S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Édito : le mauvais rapport Temps de rédaction/Succès, et la frustration du journaliste

On reparle un peu de nous-mêmes

Au sein des rédactions, une chose peut énerver, ou plutôt frustrer un peu : le rapport entre le temps consacré à un article ou un dossier, et son succès auprès des lecteurs. Il arrive ainsi qu’une actualité qui n’a demandé que 30 minutes de travail fasse autant de visites qu’une très longue actualité ou un test qui a demandé de longues heures voire plusieurs jours de dur labeur…

Oui, et alors ? pourriez-vous demander. Et alors rien. C’est juste frustrant dès lors que l’on juge utile, pour ne pas dire primordial, de faire des articles qui visent finalement une « niche ». C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que certains d’entre vous viennent sur PC INpact. Non pas pour ses actus et ses dossiers « grand public » (c’est un grand mot pour PCI), mais plus pour certaines choses que l’on ne voit pas ailleurs.

Ces articles ne rapportent donc pas grand-chose financièrement, tout du moins au premier abord. Mais outre le fait que chaque rédacteur aime faire ce type d’article (peu importe qu’il ait du succès ou non), il y a aussi le respect des lecteurs intéressés, même s’ils sont peu nombreux. Sans parler du suivi de l’actualité, tout bonnement indispensable.

Sortir du lot

Chacun est libre de cliquer ou non sur l’actualité qu’il souhaite rien qu’en lisant son titre. Alors si un article n’est finalement lu que par 5 % de nos lecteurs (et cela arrive souvent), eh bien tant pis. C’est aussi une marque de fabrique, et se concentrer uniquement sur les articles à succès serait non seulement céder à la facilité, mais nous risquerions surtout de ressembler à n’importe quel autre site. Sans compter un autre risque important : celui que les rédacteurs de PC INpact s’ennuient.

Les principaux touchés par ce phénomène sont ceux traitant de matériels informatiques (David, Damien, Sébastien, et Julien) ou encore de finances et de chiffres (votre serviteur). Si certains articles vous attirent par dizaines de milliers, d’autres font des bides retentissants.

Mais pourquoi ? Difficile à dire en fait. Si nous savons généralement quels sujets attirent, d’autres sont à la limite du mystère. Prenons un exemple tout bête : comment expliquer que cet article sur les finances d’AMD ne réalise que 11600 et quelques lectures, et que cet autre article, sur exactement le même sujet, affiche… près de 45000 lectures.

L'utilité des articles peu populaires (différent de "impopulaires")

Si nous rédigeons des articles qui n’attirent pourtant pas les foules, c’est aussi parce que nous les jugeons utiles. Prenons un exemple encore personnel : je publie régulièrement des articles sur la santé financière des entreprises. Ce genre d’articles, parfois ennuyeux à rédiger, est surtout jugé très barbant à lire. Ils sont pourtant primordiaux. Tout d’abord, en tant que client, il est important de savoir si la société en question va couler (ce qui peut avoir des conséquences sur ses mises à jour et/ou son SAV), ou si elle va se faire racheter (ce qui peut avoir des conséquences sur sa politique future).

En suivant de près les résultats des entreprises, on peut ainsi aisément comprendre pourquoi Archos a changé sa politique de fabrication, pourquoi OCZ va se concentrer sur les SSD et délaisser ses autres produits, pourquoi AMD n’arrive pas à concurrencer sur tous les tableaux Intel, comment Google lance constamment de nouveaux services, pourquoi Microsoft a souhaité un temps croquer Yahoo!, pourquoi Apple a énormément recruté cette année, ou encore, comment et pourquoi NVIDIA a pu racheter 3DFX à l’époque.

Ces articles ne sont globalement pas jugés intéressants par les lecteurs, alors qu’ils demandent souvent l’épluchage de PDF plus pénibles qu’une pub pour la Carte Musique Jeune ou qu’un clip de René La Taupe. Nous aimerions qu'ils soient plus appréciés. Mais nous faisons avec.

Ils sont longs et même parfois ennuyeux à rédiger, et ils ne rapportent pas un kopek. Mais on les fait quand même, pour les raisons citées ci-dessus. Dans le cas contraire, nous perdrions notre âme. Et nous vous perdrions.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/10/2010 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 182 commentaires

Avatar de Rebrousse-poil INpactien
Rebrousse-poil Le samedi 30 octobre 2010 à 09:02:43
Inscrit le samedi 3 novembre 07 - 94 commentaires
La quantité (de lectures) ne fait pas la qualité (des articles).


+1. La qualité et la diversité des articles de PCI est un vrai plus.

Parfois, le titre suffit à comprendre l'info sans pour autant ouvrir l'article. Quand on n'a pas trop de temps devant soi, on se limite en nombre d'articles, mais on se tiens au courant de l'ensemble simplement par les grands titres.

Sinon, il m'arrive assez souvent d'ouvrir un article à cause de son sous-titre Le titre me donne l'info globale, mais son sous-titre m'amuse ou m'intrigue. Ça attise ma curiosité, du coup je clique
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le samedi 30 octobre 2010 à 09:22:39
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires
Même si je pense qu'ils marchent tous, je ne m’intéresse plus du tout à tout ce qui touche à l'HADOPI... Y a eu beaucoup trop de news d'un coup... (d'ailleurs je trouve tout le blabla sur le piratage, le peer-to-peer, inintéressant au possible, vu que ça sert à rien d'en discuter, tout le monde campe sur ses positions contre vent et marée) Je trouve que PC INpact c'est enfermé dans ce sujet depuis de bien trop nombreux mois...


De façon générale, cette habitude de rebondir sur un sujet (HADOPI, le Flash, le HTML5, etc...) avec des "machin à dit que..." m’ennuie... Faut à la rigueur centraliser les propos des uns et des autres dans un seul sujet, mais pas en faire une actualité à chaque fois...


Ensuite, je ne m’intéresse pas le moindre du monde aux tests de boitiers ou encore de disque dur... ^^"" Mais ça, c'est aussi parce que je n'utilise que des portables. >_<


En revanche, il n'y a peut-être pas assez d'actualité logiciel comme celle d'hier sur Ccleaner. Y a plein de petit soft très intéressant comme celui-là...

Pour bien emmerder tout le monde (surtout l'HADOPI) vous pouvez faire un dossier sur les logiciels Bittorent avec notamment des tests. Etc...


Je comprend bien Nil, on souhaite tous avoir une certaine reconnaissance pour le travaille accompli. Et de ne pas avoir cette impression d'avoir fait ça pour rien...
Avatar de sylnivhp INpactien
sylnivhp Le samedi 30 octobre 2010 à 09:43:38
Inscrit le samedi 11 février 06 - 6009 commentaires

+1. La qualité et la diversité des articles de PCI est un vrai plus.

Parfois, le titre suffit à comprendre l'info sans pour autant ouvrir l'article. Quand on n'a pas trop de temps devant soi, on se limite en nombre d'articles, mais on se tiens au courant de l'ensemble simplement par les grands titres.

Sinon, il m'arrive assez souvent d'ouvrir un article à cause de son sous-titre Le titre me donne l'info globale, mais son sous-titre m'amuse ou m'intrigue. Ça attise ma curiosité, du coup je clique




Je regrette néanmoins qu'il faille ouvrir une news pour poster un com !

Après çà, je m'auto proclame
bouletdujour.gif
Avatar de ikso INpactien
ikso Le samedi 30 octobre 2010 à 09:51:10
Inscrit le jeudi 1 juin 06 - 79 commentaires
Un commentaire m'a poussé a répondre sur cette news.
Peut être pourriez vous poster les sujets les moins appréciés le samedi. Vu qu'il y a moins d'article ce jour la; les visiteurs seraient plus tentés de les consulter et pourquoi pas d'avoir envie d'en lire d'autres.
Avatar de DarthpMe INpactienne
DarthpMe Le samedi 30 octobre 2010 à 09:54:46
Inscrite le mercredi 19 mai 10 - 26 commentaires

Sinon, il m'arrive assez souvent d'ouvrir un article à cause de son sous-titre Le titre me donne l'info globale, mais son sous-titre m'amuse ou m'intrigue. Ça attise ma curiosité, du coup je clique


+1
J'ai rarement l'occasion de commenter mais je tenais malgré tout à dire continuez comme ça, c'est la diversité des articles qui font la richesse de Pci!
Tous les lecteurs ont des centres d'intérêts différents, et souvent le titre voire une lecture en diagonale suffisent...
Malheureusement le temps manque et lire tous les articles est quasiment impossible :/
Avatar de fred131 INpactien
fred131 Le samedi 30 octobre 2010 à 09:58:14
Inscrit le samedi 7 mars 09 - 711 commentaires
Je me suis abonné en premium parce que j'aime l'informatique et donc les infos que vous sortez sur le sujet et surtout grâce à vos explications sur Hadopi, Acta, loppsi etc.

Vous êtes ce que devraient être tous les journaux, indépendants et libres d'expression. inpactitude3.gif

Maintenant pourquoi je consulte un article ou pas ? Tout simplement parce que le titre est accrocheur... ou pas, par là j'entends que le titre et le sous titre (seules choses visibles sur la page d'accueil) me donnent envie de lire ... ou pas.

Après comme le disent les autres inpactiens faut pas tomber dans le travers de faire du sensationnalisme façon murdoch et tabloid juste pour attirer le chaland. inpactitude2.gif

Je vous rassure pour le moment le bon équilibre a été trouvé.

fred131
Avatar de Sephiroph_7 INpactien
Sephiroph_7 Le samedi 30 octobre 2010 à 10:04:24
Inscrit le mercredi 17 décembre 08 - 154 commentaires
Rassurez vous, on vous aimes toujours
Avatar de Mihashi INpactien
Mihashi Le samedi 30 octobre 2010 à 10:05:05
Inscrit le mardi 29 janvier 08 - 3007 commentaires
C'est la vie, mais c'est comme ça. Il n'y a pas d'égalité dans le rendement.

Mais ça me fait penser à la loi de Pareto, qui est une loi empirique disant que 80% des effets sont dus à 20% des causes.

Ce qui signifie aussi que 80% du rendement est possible en mettant 20% de l'effort nécessaire pour avoir la totalité, alors que les 20% de rendement qui restent devront être le fruit des 80% d'effort restant.
Cela veut dire qu'en se consacrant sur ce qui fonctionne le mieux, il est possible d'avoir 4x plus de rendement en travaillant 4x moins.

Oui, mais…

…dans les 20% qui fonctionnent le mieux, il y a aussi 20% qui fonctionnent encore mieux et entraînent 80% des 80% obtenus par les premiers 20%.
Du coup, autant se concentrer sur les 4% très rentables, qui entraînent 64% du résultat, soit un rendement 16 fois plus élevé qu'initialement.

Ah, mais dans les 4% très rentables, il y a aussi 20% qui…



Bon au final, autant que PCInpact se limite à une seule news par ans, celle qui est la plus rentable.


Étrange j'ai l'impression qu'il y a comme une faille dans le raisonnement .
Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le samedi 30 octobre 2010 à 10:15:11
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8254 commentaires
Bonjour, merci pour cet édito sympa.

Comme dit plus haut il est clair que le titre (et le sous titre - l'heure du post etc.) sont les uniques responsables du nombre de lectures, puisque c'est la seule chose que les gens voient avant de cliquer.

Après le clic forcément ça fait une page vue en plus (même si l'article n’intéresse pas le lecteur). Pour juger de l'intérêt il faut aussi prendre en compte le nombre de commentaires.

Je me permet deux suggestion pour la rédaction des articles :

1- mettez plus d'images, de vidéos, et surtout de graphiques et de tableaux en tous genres, qui présentent l'info de manière plus intuitive et ludique et évitent d'avoir à lire des chiffres "bruts" qui ne nous disent le plus souvent pas grand chose.

2- Si les lecteurs ont inventé de toutes pièce l'histoire des "news du vendredi" (ou on a le "droit de troller" etc.) c'est bien pour une raison : le vendredi les gens finissent une grosse et fatigante semaine de travail et ils veulent des trucs marrant pour se détendre. En donnant à vos lecteurs ces news sympa et rigolotes vous ajouteriez de la valeur au site.


3- Mettez du Pr0n.
Avatar de huskie INpactien
huskie Le samedi 30 octobre 2010 à 10:21:44
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Il y a une tendance de fond. Le hardware s'efface devant l'applicatif.
De plus, l'arrivée d'internet a redimensionné le domaine de l'applicatif. Cela donne de l'importance aux news sur les réseaux sociaux par exemple (rien que de la bouse vomi1.gif ), sur les changements de comportement (achat en ligne, accès à l'information, accès à la culture,....), sur les adaptations plus ou moins malheureuses de la législation (Hadopi, Acta, Arcep....)....

Ces news attirent un lectorat qui se bat les couilles des performances de la dernière Nvidia ou de la consommation d'azote liquide du dernier processeur AMD ( David).

Les TIC (les tiques ) ont une importance grandissante dans la vie quotidienne et PCI (et son lectorat) suit cette évolution.

Alors, vaut-il mieux que certains articles pointus ne recueillent pas le succès escompté ou bien que PCI reste sur une ligne éditoriale plus orthodoxe (conservatrice)?????

Dans le second cas, je crois que PCI serait mort.

PS: Pis, si David veut qu'on lise ses articles, l'a qu'à moins jouer de la sword ( ). Ou bien mettre des photos de bonnasses aguichantes qui réveilleraient le lecteur assoupi devant les Ghz, Gb/s et autres gigamachins.

Edité par huskie le samedi 30 octobre 2010 à 10:22
;