S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Édito : Internet serait-il en train de régresser ?

Plus cher, plus limité, plus bridé ?

L’informatique et Internet sont des secteurs où tout évolue rapidement. Les vitesses augmentent, les services se multiplient, et les prix baissent. Tout du moins à moyen et long terme. Mettons de côté les fluctuations de tarifs à court terme, notamment dans le secteur de la mémoire.

Bien entendu, l’histoire de ces secteurs nous ont parfois prouvé que certains constructeurs repoussaient un nouveau produit parce que l’actuel s’écoulait encore comme des petits pains (Nintendo a déjà, il me semble, repoussé la sortie d’une GameBoy pour cette raison).

On a aussi assisté à des guerres de produits et de protocoles, pour finalement voir le moins bon techniquement, mais le meilleur commercialement, remporter la bataille… (ces 30 dernières années, les exemples sont nombreux)

Mais globalement, tout de même, tout est tiré vers le haut. Sauf les prix, qui diminuent à qualité égale. Nous assistons pourtant une situation inverse dans le secteur du Net. Non seulement après une stagnation des prix – hors offres spéciales – nous allons subir une augmentation de prix des forfaits, mais de plus, le filtrage du réseau n’est pas loin.

 neutralité interet orange

S’il n’y a pour le moment pas de filtrage par protocole (bien que des abonnés connaissent parfois des lenteurs incroyables sur certains protocoles, et cela depuis plusieurs années), il faut rester sur ses gardes, cela peut encore arriver. Adieu alors la neutralité du Net.

Cependant, quitte à parler d’un Internet bridé, nous pourrions aborder l’accès à Internet via mobile. Ultra castré et finalement limité qu’aux web, emails et logiciels de messagerie instantanée, « l’Internet » mobile est totalement bloqué au niveau des autres protocoles : P2P, Newsgroups, VoIP, etc. Seule la VoIP tend enfin à s’ouvrir depuis cette année, mais tout le monde n’est pas concerné, loin de là. Et ne parlons pas des quotas de téléchargement…

La vision biaisée du Net par un utilisateur mobile

Si l’on peut comprendre les raisons de ces castrations – régulation des quantités de données – il n’empêche que concrètement, ceux passant du Net fixe au Net mobile ont rapidement senti la différence… Pire encore, imaginez ceux ayant utilisé toute leur vie Internet uniquement via mobile. Pour eux, non seulement l’Internet est limité en quantité de données transférables (même si la plupart ne s’en rendent pas compte), mais pire que tout, Internet est égal au Web, ce qui est totalement faux. Certes, le grand public ne fait généralement pas la différence d’un point de vue du vocabulaire, mais plus qu’un recul technique, nous remarquons donc aussi une forme de recul idéologique. Internet est multiple et est loin de se contenter du Web. Ce dernier a d’ailleurs été créé bien longtemps après Internet.

Sauf surprise, le futur ne s’annonce donc pas rose pour l’Internet français. Même les tarifs de la fibre pourraient bien réserver des surprises. Et si Free tente de garder des tarifs similaires entre l’ADSL et la fibre, nous savons que la concurrence est loin d’être sur la même longueur d’onde…

Bien entendu, certains noteront qu’à débit égal, les tarifs seront bien moindres, et que les services n’auront rien à voir (hors filtrage éventuel de protocoles). C’est vrai. Mais nous sommes aussi habitués à des évolutions rapides et plus ou moins constantes dans le secteur informatique. Et pendant un temps, Internet a semblé suivre une courbe plus franche encore. Or avec l’explosion de la consommation des débits (que ce soit sur les lignes fixes ou mobiles), les opérateurs semblent avoir du mal à suivre les besoins des abonnés, sans parler des différents lobbies et groupes politiques souhaitant un Internet plus régulé, contrôlé. Limite à la Chinoise en somme. Voire pire.

Quoi qu’il en soit, il faut rester vigilant. Dans le cas contraire, il sera inutile de vous plaindre si vous assistez à une régression du secteur.

Vous et la musique

Mardi, nous avons publié un graphique amusant comparant la consommation de la musique en 1990 et en 2010. Et vous, comment abordez-vous la musique ?

Peut-être écoutez-vous la musique à la radio, ou sur le Web. Peut-être avez-vous Pandora ou un équivalent en favoris. Peut-être utilisez-vous souvent Shazam ? Deezer/Spotify vous accompagnent peut-être partout où vous allez. Vous achetez peut-être de la musique via des sites comme iTunes/Amazon MP3/Qobuz, ou tout simplement chez un disquaire. Vous aimez faire des recherches sur vos groupes favoris et les écouter/regarder sur YouTube et Dailymotion.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/09/2010 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 170 commentaires

Avatar de Labsyb INpactien
Labsyb Le samedi 18 septembre 2010 à 00:04:39
Inscrit le dimanche 9 avril 06 - 12140 commentaires
Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le samedi 18 septembre 2010 à 00:06:12
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Pour éviter la régression du web, certes, il faut agir mais il faut préciser 2 choses :
- Notre avis a peu d'intérêt au départ
- Les censeurs finissent par se tuer eux même et s'aperçoivent qu'ils ont eu tort
Mais il est bon de leur rappeler que comme pour les lois qu'ils votent et que l'on doit respecter, il ont aussi certaines limites à ne pas dépasser
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le samedi 18 septembre 2010 à 00:06:52
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Internet serait-il en train de régresser ?


Internet je ne sais pas, mais l'intérêt des commentaires de Labsyb c'est certain.

Et vous, comment abordez-vous la musique ?


par les oreilles.
Avatar de Labsyb INpactien
Labsyb Le samedi 18 septembre 2010 à 00:08:49
Inscrit le dimanche 9 avril 06 - 12140 commentaires
Internet est mort, et c'est nous qui l'avons tué
Avatar de -Vlad- INpactien
-Vlad- Le samedi 18 septembre 2010 à 00:10:34
Inscrit le lundi 22 juin 09 - 2624 commentaires


Les LIDD c'est demain
Avatar de Labsyb INpactien
Labsyb Le samedi 18 septembre 2010 à 00:12:37
Inscrit le dimanche 9 avril 06 - 12140 commentaires

Les LIDD c'est demain


... ou pas. Nil nous déjà prouvé le contraire
Avatar de serialhunter INpactien
serialhunter Le samedi 18 septembre 2010 à 00:15:48
Inscrit le lundi 11 mai 09 - 235 commentaires
inquiétant la tournure des choses actuellement , c'est sur ! Quelle attitude adopter ? Il faudra trouver des moyens de contourner , ce qui reste encore possible , c'est l'intérêt d'internet , mais ça se complique !
Les lobbies commerciaux , c'est ça qui fait peur !
Avatar de Kostadinov INpactien
Kostadinov Le samedi 18 septembre 2010 à 00:16:51
Inscrit le samedi 7 novembre 09 - 3198 commentaires
L'inspiration vient de la chronique de Kerdeliant ou du magazine Wired Nil ? pastaper.gif
Ton approche en l'axant sur le modèle des mobiles je la trouve très juste.
Je ne sais pas si internet régresse, mais j'ai l'impression qu'on se dirige de plus en plus vers un internet façon xboxlive...
Et si certains veulent un internet plus civilisé dd.gif , ils le veulent surtout plus rentable et plus sous controle...
Des fois j'ai l'impression qu'on a traversé une période d'or qui vient de s'achever en 2009... j'espère sincèrement me tromper.

edit:
pour la musique c'est winamp et un dossier "musiques" qui dégueule d'albums sur ma station eeebox dans un coin de l'appart...


Edité par Kostadinov le samedi 18 septembre 2010 à 00:21
Avatar de TBirdTheYuri INpactien
TBirdTheYuri Le samedi 18 septembre 2010 à 00:31:51
Inscrit le samedi 23 juin 07 - 8656 commentaires
J'adore l'affiche

Pour le reste, je le vois bien sombre l'avenir de l'Internet en France, comme c'est parti, ça va se finir en réseau NATé via les serveurs des milices des maisons de disque qui auront tout loisir de fouiller l'intégralité de nos transmissions taxées, retaxées, reretaxées et surtaxées pour le bien être des actionnaires
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le samedi 18 septembre 2010 à 00:32:09
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Les internautes ont plébiscité le modèle terminal/mainframe. Vu par l'internaute, le web se résume de plus en plus a un browser. Et donc, tout logiquement, les utilisations du web sont déportées sur des serveurs. C'est le formidable bienfait du web 2.0, et bientot du cloud.

Celui qui contrôle le serveur contrôle le monde.
;