S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Microsoft arrête déjà les téléphones Kin : explications

Dans ton Kin

Il y a quelques mois, Microsoft a lancé deux téléphones, baptisés Kin One et Kin Two. Largement dédiés au jeune public grâce à une interface relativement bien pensée pour la concentration des réseaux sociaux, ils sont en fait arrivés avec du retard, et l’opérateur Verizon a insisté pour les vendre au moins 70 dollars, coupant toute envie face à des smartphones nettement plus complets. Microsoft vient d’annoncer que l’aventure se terminait déjà. Au-delà du simple constat de cette décision, ce qui se cache derrière est bien plus intéressant.

kin windows mobile

La difficile genèse du Kin

C’est Engadget, via plusieurs sources a priori très sérieuses, qui expose au grand jour les détails de l’histoire du Kin, ou plutot du projet Pink tel qu’il était connu jusqu’à maintenant. Il faut remonter en février 2008 et à l’acquisition de la société Danger qui possédait la solution logicielle Sidekick, que Microsoft a continué à utiliser. Décision avait alors été prise de concevoir le Kin d’après cette solution, mais Andy Lees, le vice-président de la division mobile, a alors changé d’avis.

Microsoft semble en effet n’avoir pas voulu d’un projet qui n'était directement connecté à son kernel Windows. Pink a alors été entièrement rebâti sur la version CE du système, ce qui a installé un délai énorme de 18 mois dans les prévisions qui avaient été faites aux partenaires et constructeurs. Ces derniers ont grincé des dents, mais le pire est évidemment que la concurrence a continué son bonhomme de chemin. La finalité, on la connait : les Kin ne pouvaient faire que pâle figure face aux autres téléphones une fois qu’ils sont arrivés sur le marché.

Il était également difficile de comprendre pourquoi sortir les Kin alors que Windows Phone 7 était dans sa dernière ligne droite, puisqu’il doit arriver dans quelques mois à peine. Les deux projets n’ont en effet pas grand-chose en commun. Le tout renvoie l’impression que la firme est retournée à ses mauvais jours, prenant des décisions contradictoires et perdant quelque peu le public en chemin. Bien entendu, les dégats en termes d’image sont bien présents, puisque le public a l’impression que l’entreprise se plante face à une concurrence bien plus solide... alors que des projets solides, la firme en possède bel et bien.

sinofskySteven Sinofsky, à nouveau l'homme de la situation ?

Mais ce n’est pas tout, loin de là. L’équipe responsable de la création des téléphones Kin a été intégré à celle travaillant sur Windows Phone 7. Jusque là, le mouvement semble logique. Mais il y a surtout une énorme rumeur qui veut que Steven Sinofsky, le fameux directeur des divisions Windows et Windows Live, reprenne les rênes de la division Mobilité. Rappelons que Sinofsky était anciennement responsable d’Office, et qu’il était connu pour tenir son équipe d’une main de fer en tenant les délais. Son arrivée à la tête de la division Windows a provoqué l’arrivée de la version 7... et un changement radical dans la communication de l'éditeur sur ses systèmes.

Cette nomination jetterait un regard entièrement nouveau sur nombre de projets connus chez Microsoft, notamment Menlo. Ce dernier est dirigé par le chercheur Galen Hunt, qui gère également le projet SIngularity, dont nous avons parlé plusieurs fois dans nos colonnes. En clair, il n’est pas impossible que Windows 8 (ou 9 ?) devienne dans le futur une base commune qui servirait aussi bien pour les ordinateurs classiques que pour les smartphones, en suivant bien sûr un certain nombre de déclinaisons.

Ce serait un changement énorme dans la stratégie du géant, mais l’unification et la cohérence sont deux objectifs que Microsoft recherche maintenant avant tout. XNA permet par exemple maintenant de créer des jeux pour Windows, la Xbox 360 et Windows Phone 7. Ce dernier reprend maintenant un très grand nombre de composants directement hérités de Windows. Une base unique qui évoluerait simplement en fonction du contexte et du matériel représente certainement un but à atteindre.

Ceci est également intéressant dans la mesure où, chez Apple, beaucoup commencent à craindre que le développement de la mobilité prenne largement le pas sur l’activité informatique classique. Le fait de renommer iPhone OS en iOS n’est pas dû au hasard, et beaucoup s’attendent à une convergence de plus en plus importante avec Mac OS X, bien que tout ceci ne puisse être finalement qu’une erreur. Côté Google, le développement d’Android est très actif et le système gagne rapidement en fonctionnalités, et là encore, certains se demandent vraiment pourquoi la firme « perd du temps » avec un deuxième système, en l'occurrence Chrome OS.

Il faut toutefois garder en mémoire qu’une partie de l’histoire est vraie, est que l’autre est une rumeur. Les soupçons qui pèsent sur la nomination de Steven Sinofsky ne sont pour l’instant que cela : des soupçons. Si la chose se confirme, il faudra s’attendre à de gros changements internes et sur les prévisions chez Microsoft. Mais peut-être que c’est là ce qui se prépare avec les départs de responsables que l’on a pu voir récemment.
Source : Engadget
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 01/07/2010 à 15:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 143 commentaires

Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 1 juillet 2010 à 15:15:46
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Comme quoi Microsoft ne délaisse pas vraiment la plateforme mobile et ne sous estime pas le marché au contraire

Edité par charon.G le jeudi 1 juillet 2010 à 15:17
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le jeudi 1 juillet 2010 à 15:18:28
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
En résumé, il va se passer quelque chose, on sait pas quoi, mais ça va se passer
Avatar de ndjpoye INpactien
ndjpoye Le jeudi 1 juillet 2010 à 15:19:56
Inscrit le mardi 31 janvier 06 - 24068 commentaires
Steven Sinofsky, à nouveau l'homme de la situation

Je sais pas quel âge il a mais, il sent bon la relève celui là
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le jeudi 1 juillet 2010 à 15:21:16
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
En résumé, il va se passer quelque chose, on sait pas quoi, mais ça va se passer


Ouais c'est ouf
Avatar de le podoclaste INpactien
le podoclaste Le jeudi 1 juillet 2010 à 15:21:27
Inscrit le mardi 1 août 06 - 12591 commentaires
Kan-même, c'est kon, ça n'aura duré kun mois.

Il y a 143 commentaires

;