S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Hadopi aurait fait baisser le piratage en France, oui mais… (MàJ)

Scream vs stream

Mise à jour 5 novembre 2010 : Le sondage autour d’Hadopi est en ligne. Intitulé « l’impact de la loi Hadopi 2 sur les téléchargements illégaux », ce sondage est estampillé BVA-La Tribune-BFM et Avanquest, qui édite et diffuse des logiciels (dont des logiciels de sécurité).

Bruno Vanryb, président et CEO d’Avanquest estime que « la loi Hadopi n'est donc pas forcement le gadget déconnecté des réalités que l'on pouvait imaginer puisqu’une majorité des internautes ayant téléchargé illégalement ont changé leurs pratiques. Qu’il s’agisse de la peur du gendarme ou d’une prise de conscience liées au buzz autour de la loi Hadopi, c’est un résultat significatif s’il venait à être confirmé. En tout cas, cela souligne l'importance de la psychologie dans l'impact éventuel d'une législation, et l'influence limitée des militants du téléchargement gratuit pour tous. »
 
Première diffusion 4 novembre 2010 : Selon un sondage BVA-La Tribune publié aujourd’hui, Hadopi aurait fait baisser le piratage chez 53% des « adeptes du piratage » qui ont diminué ou arrêté cette pratique « depuis le vote de la loi [Hadopi] il y a un an ».

hadopi détournement modèle
Le site de la Hadopi

 
53% des 17% des 1003 personnes interrogées

La Tribune relativise toutefois ce résultat. D’une part, il ne repose que sur un effet psychologique très fragile : seuls quelques milliers d’internautes ont été avertis par Hadopi depuis peu. La probabilité de sonder des utilisateurs effectivement contactés par Hadopi est donc quasi nulle. D’autre part, seuls 17% des 1003 sondés ont affirmé pratiquer ce genre d’activité. 83% ont donc soutenu n’avoir jamais téléchargé. Ce fameux effet « positif » d’Hadopi n’aura été efficace que chez 90 des personnes interrogées (environ).

"C'est le bordel noir !"

Le Quotidien économique prend en compte d’autres données environnementales qui viennent diluer un peu plus la portée des réponses. D’abord, un tiers des foyers en France n’a pas accès à Internet. Ensuite, des internautes peuvent considérer comme légales des diffusions qui ne le sont pas. Le quotidien cite, non sans malice, la petite phrase de Thierry Lhermitte qui déclarait sur France 5 regarder des films sur Megaupload sans savoir si c'était légal ou non. Enfin, les chiffres de fréquentations ne sont pas en pleine cohérence avec ces données. La Tribune cite en conclusion les chiffres ComScore selon lesquels Megavidéo est devenu le 7e site vidéo en France.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 05/11/2010 à 09:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 243 commentaires

Avatar de bitubo INpactien
bitubo Le jeudi 4 novembre 2010 à 08:57:03
Inscrit le dimanche 19 juillet 09 - 24 commentaires
Comme ça ils sont content de leurs lois et de leurs sondages en carton
Avatar de corsebou INpactien
corsebou Le jeudi 4 novembre 2010 à 08:57:13
Inscrit le mardi 11 avril 06 - 2959 commentaires
haha les statistiques...

En plus les personnes interrogées se sont faite chopper...
Un peu comme si le policier allait te demander si tu souhaite recidiver avant que l'amende arrive...




C'est comme les dentrifices "email diamant" dessus c'est indiqué "test effectué sur 5 personnes" un truc du genre haha

Avatar de Vilainkrauko INpactien
Vilainkrauko Le jeudi 4 novembre 2010 à 08:58:03
Inscrit le mardi 24 février 09 - 4232 commentaires
chez 53% des « adeptes du piratage » qui ont diminué ou arrêté cette pratique


83% ont donc soutenu n’avoir jamais téléchargé


Ca concerne uniquement les réseaux P2P, rassurez moi ...
Commentaire de Tim-timmy supprimé le 04/11/2010 à 09:02:46 : Commente mal sans lire l\'actu.
Avatar de karmounet INpactien
karmounet Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:02:57
Inscrit le vendredi 13 mai 05 - 453 commentaires
[quote:Tim-timmy]Commentaire supprimé[/quote]

Relis bien, c'est la Tribune qui relativise ...

Edit : ou alors j'ai peut être mal compris le sens de ton post =)


Edité par karmounet le jeudi 4 novembre 2010 à 09:04
Avatar de Yutani INpactien
Yutani Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:04:46
Inscrit le vendredi 18 avril 08 - 7780 commentaires
comme d'habitude...les chiffres, on leur fait dire ce qu'on veut
Avatar de Kostadinov INpactien
Kostadinov Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:04:46
Inscrit le samedi 7 novembre 09 - 3198 commentaires
[quote:Tim-timmy]Commentaire supprimé[/quote]

la nouvelle tendance de fond:

critiquer ceux qui critiquent HADOPI.
Avatar de yoda_testeur INpactien
yoda_testeur Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:05:48
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 1708 commentaires
J'ai rien vu, j'ai rien entendu patron
Quand il y un sondage, je répondu toujours à côté de la plaque, pour fausser les pistes
Avatar de sksbir INpactien
sksbir Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:06:41
Inscrit le mardi 28 juillet 09 - 245 commentaires
comme hadopi essaye de nous baiser, c'est normal que les sondages soient biaisés.
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le jeudi 4 novembre 2010 à 09:09:16
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27124 commentaires
Et parmi les 83 %, combien de "faux négatifs" ?

Franchement, si pour un sondage, on me demande si je pirate, je répondrait non... Réponse certes valable avec moi pour la musique de variété et les films, ainsi que le P2P, mais pour le reste...

De surcroît, je pense que les cas de téléchargeurs compulsifs qui pompent tout ce qui bougent (et relèvent, à mon avis, de la pathologie plus que d'autre chose) sont une minorité.

Parce qu'au final, nous n'avons AUCUNE idée de la véritable utilisation du téléchargement sans licences d'oeuvres numérisées ne relevant pas du domaine public, si on regarde bien. Qui télécharge quoi, en quelle quantité, pour quel usage, avec quels critères de choix ? Mystère statistique et boule de gomme 2.0...
;