce, qui a été modifiée depuis, indique clairement qu’un développeur est recherché pour travailler sur des fonctionnalités Silverlight qui seront ajoutées à la Xbox 360. Il s’agit d’un mouvement très important, car la firme peut transformer sa console en set-top box, et pourquoi  pas proposer une longue liste d’applications. La deuxième annonce, tout comme la première après sa modification, parle de fonctionnalités ajoutées à différents appareils en approche dans les années qui viennent, ou déjà en vente (Windows Phone 7).

Il est plus qu’évident que Microsoft a tout intérêt à proposer un ensemble de technologies uniques qui serviront indifféremment sur les différentes plateformes, que ce soit Windows, Windows Phone, la Xbox, etc. La grande fragmentation des technologies et le manque de communication de l’ensemble a toujours été l’un des principaux reproches faits à la firme. Mais cette unification des outils et des technologies de développement se fera peut-être au détriment d’autres possibilités, surtout quand l’éditeur mettra en place toutes ses boutiques en ligne. 

Enfin, Microsoft tiendra le 2 décembre une conférence centrée sur le futur de Silverlight. On devrait donc en apprendre davantage sur ce que prépare la firme exactement.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 23/11/2010 à 14:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 179 commentaires

Avatar de satandierbis INpactien
satandierbis Le mardi 23 novembre 2010 à 16:57:07
Inscrit le mercredi 19 novembre 08 - 1223 commentaires

SL pourra toujours être employé pour le web, mais dans la vision de Microsoft, ce sera réservé à de gros projets où des outils d'authoring et où le multimédia deviennent prépondérants. Par exemple, la retransmission de Roland Garros que France 2 avait fait il y a deux ans. Pour la grande majorité des sites, ce sera le HTML5.

Bah alors là excuse moi mais SL a toujours été présenté comme ça, aucun changement je ne vois là


(je me disais bien que la com' de MS, comme la news n'était pas claire)
Avatar de shebert INpactien
shebert Le mardi 23 novembre 2010 à 17:00:02
Inscrit le lundi 5 septembre 05 - 113 commentaires
Ca n'a rien à voir avec ça.

Le problème est le même que mono MS ne donne pas tout( et c'est volontaire ). On se retrouve donc avec une version bridée.

Cela changera peut-être dans le futur, on verra... Mais pour le moment, je crois que la version Linux est suffisante pour beaucoup d'utilisation. Si j'étais Microsoft, qui investit des sommes gigantesques dans le développement de solutions, je serais aussi hésitant à fournir tout, toujours, gratuitement dans le monde open-source/libre qui ne sera certainement pas une façon de rentabiliser quoi que ce soit avec du code source wide open free for all. Allez, pompez, pompez, pompez le fruit de notre travail qui nous a coûté des millions!

Entre temps, c'est le développeur qui doit décider s'il s'embarque dans un projet développé en .NET sur Linux ou s'il laisse tomber le .NET sur cette plateforme à cause des manques de Mono/Moonlight.
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le mardi 23 novembre 2010 à 17:00:41
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
Bah alors là excuse moi mais SL a toujours été présenté comme ça, aucun changement je ne vois là


(je me disais bien que la com' de MS, comme la news n'était pas claire)


Non, le champ de SL devait à l'origine être beaucoup plus vaste, ils souhaitaient en faire une solution universelle pour en intégrer autant que possible dans les sites web. Il y a un réel pas en arrière sur cet objectif, ils ont bien compris que ce n'était pas réaliste.

Si tu te fais une rétrospective de la communication de MS depuis plusieurs années, tu verras que ça a commencé à changer l'année dernière, quand ils ont débuté la comm sur IE9.

Edité par Vincent_H le mardi 23 novembre 2010 à 17:01
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 17:06:55
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires

SL pourra toujours être employé pour le web, mais dans la vision de Microsoft, ce sera réservé à de gros projets où des outils d'authoring et où le multimédia deviennent prépondérants. Par exemple, la retransmission de Roland Garros que France 2 avait fait il y a deux ans. Pour la grande majorité des sites, ce sera le HTML5.


Et tu vois pas le problème ?
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le mardi 23 novembre 2010 à 17:07:53
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
La, je suis pas sur de comprendre.

Pourquoi l'utilisation de SL de manière globale serait un gage de travail de la part de MS?

Pas un gage de travail (ça, MS l'a montré avec IE9), mais un gage de ne pas voir la moitié des entreprises bloquer sur une version d'un browser, bloquant les évolutions possibles pendant des années.
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 17:10:07
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires
Oui je suis d'accord. HTML5 ne sera pas plus léger que flash par exemple( contrairement à ce qu'on entend à longueur de temps ).

Mais ce qui m'interesse le plus c'est l'interopérabilité.


Ça veut pas dire grand chose ça. Flash est lourd parce que le plugin flash est ce qu'il est (une "MV" proprio).
Concernant HTML5 il y aura une vraie concurence entre les differentes plateformes censées l'interpreter, la donne pourrait ne pas être la même du tout
Avatar de eclipz INpactien
eclipz Le mardi 23 novembre 2010 à 17:15:16
Inscrit le lundi 27 janvier 03 - 2360 commentaires
[quote:pafLaXe]
Ça veut pas dire grand chose ça. Flash est lourd parce que le plugin flash est ce qu'il est (une "MV" proprio).
Concernant HTML5 il y aura une vraie concurence entre les differentes plateformes censées l'interpreter, la donne pourrait ne pas être la même du tout [/quote]
j'adore le raccourci foireux : proprio = mauvaise qualité

Edité par eclipz le mardi 23 novembre 2010 à 17:16
Avatar de satandierbis INpactien
satandierbis Le mardi 23 novembre 2010 à 17:16:12
Inscrit le mercredi 19 novembre 08 - 1223 commentaires

Non, le champ de SL devait à l'origine être beaucoup plus vaste, ils souhaitaient en faire une solution universelle pour en intégrer autant que possible dans les sites web. Il y a un réel pas en arrière sur cet objectif, ils ont bien compris que ce n'était pas réaliste.

Si tu te fais une rétrospective de la communication de MS depuis plusieurs années, tu verras que ça a commencé à changer l'année dernière, quand ils ont débuté la comm sur IE9.

J'ai l'impression que SL a toujours chassé sur les terres de flash et flash répond très bien à la description que tu donne, alors je vois vraiment pas comment SL pourrait un jour avoir été envisagé par qui que ce soit comme une alternative au HTML.


Déjà en 2007

Ce que beaucoup ont comparé initialement au Flash serait plutôt un environnement complet à rapprocher de Flex, voire à Java dans son actuelle orientation


Et puis si SL est prévu comme tu dis maintenant pour les futurs roland garos & co alors on retombe dans le coté casse couille et Alucard63 a parfaitement raison.

Edité par satandierbis le mardi 23 novembre 2010 à 17:17
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mardi 23 novembre 2010 à 17:18:41
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires
j'adore le raccourci foireux : proprio = mauvaise qualité


C'est toi qui le fait
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le mardi 23 novembre 2010 à 17:21:08
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2254 commentaires

Si tu désignes Silverlight sous forme de plug-in, c'est que tu n'as clairement pas compris ce qu'est Silverlight. En outre, je dirais que tu ne lis pas bien les news non plus.


Le gros problème de Silverlight, c'est qu'il a été défini comme une technologie web dès le début.
Si maintenant MS veut en faire autre chose, qu'ils assument leur échec et qu'ils changent de nom
(mais ça ferait une mauvaise publicité, alors, en tant que marketeux, on préfère parler de réorientation, c'est vraiment prendre les gens pour des cons tout en se couvrant de ridicule pour ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez)

Si demain Silverlight réussit son virage et devient intéressant comme framework de développement, qui dit que des petits malins, indépendant de MS, ne viendront pas dire: moi j'ai appris SL, et SL a initialement été prévu pour le web, du coup, pourquoi je ne l'utiliserais pas pour le web au lieu d'apprendre l'html 5 ?

Bref, comme avec l'UAC, Windows n'a pas le courage de ses choix et arrondit les angles de manière non pratique dans le seul but de ne pas passer pour un imbécile face au public, ce qui risque plus de compliquer la situation qu'autre chose.
;