S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Oracle et Apple ensemble sur OpenJDK : tout s'explique

"Chut chéri, les grandes personnes discutent"

java logo C’est officiel : que ceux qui se demandaient si l’on reverrait un jour Java sur Mac OS X peuvent se rassurer, car ce sera bien le cas. Apple et Oracle viennent d’annoncer un important accord autour d’OpenJDK, l’implémentation libre de Java mise en avant par Oracle. Une annonce cruciale bien sûr, mais qui cache son pesant d’histoires sombres.

C’est l’environnement Java tout entier qui est sous le coup de plusieurs problèmes dont certaines ont des relents de scandale. Le processus de développement de Java est communautaire mais est régi en dernier recours par un comité directeur. Or, l’Apache Software Foundation fait partie de ce comité, mais menace de le quitter, tout en appelant à voter contre Java 7. Pourquoi ?

Parce que la fondation Apache a créé il y a un moment de cela un projet, nommé Harmony, qui est une implémentation libre de l’environnement Java. Mais il y a un hic : déjà à l’époque de Sun, la fondation était incapable de prouver que son implémentation était parfaitement compatible avec les spécifications officielles Java. L’explication était simple : Sun n’avait pas voulu conduire les tests appropriés et donner à Apache la licence demandée.

Cette situation tendue avec Sun n’a pas disparu avec le rachat par Oracle. La position de cette dernière est strictement la même que celle de Sun. Oracle veut en fait donner une direction particulière à Java 7 et n’entend visiblement pas que quelqu’un s’y oppose. De même, OpenJDK, l’implémentation libre maison, est clairement mise en avant au détriment des autres, et apparaît progressivement comme la seule alternative crédible.

De fait, l’annonce de l’accord entre Oracle et Apple n’est non seulement pas un hasard, mais elle fait suite à un changement de cap de la part d’IBM. Jusqu’à présent en effet, Big Blue soutenait activement le projet Harmony de la fondation Apache, mais la firme a changé son fusil d’épaule. Que ce soit à cause des rejets multiples de Sun et Oracle d’accorder une licence à Apache ou d’un accord beaucoup plus stratégique, le résultat est bien là.

Si l’on regarde de plus près l’attitude d’Oracle en regard du monde de l’open source, on s’aperçoit qu’il y a une érosion progressive de l’implication de la firme dans les projets qui l’entourent et/ou lui sont liés : OpenOffice.org, MySQL et maintenant Java.
Source : Oracle
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 13/11/2010 à 12:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 333 commentaires

Avatar de IAmNotANumber INpactien
IAmNotANumber Le samedi 13 novembre 2010 à 19:05:53
Inscrit le vendredi 22 octobre 10 - 2036 commentaires
D'un coté je trouve que Microsoft la joue bien avec Mono. Et vu comment se comporte Oracle avec Java, Mono risque d'attirer plus de monde même chez les libristes.


Vive Python 3


pour la conclusion !

... et vrai, MS se conduit assez intelligemment avec Mono.
Avatar de Ewil INpactien
Ewil Le samedi 13 novembre 2010 à 19:09:11
Inscrit le jeudi 10 septembre 09 - 1091 commentaires

Tout ce qui fait la facilité d'autres langages tels que java ou php peut être facilement implémenté en C++. Y compris le ramasse miettes, les types variables et les tableaux sécurisés.

C'est d'ailleurs un excellent exercice de programmation que d'implémenter tout ça .


Euuu non, les temps dev et le debug sont clairement plus cours sur du java et de c# car ces langage sont plus "strict" avec des API complète et documenter. Le "facilement implementable" mouai si t'as envie de perdre du temps a réinventé la roue et de ne pas forcement la faire ronde voila quoi ...
Avatar de Labsyb INpactien
Labsyb Le samedi 13 novembre 2010 à 19:14:57
Inscrit le dimanche 9 avril 06 - 12140 commentaires


Finalement, ton discours ressemble à "la démocratie c'est le bordel, c'est bien mieux la dictature" .

Et comme la liberté de choix semble tellement t'indisposer, j'en déduit que tu préfèrerais effectivement les magasins vide qu'on trouve dans toutes les bonnes dictatures



Tu confonds l'anarchie et la démocratie.

La démocratie, ce sont des choix, qui ne plaisent pas à tous ceux qu'ils concernent, certes, mais des choix pour tous et assumés par tous.

Le libre c'est un peu le Larzac en 68 : autant de fermes communautaires de 10 péquins à traire des chèvres en se roulant des joints que de mini gourou en goguette
Avatar de ouragan INpactien
ouragan Le samedi 13 novembre 2010 à 19:25:56
Inscrit le jeudi 6 novembre 03 - 18396 commentaires

Y'a un truc que je pige pas..
L'annonce Apple qui remet les clefs du dev de ses propres versions Java à Sun -et son actuel proprio Oracle-... est un coup porté à l'open source? zarb.gif

Au contraire, il semble que c'est Sun qui reprend pleinement les rennes de son bébé mais avec d'autres contributeur de poids que sont IBM et Apple.

En effet , et pour ce faire, la Pomme met à disposition et en open source les dev Java sur OSX
ce qui fait justement dire à Rom54 de Macgé:

Vous pouvez aussi voir le billet de Henrik Ståhl d'Oracle :où ils se réjouissent du fait qu'Apple rejoigne désormais IBM comme contributeur au dev de Java, pour en faire une vraie plateforme "cross-platform comme Sun l'a toujours espéré...

Maintenant est-ce que quelqu'un a des infos qui infirme cela, ou le fait que le projet OpenJDK ne sera plus open-source dans un proche avenir...?

bravo pour le seul post de ce thread qui parle du sujet.

sinon 2 points :
(car faire du Libre sans un groupe d'extrémistes serait inconcevable ).

L'extrêmisme, c'est de forcer les gens à utiliser un logiciel avec lequel ils n'ont aucun droit de redistribution.
Historiquement parlant, à l'origine, tous les logiciels étaient libres.

Je pense que c'est surtout sun qui a merdé et qui n'était pas du tout commercial.
Après java à ces qualités et ces défauts, je ne suis pas expert dans ce langage donc je ne dirai rien là dessus.
En revanche, si Oracle fait trop le con, à voir avec le temps, mais à mon avis, voilà ce qui se passera :
-On changera MySql par PostgreSql (je ne crois pas en MariaDB, moins réputé, ou en tout cas moins connu)
-On aura une augmentation du Pack Office, à moins qu'une suite viable et graphiquement correcte sorte du lot (libre ou pas)
On verra la renaissance du C/C++ : Dotnet, c'est bien jolie, mais c'est cher.
La force du java est d'avoir maintenant beaucoup de développeurs à pas trop cher et beaucoup de licence gratuitement.
-C/C++, c'est gratuit, multi plateforme. QT est pas mal d'après les echos que j'ai eu.
Dotnet est, et restera à mon avis quelque chose de plus ou moins confidentiel. Trop cher pour les pme/PMI (licence Server, licence Visual Studio, cout des développeurs) et je vois mal les boites s'embarquer une nouvelle fois dans le proprio.
-PHP pour le web (beaucoup de dev à pas cher).
Après, le facteur que je ne connais pas, c'est à quel point Oracle va gérer la situation.
Ca fait des années qu'on dit que Microsoft va couler, etc... Je trouve qu'ils ont super bien joué leurs coups sur les 10 dernières années...
En tout cas, je ne souhaite pas la mort de java, loin de là.
Pour moi, il est, et restera un langage qui à su murir plus que correctement...

J'ai bien rigolé, merci.
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le samedi 13 novembre 2010 à 19:31:42
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12048 commentaires


Tu confonds l'anarchie et la démocratie.

La démocratie, ce sont des choix, qui ne plaisent pas à tous ceux qu'ils concernent, certes, mais des choix pour tous et assumés par tous.

Le libre c'est un peu le Larzac en 68 : autant de fermes communautaires de 10 péquins à traire des chèvres en se roulant des joints que de mini gourou en goguette


Ca c'est le cliché du barbu hippie que continuent à colporter ceux qui ne connaissent pas du tout le libre.

En réalité, le libre est un marché tout ce qu'il y a de plus libéral et composé en majorité d'entreprises (et non de hippies) ou chacun est libre d'apporter sa solution.

Mais certains semblent ignorer que dans le monde du libre, il existe aussi des gens dont le rôle est de faire des choix pour que l'utilisateur n'ait pas à se prendre la tête. Installer Ubuntu ne vous demandera pas de vous poser la moindre question pour vous retrouver avec un environnement de travail complet : les crapwares en moins

La liberté d'aller à l'encontre du choix proposé n'est au final qu'une option qui ne concerne que ceux qui veulent en faire usage. Il faut être vraiment de mauvaise foi pour présenter cela comme un inconvénient.
Avatar de ichi INpactien
ichi Le samedi 13 novembre 2010 à 19:42:03
Inscrit le dimanche 16 janvier 05 - 1136 commentaires
Cool un nouveau [strike]troll[/strike] débat au sujet des langages de programmation, du proprio contre le libre ... et le tout accompagné d'apple fanboys avec leurs idées préconçues ... miam.
Avatar de unixorn INpactien
unixorn Le samedi 13 novembre 2010 à 20:00:34
Inscrit le mercredi 21 janvier 09 - 696 commentaires
Le libre se méfie de ce "standard" a cause des brevets.


Le mot "standard" dans le libre c'est un sous ensemble de technologies issue du monde du libre que celui-ci aimerai bien imposer au reste du monde.
Par contre dès qu'un standard (un vrai, standardisé) émane d'un autre acteur qu'une boite du libre, a fortiori de la boite vu comme l'ennemi héréditaire, forcément c'est un sous standard, un standard piégé, ou quelque chose du genre qu'il ne faudrait surtout pas que tout le monde applique surtout pas le monde du libre.

Le monde du libre gagnera en crédibilité le jour où il aura la même attitude envers tous les standards.
Avatar de nico210 INpactien
nico210 Le samedi 13 novembre 2010 à 20:06:37
Inscrit le vendredi 14 avril 06 - 1819 commentaires
C'est vrai que si mono supportait le WPF ça serait vraiment top perv.gif

Il faudrait inventer un LPF alors.
Avatar de funeral INpactien
funeral Le samedi 13 novembre 2010 à 20:08:39
Inscrit le mardi 25 mars 08 - 192 commentaires

Le mot "standard" dans le libre c'est un sous ensemble de technologies issue du monde du libre que celui-ci aimerai bien imposer au reste du monde.
Par contre dès qu'un standard (un vrai, standardisé) émane d'un autre acteur qu'une boite du libre, a fortiori de la boite vu comme l'ennemi héréditaire, forcément c'est un sous standard, un standard piégé, ou quelque chose du genre qu'il ne faudrait surtout pas que tout le monde applique surtout pas le monde du libre.

Le monde du libre gagnera en crédibilité le jour où il aura la même attitude envers tous les standards.

+1. Bon résumé.
Avatar de raoudoudou INpactien
raoudoudou Le samedi 13 novembre 2010 à 20:13:28
Inscrit le jeudi 27 février 03 - 3531 commentaires

Pour moi se serai un vrai retour en arrière. Quand on voit la vitesse de dev/Debug avec Java ou C#, tu te dis que partout ou il n'y a pas besoin de gagner 0.0001ms, le C++ est plus un boulet qu'autre chose.

Cette main mise sur Java va peut etre pousser MS a investir d'avantage dans Mono pour en faire du c# un concurrent sérieux a Java



Ce n'est pas parce que tu ignores l'existence des outils de debug pour le C/C++ qu'ils n'existent pas (et ce, depuis longtemps) ;)

L'exécution real-time, pas à pas, en se déplaçant dans le source, la recompilation de fonctions à la volée, etc. Depuis les compilateurs 16 bits ça existe, encore faut-il s'en servir
;