S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le service informatique de la SNCF en grève aujourd'hui

A nous de vous faire préférer la Roumanie

Snut voyages-sncf panne serveursAujourd'hui, la SNCF sera en grève. Non, les trains ne seront pas annulés, rassurez-vous. Cette grève concerne en fait la société Ulysse (SNCF), qui avec Eiffel (IBM) fusionnera pour créer une co-entreprise. Or d’après Cortis et les principaux syndicats, cette nouvelle entreprise aura des effets dévastateurs sur l’emploi.

Le personnel informatique de la SNCF et certains prestataires sont ainsi appelés à faire grève demain, 1er avril.

Et ce n’est pas une blague.

Réduire les coûts rapidement

La raison principale de cette grève est le plan d’externalisation de cette co-entreprise, permettant de réduire à court terme de 17 % les coûts informatiques de la SNCF. Cortis vient ainsi de publier « des documents qui attestent d'un planning sur l'offshore IBM dans les tous prochains mois ». Ces documents dressent selon un mois M1 (sans que ne soit précisé ce mois) les évolutions des externalisations sur un an. Cortis livre les mois les plus significatifs :
  • M1 : Roumanie 2, Inde 2
  • M5 : Roumanie 79, Inde 141
  • M8 : Roumanie 195, Inde 331
  • M12 : Roumanie 274, Inde 454
Au total, 728 emplois devraient donc être externalisés en Roumanie et en Inde au bout d’un an.

Cortis précise que selon ces mêmes documents, une première vague d’employés d’Ulysse basculera chez IBM dès le 26 avril prochain. 43 postes à temps plein seraient concernés. Et des centaines d’autres postes suivront.

IBM, un prédateur vorace

Hervé Judici (CGT), interrogé par Europe 1, a commenté ces externalisations vers l’Inde et la Roumanie : « On n'est pas passé de la vapeur au TGV par hasard. Ce sont des informaticiens qui ont développé tous ces systèmes depuis au moins 40 ans. IBM, on les considère comme des prédateurs voraces. Ils vont capter des compétences professionnelles, infiltrer des réseaux, ce qui leur permettra demain de livrer cette informatique, voire de la vendre. »

La DSIT (direction des systèmes d'information et télécommunications) et les autres DSI de la SNCF devraient quoi qu’il en soit suivre massivement la grève de demain, à l’instar de celle du 3 février dernier, qui avait déjà attiré une majorité des employés de ces DSI.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 01/04/2010 à 00:02

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 50 commentaires

Avatar de GrardenWolff INpactien
GrardenWolff Le jeudi 1 avril 2010 à 00:06:50
Inscrit le dimanche 10 mai 09 - 836 commentaires
Fish ?







Avatar de JCLB INpactien
JCLB Le jeudi 1 avril 2010 à 00:10:19
Inscrit le jeudi 15 mars 07 - 982 commentaires
google news

Je pense pas que ça soit une blague.
Avatar de GrardenWolff INpactien
GrardenWolff Le jeudi 1 avril 2010 à 00:12:32
Inscrit le dimanche 10 mai 09 - 836 commentaires
D'où le :










Avatar de Wastheart INpactien
Wastheart Le jeudi 1 avril 2010 à 00:14:35
Inscrit le lundi 7 août 06 - 760 commentaires
Welcome in the real world...
Avatar de Aerin INpactien
Aerin Le jeudi 1 avril 2010 à 00:15:24
Inscrit le mercredi 7 mai 08 - 79 commentaires
Hmm.
Si ça peut leur permettre de dégager un peu de budget pour remplacer leurs serveurs à base de Pentium 133 8Mo de RAM, ce serait pas mal.

Il y a 50 commentaires

;