S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Nadine Morano : vite, une police internationale d’Internet

Et une camisole ?

Nadine Morano, dont les compétences dans le secteur des nouvelles technologies ne sont plus à démontrer, est revenue une nouvelle fois à la charge contre Internet. Cette fois, c’est à propos de la fameuse « rumeur » entourant le couple Sarkozy, un sujet de haute voltige s’il en est :

« Moi j’ai toujours pensé que par rapport à ce monde du réel que nous avons à ce monde du virtuel qui maintenant existe dans nos vies, il nous faudrait nous organiser de manière internationale parce qu’Internet n’a pas de frontières, nous n’avons pas les mêmes législations. Et ce que l’on y trouve est à la fois fabuleux et profondément dangereux. Au-delà des rumeurs ou des blogs, qui sous couvert d’anonymat, déversent un torrent de boues, d’insultes, d’injures et de mensonges, je crois qu’il nous faudra un jour une police internationale d’Internet. »


Des propos tenus sur TF1 et pointés par nos confrères de Bakchich.

Cette énième sortie de route a un certain charme : celui de créer un bruit médiatique pour dégonfler l’attention sur le sujet initial… Mais elle marque aussi de son parfum particulier l’appréhension du phénomène internet chez certaines têtes pensantes, ici de l'UMP.

D’autres évidemment ne partageront pas ces idées et estimeront que Morano n’a toujours pas compris qu’attaquer ainsi Internet, c’est s’en prendre à un outil, un vecteur, un peu comme si on fustigeait l’électricité ou les tuyaux d’eau courante.

L’intéressée est cependant une habituée, si ce n’est une chef d’escadrille. Déjà, la Commission Famille, Éducation aux médias qu’elle avait installée en mars 2009, avait dans un rapport « Construire une politique structurée d’éducation aux médias pour tous » sollicité des actions fortes contre les fameuses dérives du net : inscrire par « tatouage numérique » « des informations se rapportant à la signalétique jeunesse »des vidéos diffusées sur le net, extension du rôle du CSA sur les contenus audiovisuels diffusés sur le web, développement des « outils de blocage, de filtrage des contenus pornographiques, très violents ou illicites ».

Plus tôt, Morano avait eu cette fine analyse : « Chacun peut comprendre qu’une trop grande consommation de médias nuit à la qualité des relations sociales, influe sur les résultats scolaires et sur la vie familiale ». Elle avait alors expliqué qu’« à titre personnel, et au vu de la multiplication des affaires qui portent atteinte à la dignité des personnes, je pense qu'il faudrait instaurer une police internationale de la Toile. Je suis pour la liberté, mais aussi pour un « Code de la route » sur le Net ».

Enfin, alors secrétaire d’État à la Famille, elle militait pour étendre le filtrage pédopornographique à d’autres secteurs : « L'accès des sites jugés « à risque » mais non illégaux pourrait également être restreint. » (voir cependant cette actualité)

Exemple concret : Morano n’avait pas supporté qu’une internaute laisse ce commentaire « Hou la menteuse », sous une vidéo de Nadine Morano, cuisinée et mise à mal par un journaliste d’iTélé. Une plainte pour « injures publiques envers un membre du ministère » avait alors été envisagée, visiblement le prix à payer lorsqu’on s’en prend à la matière grise de l’État.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 09/04/2010 à 09:42

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 190 commentaires

Avatar de Higapeon INpactien
Higapeon Le vendredi 9 avril 2010 à 09:46:13
Inscrit le jeudi 6 août 09 - 347 commentaires
visiblement le prix à payer lorsqu’on s’en prend à la matière grise de l’État.

On la cherche toujours chez certains
Avatar de museaufin INpactien
museaufin Le vendredi 9 avril 2010 à 09:48:53
Inscrit le samedi 8 mai 04 - 136 commentaires
C'est grave comment les gouvernements de tout bord se laisse diriger par les lobistes (cf le sujet sur hadopi en angleterre.

Et on se demande pourquoi 50% de la population de vote pas.

Un bon coup de pied dans ce panier a crabe ca ferait du bien (une bonne révolution)
Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
coucou_lo_coucou_paloma Le vendredi 9 avril 2010 à 09:50:02
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 9134 commentaires
Nadine Morano, dont les compétences dans le secteur des nouvelles technologies ne sont plus à démontrer
C'est petit de commencer comme ça. Même si elle a dû avoir la même formation que notre cher Frédéric Lefebvre.

Après effectivement, vu qu'on ne peut pas compter sur le bon comportement et le respect des internautes (video/photo volées, insultes accessibles à tout le monde), un code de conduite n'est pas forcément une ineptie en théorie.

Pour la mise en application pratique faudra voir avec les spécialistes du net de notre gouvernement
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le vendredi 9 avril 2010 à 09:50:44
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
"Protégeons le bon et stupide peuple de cet excès de liberté qui pourrait lui être néfaste."

"Nous, la case dirigeante, dans notre infinie sagesse et lucidité, décrétons qu'il est dans l'intérêt général de créer une milice qui protégera la liberté et préservera l'ordre moral en combattant farouchement les discours diaboliques et en emprisonnant les païens."

"Car, ne nous y trompons pas. Sans le bras armé de l'Etat, il n'y a point de liberté possible. Et seule la force de l'ordre peut garantir un monde juste et équitable"

N.Morano,
Grande Inquisitrice
Avatar de lataupe INpactien
lataupe Le vendredi 9 avril 2010 à 09:51:10
Inscrit le mardi 28 avril 09 - 562 commentaires
Moi, je pense que ce sont les Gendarmes (un peu malmenés ces derniers temps) qui sont à l'origine de la rumeur !

Et pour Rachida, ce sont sans doute les magistrats qui se sont défoulés pour les mêmes raisons que les gendarmes ...

ça expliquerait que ce soit la DCRI qui enquête :)

Il y a 190 commentaires

;