S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Applications : 1000 pour Windows Phone 7, 100 000 pour Android

Chacun sa route, chacun son chemin

Android, iOS, Symbian, Windows Phone 7, Blackberry, Bada : autant de boutiques d’applications en ligne que de systèmes d’exploitation. À chacun de briller pour attirer le consommateur par son offre et, dans ce domaine, l’iPhone ne peut que séduire. Mais le téléphone d’Apple a déjà une image de produit « complet » dans ce domaine, alors que les autres ont encore de belles marges de progression. Chacun passe donc ses paliers.

windows phone 7

Et on commence avec le très jeune Windows Phone 7, qui vient d’atteindre les 1000 applications présentes sur le Marketplace. Le chiffre n’est peut-être pas époustouflant, mais le système est sorti depuis à peine cinq jours. Un millier d’applications pour un lancement, c’est finalement un bon score, mais il faut impérativement faire grimper vite ce nombre. Même si Microsoft se plait à dire que la course à la quantité n’est pas du tout son objectif, il sera difficile de nier que le chiffre en lui-même est un excellent argument de ventes.

Les mois qui viennent vont d’ailleurs être particulièrement intéressants pour mesurer l’impact des choix de Microsoft assez radicaux sur son produit. Les développeurs font face à deux éléments à la fois :
  • Un trio de technologies obligatoires : .NET, XNA et Silverlight
  • Une obligation pour les constructeurs de se conformer à une ligne minimale dans le matériel : aucun smartphone Windows Phone 7 ne peut avoir de processeur à moins de 1 GHz, l’écran est forcément capacitif, la résolution est d’au moins 800 x 480, ou encore la caméra, qui ne peut pas avoir moins de 5 mégapixels
En outre, il ne faut pas oublier que le lancement de Windows Phone 7 n’est même pas terminé. Ainsi, les États-Unis doivent attendre encore environ deux semaines avant d’y avoir accès.

HTC Gratia Android 2.2 Froyo

Côté Android, on passe un autre genre de palier : celui des 100 000 applications. On est bien sûr très loin devant Microsoft mais Android s’avance maintenant vers sa version 3.0, et le marché a prouvé que les smartphones équipés du système de Google étaient un vrai succès.

Bien que l’Android Market soit encore loin de l’App Store d’Apple et ses plus de 250 000 applications, Google fait essentiellement face à un souci de fragmentation : un grand nombre de modèles de téléphones, des tailles d’écran très différentes et surtout un éventail de versions d’Android lui-même. À la différence notamment d’iOS et de Windows Phone 7, les opérateurs ont leur mot à dire dans la diffusion des mises à jour. En fonction des modèles, ces dernières sont parfois particulièrement en retard, et Android 2.2 par exemple est toujours attendu par bon nombre de personnes.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 26/10/2010 à 09:57

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 94 commentaires

Avatar de darkbeast INpactien
darkbeast Le mardi 26 octobre 2010 à 10:02:56
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 3215 commentaires
Il l'a dit le monsieur de la pub, c'est pas la foire au applis le windows phone.

Par conte c'est sympas d'avoir penser au vieux avec des icônes de taille playskool
Avatar de atomusk Modérateur
atomusk Le mardi 26 octobre 2010 à 10:04:10
Inscrit le mardi 20 juillet 04 - 21714 commentaires
Il aurait pu aussi être interessant de noter dans cette "guerre des apps", que BlackBerry propose une offre assez particuliere semble-t-il :

Toute personne arrivant à faire passer une app dans leur store se verra offrir une tablette PlayBook

source :
http://www.engadget.com/2010/10/25/blackberry-playbook-demoed-in-the-flesh-at-ad...

par contre aucune info "rééle" sur les régles d'attribution et rien n'apparait même dans les blogs de developpeurs BB

Si c'était le cas, ça pourrait me pousser à developper une app pour eux
Avatar de pecos INpactien
pecos Le mardi 26 octobre 2010 à 10:06:59
Inscrit le mercredi 28 mars 07 - 709 commentaires
300000, pas 250000 applications pour iOS.
Avatar de ano_635077619888127234 INpactien
ano_635077619888127234 Le mardi 26 octobre 2010 à 10:07:18
Inscrit le vendredi 10 avril 09 - 728 commentaires
Après faut voir la qualité générale des applis... La quantité ne fait pas tout.
Avatar de negus56 INpactien
negus56 Le mardi 26 octobre 2010 à 10:08:43
Inscrit le dimanche 11 novembre 07 - 2247 commentaires
Une obligation pour les constructeurs de se conformer à une ligne minimale dans le matériel : aucun smartphone Windows Phone 7 ne peut avoir de processeur à moins de 1 GHz, l’écran est forcément capacitif, la résolution est d’au moins 800 x 480, ou encore la caméra, qui ne peut pas avoir moins de 5 mégapixels


Je trouve plutôt positif qu'ils imposent des spécifications de "qualité" minimum. On peut reprocher à Android une trop grande diversité de matériels dont certains plombent l'expérience utilisateur. (cf. passage de la conclusion)

Ainsi, les États-Unis doivent attendre encore environ deux semaines avant d’y avoir accès.


Pour une fois que l'Europe n'est pas la dernière servie !

Côté Android, on passe un autre genre de palier : celui des 100 000 applications.

Beaucoup sont intéressantes, beaucoup sont franchement vomi1.gif
Certaines se font aussi beaucoup attendre.

Enfin, la force de Microsoft reste la gestion du calendrier et des contacts de manière avancée.
Je me satisfais pleinement de ce que j'ai sous Android, mais il manque un certain nombre de possibilités par rapport à la précision que permet Outlook.

Il y a 94 commentaires

;