S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : L'abonnement à Next INpact dès 17 € par an : il vous reste moins de 24h

Apple travaillerait sur une Apple TV 2 selon le New York Times

Quelle énoooorme surprise

Lorsque Apple a lancé sa Tv il y a plusieurs années maintenant, beaucoup ont pensé que l’on assistait au début d’une nouvelle ère pour la firme fruitière. Il s’est avéré pourtant que ce n’était pas le cas : bien que des évolutions logicielles, parfois mêmes importantes, aient été diffusées, l’Apple TV est restée un simple hobby pour l’entreprise, et Steve Jobs l’a même répété encore récemment durant la conférence All Things Digital. Pourtant, une deuxième version semble en préparation, et Apple pourrait être enfin prête à franchir un nouveau pas.

apple tv

L'époque n'est plus la-même

Il faut dire que le contexte a beaucoup changé. De nombreux projets sont arrivés à maturation, tant sur le plan matériel que logiciel. Mais au niveau de la télévision proprement dite, là encore de nombreuses modifications ont eu lieu. La France, comme d’autres pays, est riche en offres incluant une Box. Cette Box inclut des fonctionnalités liées à la gestion des chaines. Aux États-Unis et ailleurs, on trouve de nombreux boitiers permettant de rattraper son retard sur des émissions et films (TiVo par exemple). Quant à la vidéo à la demande, son utilisation est de plus en plus élevée.

Lors de la dernière conférence All Things Digital, un journaliste a posé la question à Steve Jobs au sujet de l’Apple TV. Le PDG a répondu que cet appareil était toujours un hobby, comprendre un gadget qui n’a pas la priorité. En tout cas pas en l’état. Pourquoi ? Parce qu’Apple attend le bon moment pour lancer un appareil qui apportera réellement quelque-chose à la télévision en tant que telle. Le fait de pouvoir diffuser de la vidéo depuis un ordinateur du réseau ou de pouvoir faire de la vidéo à la demande existe déjà.

Considérons aussi le fait que l’Apple TV ne brille pas particulièrement par ses fonctionnalités axées grand public. Certes l’interface est agréable, mais elle manque cruellement d’ouverture. La lecture des vidéos depuis les autres ordinateurs ne peut se faire que depuis iTunes avec le partage de bibliothèques, et le manque de certains codecs, DivX en tête, n’aide pas à la situation. En clair, l'Apple TV est un point de sortie pour iTunes sur la télévision.

Il y aurait bien un projet en cours

Il apparaît pourtant qu’Apple a embauché dernièrement plusieurs personnes dans un but bien précis. Selon le New York Times, la firme travaille bel et bien sur une nouvelle version de son Apple TV, puisque les embauches concernent cet appareil. Ce pourrait être soit une version améliorée de l’existant, soit quelque-chose d’entièrement neuf. Le design pourrait changer lui aussi, mais ce n’est qu’une formalité vis-à-vis du reste.

Aux côtés de l’Apple TV, deux autres changements importants ont eu lieu. Premièrement, la sortie d’iOS 4 qui pose les fondations de ce que sera la plateforme mobile Apple des prochaines années, notamment avec l’arrivée du multitâche (dans certaines proportions). Deuxièmement, il existe toujours de fortes rumeurs d’un abonnement iTunes qui permettrait de consulter des émissions, séries et films provenant de la boutique en ligne. Dans quel format ? Quelles proportions ? Pour quel tarif ? Aucune réponse pour l’instant.

L’un dans l’autre, une Apple TV « 2 » équipée d’iOS 4 et proposant un abonnement aurait bien plus de sens que ce que fait actuellement l’appareil. Après tout, lire du contenu depuis un ordinateur en réseau et louer/acheter des films en ligne se fait déjà, ne serait-ce que sur les Box, ou encore les consoles Xbox 360 et PlayStation 3. Steve Jobs avait d’ailleurs indiqué à la conférence All Things Digital que la firme n’entrerait réellement dans ce marché que lorsqu’elle aurait un produit qui permettrait d’avoir un réel bonus à proposer.

La télévision est l’un des rares appareils électroniques qui ne soit pas encore relié véritablement à Internet. Quelques tentatives existent, mais elles ne rencontrent pas forcément le succès escompté. Sortie des offres de VoD, Internet en grand écran a du mal à convaincre. Apple pourrait donc avoir une carte à jouer avec iOS 4, puisque le système permettrait l’installation d’éléments tiers qui donneraient accès non seulement à des offres tierces, mais également à d’autres types d’informations : la météo par exemple, la consultation des pages web, les courriers électroniques, les renseignements sur les séances de cinéma, etc. Pour les zones de texte, Apple commercialise des claviers Bluetooth après tout.

Quoi qu’il en soit, la Google TV arrive. Qu’importe finalement le succès futur de cet appareil, il semble difficile de croire qu’Apple ne va opposer aucune résistante. Contrairement à la pomme en effet, Google a réfléchi à l’utilisation d’Internet sur la télévision. Une excellente occasion donc pour Apple de dévoiler une nouvelle concurrence. 
Source : New York Times
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 06/07/2010 à 10:46

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 49 commentaires

Avatar de doctor madness INpactien
doctor madness Le mercredi 7 juillet 2010 à 00:25:27
Inscrit le lundi 30 novembre 09 - 2019 commentaires
En France, on appelle ça une box ADSL.

Il suffit de jeter un oeil aux fuites des prochaines versions de chaque FAI pour voir vers quoi ces box se dirigent déjà: NAS, lecteur multimédia, serveur DLNA, net et autres flux d'informations sur la TV, jeux 3D, etc... Il y en a même pour proposer des services de 'vidéo de sécurité' pour surveiller les intrusions à son domicile.




c'est en effet une évolution intéressante, mais reste la problématique principale : quid de l'indépendance et de la propriété ? La freebox, elle appartient a free, et quand le réseau ADSL est en rade (comme ce matin), ni internet, ni télé, ni freebidules qui fonctionne.
Avatar de nouknouk INpactien
nouknouk Le mercredi 7 juillet 2010 à 01:01:38
Inscrit le mardi 1 novembre 05 - 5045 commentaires
La freebox, elle appartient a free, et quand le réseau ADSL est en rade (comme ce matin), ni internet, ni télé, ni freebidules qui fonctionne.

Je te parle d'un concept générique et tu me sors LE cas particulier du FAI particulier avec la version de box particulière comme contre exemple pour me théoriser sur des concepts 'high level' qui n'ont rien à voir avec le sujet initial, à savoir la pertinence d'in équipement supplémentaire à la maison pour le consommateur lambda.

Au passage, non seulement rien ne dit que la prochaine freebox ne fonctionnera pas différemment, mais encore les autres fai ont des solutions également dans leur carton (orange en premier).
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mercredi 7 juillet 2010 à 08:27:35
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
C'est sûr qu'en France en tout ça... c'est le bide assuré à moins de trouver LA killer app'... (bonne chance à eux)

À mon avis, même la killer app' a peu de chance de ne pas se retrouver aussi incluse dans une offre à venir d'une quelconque box. Ces dernières ont pour l'instant quelques lacunes en connectiques et en taille de disque (pour des raisons de taxes sur contenance). Il y aurait éventuellement une petite carte à jouer de ce coté là, mais je ne vois pas Apple mettre des BD, 5 usb3, 2 fw et 2 e-sata pour s'adapter à la France
Peut-être aussi qu'il y aurait une carte à jouer coté jeux et "NAS à la Apple" je dirais, on verra.

Pour l'instant, je persiste à penser que c'est de la superstition: ils concentrent tout le potentiel échec en un produit unique pour ne pas contaminer les autres produits de revers commerciaux
Avatar de beber_1 INpactien
beber_1 Le mercredi 7 juillet 2010 à 12:49:52
Inscrit le jeudi 13 septembre 07 - 16176 commentaires

c'est en effet une évolution intéressante, mais reste la problématique principale : quid de l'indépendance et de la propriété ? La freebox, elle appartient a free, et quand le réseau ADSL est en rade (comme ce matin), ni internet, ni télé, ni freebidules qui fonctionne.


et ce sera sur une qualité de service propre au FAI, Free là en l'occurence.
Pas sûr que les utilisateurs soient pleinement satisfait de ce qui va leur être proposé au vu de que l'on a vu jusqu'à présent. D'accord en parlant dans le vide, c'est un peu maigre comme argument.

Pour moi, la carte à jouer des grands de l'informatique, Apple, MS, HP, Sony ou de l'internet comme Google c'est d'investir le salon comme le point central du réseau domestique de la maison.
Cela suppose une fonction media center (evidemment tout le stockage des documents médias : ebooks, musique, films, photos, etc..), d'ordi de salon relié au net, de serveur (ou en relation directe avec un serveur) avec fonction de stockage/sauvegardes des données, de leur synchros et distributions dans un cloud dans lequel tous les terminaux seraient reliés.

Ex: le visionnage d'un film sur iPad dans le jardin, coupé par celui d'une personne qui sonne au portail filmé par webcam, etc...
Ce terminal central serait evidemment pilotable par les mobiles comme les tablettes ou les smartphones, etc... d'où des fonctions domotiques aussi, etc..
Avatar de doctor madness INpactien
doctor madness Le mercredi 7 juillet 2010 à 13:31:01
Inscrit le lundi 30 novembre 09 - 2019 commentaires
Je te parle d'un concept générique et tu me sors LE cas particulier du FAI particulier avec la version de box particulière comme contre exemple pour me théoriser sur des concepts 'high level' qui n'ont rien à voir avec le sujet initial, à savoir la pertinence d'in équipement supplémentaire à la maison pour le consommateur lambda.

Au passage, non seulement rien ne dit que la prochaine freebox ne fonctionnera pas différemment, mais encore les autres fai ont des solutions également dans leur carton (orange en premier).


Je parlais de Free, car je suis abonné chez eux, mais cette remarque est totalement générique :
Quid de la propriété du boitier, et de son fonctionnement en cas de panne (hors contexte d'utilisation du boitier). Cela est valable pour tout FAI.
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mercredi 7 juillet 2010 à 14:39:28
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
Bebert, ce dont tu parles (entrer dans le salon) est en vigueur depuis un sacré moment, même si rien ni personne n'a émis de killer solution.
Mais en aucun cas l'AppleTV - config actuelle - ne gère les fonctions NAS et assimilées auxquelles tu fais référence par la suite. C'est la raison pour laquelle toute allusion à l'AppleTV implique automatiquement qu'on lui oppose les box françaises, en tous cas au moment de ces lignes.

LORSQUE l'on parlera vraiment domotique, au sens plus large que gestion locale de loisirs numériques (ce qu'Apple sait très bien faire on le sait), alors il y aura effectivement une carte à jouer, en tous cas que les acteurs info joueront (parce que les autres acteurs existent déja en la matière).

Mais pour l'instant, tu conviendras que l'AppleTV n'a pas vocation à remplir ces expectatives, et que, toujours dans ses fonctions actuelles, elle ne propose pas de plus-value autre que le plaisir utilisateur par rapport au box, y compris en y ajoutant le nuage (type mobile me amélioré) qu'un FAI aurait beaucoup de facilités à ajouter aussi.

Reste les notions de propriété et de mobilité. Pour l'instant (toujours), elles ne font pas pencher la balance... apparemment.
Avatar de beber_1 INpactien
beber_1 Le mercredi 7 juillet 2010 à 15:20:54
Inscrit le jeudi 13 septembre 07 - 16176 commentaires
Bebert, ce dont tu parles (entrer dans le salon) est en vigueur depuis un sacré moment, même si rien ni personne n'a émis de killer solution.
Mais en aucun cas l'AppleTV - config actuelle - ne gère les fonctions NAS et assimilées auxquelles tu fais référence par la suite. C'est la raison pour laquelle toute allusion à l'AppleTV implique automatiquement qu'on lui oppose les box françaises, en tous cas au moment de ces lignes.

LORSQUE l'on parlera vraiment domotique, au sens plus large que gestion locale de loisirs numériques (ce qu'Apple sait très bien faire on le sait), alors il y aura effectivement une carte à jouer, en tous cas que les acteurs info joueront (parce que les autres acteurs existent déja en la matière).

Mais pour l'instant, tu conviendras que l'AppleTV n'a pas vocation à remplir ces expectatives, et que, toujours dans ses fonctions actuelles, elle ne propose pas de plus-value autre que le plaisir utilisateur par rapport au box, y compris en y ajoutant le nuage (type mobile me amélioré) qu'un FAI aurait beaucoup de facilités à ajouter aussi.

Reste les notions de propriété et de mobilité. Pour l'instant (toujours), elles ne font pas pencher la balance... apparemment.


je sais, j'en suis conscient,
c'est pour cela que je parlais d'où se situerait à mon avis "la carte à jouer par les grands de l'informatique GP actuelle".
Les FAI sont actuellement le mieux placés en proposant des box et avec une liaison au Net, mais ils n'ont pas, nous le savons, de grande expérience quant à la liaison entre les ordis de la maison, de la gestion des documents et medias à l'interieur présents sur ces ordis ou sur un reseau domestique , etc..
Ils y vont, mais ils ont un trAin de retard vis à vis des boites qui font les OS
de la micro et des mobiles pour qui la gestion des terminaux numériques, desktop, portables, mobiles, nas, serveurs et autres sont directs..

Après le problème est de savoir si les boites comme Apple vont se décider à franchir le pas et oser proposer des solutions complètes de gestion de réseaux domestiques avec tout ce que cela sous-entend entre le média-center, les stockages type NAS et les fonctions serveurs.

On est d'accord l'actuelle Apple TV n'est ni compatible, ni adaptée ni même "préparée " à ce genre de fonction et de gestion de "parc" domestique.

Mai je crois que les hésitations et l'attentisme de la Pomme sur son Apple TV montrent non seulement qu'ils n'ont pas encore trouver de solution qui réunirait "au salon" l'ensemble des terminaux comme les mac et les mobiles iPad/iPhone/iPod, mais que certainement l'ensemble des solutions n'y sont pas encore réunies.

Avatar de beber_1 INpactien
beber_1 Le mercredi 7 juillet 2010 à 15:21:16
Inscrit le jeudi 13 septembre 07 - 16176 commentaires
Exemple : la Domotique.
Celle-ci implique une re-adaptation complète du réseau électrique de la maison (ex avec l'iPad - 2 ). Pourtant cela pointe son nez et Macplus a montré il y a peu une société grenoboise qui se lançait sur ce créneau.

Et l'on sait qu'Apple ne se lance vraiment dans une "solution complète" , pas pour être lepremierleplusfort, mais plutôt que quand l'ensemble des paramètres requis sont vraiment réunis et utilisables. On le voit pour FaceTime, où cela est possible, mais ne marche que par wifi, parce que lorsqu'on l'essaie comme certain bidouilleurs l'ont fait sur 3G, ça marche encore très mal.
Donc pas la peine.

Donc, oui, l'Apple TV telle qu'elle se presente encore aujourd'hui n'a ni les capacités ni l'orientation délibérée pour investir la place d'un terminal/serveur central d'une maison qui est pourtant LA place à prendre, selon moi, dans les foyers de demain.

J'espère qu'ils le verront ( je pense qu'ils n'ont pas besoin de moi pour ça.. ) et qu'ils proposeront une future Apple TV qui aille das ce sens.
Seul défaut, et majeur celui-là, cela implique des fonctions de serveur et au-delà qui devrait gonfler son prix bien au dessus de l'actuel MacMini.
Sans compter l'effort de developpement pour rendre tout cela facilement gérable.
Cela se met en place, on le voit avec ce qui apparait au fur et à mesure sur iphone/iPad, mais visiblement, c'est pas pour demain.

Donc l'AppleTV a encore au minimum 1 an à stagner là où elle en est actuellement, sauf à proposer un service médias itunesque intermédiaire en attendant (genre VOD HD), histoire d'accrocher un peu le marché, sans trop se faire d'illusions toutefois...

Edité par beber_1 le mercredi 7 juillet 2010 à 15:26
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le mercredi 7 juillet 2010 à 16:58:12
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
On est donc d'accord: lorsqu'Apple proposera son iHome, son iVault ou son iShack, il y aura d'abord eu d'autres expériences incluant l'inclusion d'autres techniques (voire prestataires) pour s'ouvrir vers la domotique avant de pouvoir s'y lancer, tout bonnement parce la gestion de la totalité des périph' sera difficile sur le même modèle du "je maîtrise tous les maillons". C'était un peu mon propos, ce qui nous éloigne effectivement grandement de l'Apple TV.
;