S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Microsoft et ARM signent un important accord de licence

Les bookmakers vont faire fortune

Le monde de la mobilité fait bouger les équilibres habituels, tandis que s’effacent doucement des noms connus au profit d’autres qui ont su prendre le train en marche et au bon moment. C’est ainsi que le couple Microsoft/Intel a davantage de soucis que les autres sur des appareils tels que les téléphones et les tablettes, mais certaines alliances peuvent faire rapidement bouger les choses.

puce arm

Microsoft est un empereur dans le monde des PC et ses produits sont incontournables, ou presque. Dès que l’on passe aux smartphones et à tout ce qui est mobile, la trace du géant devient nettement moins visible, surtout depuis les deux dernières années. Côté Intel, c’est le même constat, mais le fondeur dispose de gammes mobiles, telles que l’Atom, qui remportent de jolis succès, au moins pour les ordinateurs portables. Pour les tablettes, sa présence est toutefois plus nuancée, et du côté des téléphones, tout est calme.

Pourtant, rien n’empêche les sociétés de diversifier leurs activités. Ainsi Intel, pour s’ouvrir de nouvelles portes, s’est porté vers Linux depuis plusieurs années, pour avoir une souplesse accrue dans la création de plateformes cohérentes, en particulier dans le monde mobile. On se rappellera ainsi le gros travail effectué par la firme sur le système Moblin, repris récemment dans MeeGo. Et Microsoft ?

L’éditeur vient de signer un important accord de licence avec la société ARM qui conçoit les architectures du même nom. S’il faut encore le préciser, les puces ARM sont celles que l’on retrouve dans un nombre incalculable de produits mobiles. La quasi-totalité des smartphones par exemple intègre une telle puce, y compris l’iPhone 4 par exemple. Or, l’architecture ARM commence à déborder dans le monde des tablettes et tente des incursions sur de petites machines comme les nettops. Microsoft semble donc intéressée.

Cela va nécessairement profiter à Windows Phone 7 et ses successeurs, mais pourrait également créer des déclinaisons de Windows que l’on n'en a encore jamais vues. Si la firme a décidé que rester bloquée sur Intel était un danger plus que réel, elle aura pris les dispositions nécessaires à sa diversification.

On peut considérer en effet que les puces ARM ne vont pas s’arrêter de régner de sitôt sur le marché mobile. L’arrivée d’Android ne fait qu’accélérer cet état de fait, et l’apparition des smartbooks (netbooks ARM/Android ou Chrome OS) ainsi que des tablettes qui l’embarqueront est pour les prochains mois, surtout avec la venue de la version 3.0 du système. Si ARM envahit la planète sur ces marchés, la firme de Redmond ne veut sans doute pas rater cette opportunité. On se souviendra ainsi du projet Marklar chez Apple et des rumeurs d’un Mac OS X compilé pour les processeurs Intel…

Aucun détail n'a été donné sur l'accord liant les deux sociétés, les interprétations peuvent donc être variées.
Source : TechConnect
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 23/07/2010 à 12:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 135 commentaires

Avatar de Tarpan INpactien
Tarpan Le vendredi 23 juillet 2010 à 12:45:24
Inscrit le dimanche 2 mai 04 - 1041 commentaires
Hmmm... je crois que ça va aller vers un mmeilleur contrôle de la part de l'éditeur plutôt.

Selon ce qui sortira du côté Linux, ça pourrait lui permettre de dépasser enfin le 1% de pdm... grâce à Canonical... à moins qu'eux aussi voient l'avantage de la convergence et d'un "meilleur" contrôle.
Avatar de Tarpan INpactien
Tarpan Le vendredi 23 juillet 2010 à 12:47:18
Inscrit le dimanche 2 mai 04 - 1041 commentaires

C'est vraiment dommage qu'on ait pas d'info sur le contenu de l'accord... je ne vais pas me géner pour spéculer:


- Sur les smartphones ARM avec clavier, il y aura une touche avec le logo de Windows.
- Sur le dessus des puces ARM ils vont graver "Designed for Microsoft Windows".
- Les puces ARM ne pourront plus démarrer autre chose que Windows.
- Un coeur x86 bien gourmand sera ajouté au puces ARM.
- Ils vont obliger ARM à gérer les DRM de Windows.
- Les puces ARM prévues pour faire tourner Windows seront moins chère que celles pour les constructeurs qui proposent d'autres OS.
...


Hé arrête, toi là avec tes préjugés des années 80-90... heu, quoique... t'as peut-être pas si tort

Edité par Tarpan le vendredi 23 juillet 2010 à 12:47
Avatar de MdMax INpactien
MdMax Le vendredi 23 juillet 2010 à 12:53:10
Inscrit le lundi 14 mai 07 - 2960 commentaires
Ben en fait... soit cet accord n'est pas important du tout et sert juste à faire du buzz pour la bourse. Soit il est important mais totalement illégal si on considère la loi antitrust.

Dans tous les autres cas on aurait eu des précisions sur son contenu, au moins dans les grandes lignes...

Maintenant faut attendre les fuites ou les procès.

Edité par MdMax le vendredi 23 juillet 2010 à 12:54
Avatar de lordofsoul INpactien
lordofsoul Le vendredi 23 juillet 2010 à 12:54:00
Inscrit le mardi 16 janvier 07 - 939 commentaires
Je suis étonné que Microsoft ne se soit pas rapproché d'ARM avant...

Enfin on verra bien ce que ça donnera.
Avatar de ErGo_404 INpactien
ErGo_404 Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:10:52
Inscrit le lundi 16 mai 05 - 3903 commentaires

C'est vraiment dommage qu'on ait pas d'info sur le contenu de l'accord... je ne vais pas me géner pour spéculer:


- Sur les smartphones ARM avec clavier, il y aura une touche avec le logo de Windows.
- Sur le dessus des puces ARM ils vont graver "Designed for Microsoft Windows".
- Les puces ARM ne pourront plus démarrer autre chose que Windows.
- Un coeur x86 bien gourmand sera ajouté au puces ARM.
- Ils vont obliger ARM à gérer les DRM de Windows.
- Les puces ARM prévues pour faire tourner Windows seront moins chère que celles pour les constructeurs qui proposent d'autres OS.
...

Ca serait bien de se renseigner un peu. ARM fait le design des puces, mais ne fabrique pas ces puces. D'autre part, ils ne sont pas non plus constructeurs de matériel, donc pas de logo/limitations.

Tout au plus un tel accord signifie qu'ils vont travailler ensemble pour optimiser Windows CE ou autre sur leur plateforme. Je vois pas en quoi c'est mal pour le marché et en quoi ça serait "totalement illégal vis à vis des lois antitrust".
Avatar de Alkore INpactien
Alkore Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:11:54
Inscrit le jeudi 5 janvier 06 - 7354 commentaires

J'espère que la fusion se fera en augmentant la liberté de l'utilisateur, plutot que dans celui du bridage de l'utilisation.

Ce serait plus une unification qu'une fusion à mon avis.
Ensuite, faut aussi que les éditeurs tiers suivent
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:17:30
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Ce serait plus une unification qu'une fusion à mon avis.
Ensuite, faut aussi que les éditeurs tiers suivent

C'est pour ça que c'est dommage qu'il n'y ait pas plus d'applications en .NET..
Avatar de Grunt- INpactien
Grunt- Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:31:00
Inscrit le dimanche 7 septembre 08 - 3553 commentaires
Bon ben ça y est.

Grâce aux connivences entre les fabricants de matos x86 et Microsoft, on a des pleines caisses de cartes mères dont l'ACPI est buggé, c'est à dire ne respecte pas les normes ACPI mais fonctionne avec des pilotes Windows buggé. Résultat, les retour de mise en veille se font très bien avec Windows et très mal avec n'importe quoi d'autre.

Ben maintenant, ils vont plomber l'architecture ARM. Y'aura des bizarreries dans tous les sens dès qu'on voudra faire tourner autre chose que du Windows ARM sur les plateformes ARM 'Designed for MS Windows'
Avatar de MdMax INpactien
MdMax Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:34:17
Inscrit le lundi 14 mai 07 - 2960 commentaires
Tout au plus un tel accord signifie qu'ils vont travailler ensemble pour optimiser Windows CE ou autre sur leur plateforme.


Les spécifications des puces ARM sont ouvertes, en quoi ont-ils besoin d'un accord de licence pour pouvoir optimiser Windows ?

Pour fabriquer les puces, oui, là il faut une licence. Microsoft fabrique des puces maintenant ? Mais pour produire un logiciel qui tourne dessus, depuis quand faut-il un accord ?

Edité par MdMax le vendredi 23 juillet 2010 à 13:35
Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le vendredi 23 juillet 2010 à 13:35:35
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6090 commentaires
Bon ben ça y est.

Grâce aux connivences entre les fabricants de matos x86 et Microsoft, on a des pleines caisses de cartes mères dont l'ACPI est buggé, c'est à dire ne respecte pas les normes ACPI mais fonctionne avec des pilotes Windows buggé. Résultat, les retour de mise en veille se font très bien avec Windows et très mal avec n'importe quoi d'autre.

Ben maintenant, ils vont plomber l'architecture ARM. Y'aura des bizarreries dans tous les sens dès qu'on voudra faire tourner autre chose que du Windows ARM sur les plateformes ARM 'Designed for MS Windows'


Mais bien sure, le méchant microsoft qui va venir tout pourrir... Changez un peu de disque, c'est saoulant au bout d'un moment.


;