S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Rapidshare veut changer et charmer les ayants droit

Radpicharm ?

Rapidshare, site de téléchargement direct le plus connu au monde avec MegaUpload, base une partie non négligeable de son audience sur du contenu « illégal » (séries, films et musiques principalement), à l’instar des sites de P2P, de vidéos et de streaming audio. Et si YouTube, Dailymotion et Deezer ont avec le temps signé divers accords avec les ayants droits, les « légalisant » plus ou moins, ce n’est pas encore le cas de MegaUpload et de Rapidshare.

Abandonner l'illégalité

Rapidshare Alice Ce dernier commence néanmoins à se donner bonne conscience et à nettoyer devant sa porte. En fin d’année dernière, un accord avec Warner Bros a ainsi été signé, non pas avec le site Rapidshare lui-même, mais avec RapidMovies, site de trailers de films. Logique similaire avec RapidGames.

En lutte avec la justice, notamment allemande, Rapidshare peut s’il le souhaite supprimer les comptes de certains utilisateurs proposant du contenu sous copyright. Mais contrairement à ce que TorrentFreak a un temps affirmé, Rapidshare n’en est pas encore là.

Et selon ce même TorrentFreak, qui s’est procuré des documents confidentiels, RapidShare ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Selon un courrier du président de Rapidshare, Bobby Chang, envoyé à des représentants du secteur du cinéma, des changements sont à venir.

S'attaquer aux "mauvais" concurrents

« Je voudrais profiter de ce courrier pour vous informer de quelques changements de la stratégie commerciale de notre entreprise. Le conseil de surveillance de RapidShare a décidé de ne pas compter uniquement sur le business de l’hébergement, mais d’augmenter les efforts de notre société à distribuer officiellement du contenu licencié. »

Un changement de cap important, qui doit néanmoins se concrétiser via une philosophie différente. Et pour Rapidshare, la réponse est simple : arrêter d’attirer les internautes uploadant des fichiers sous copyright. « Rapidshare a décidé de ne pas se battre en la faveur des criminels. »

Bobby Chang va même jusqu’à parler de former un recours contre ses concurrents qui auraient une position inverse, c’est-à-dire qui « soutiendraient volontairement les activités criminelles ».

Rediriger les internautes vers une boutique légale

Mais d’autres informations intéressantes sont données dans cette correspondance. Ainsi, au lieu de tout simplement supprimer les liens et pages proposant du contenu sous copyright, Rapidshare pourrait aller plus loin et rediriger ses visiteurs vers une boutique en ligne où le même contenu pourra être acheté légalement. Un système qui ferait la joie des ayants droit, à n’en pas douter. Actuellement, si vous tentez de télécharger un contenu sous copyright et que Rapidshare le détecte, vous serez redirigé vers RapidMovies la plupart du temps.

« Si un utilisateur se rend compte que plusieurs tentatives de téléchargement d’une copie illégale d'un DVD sont vaines, et si ses nombreuses tentatives pour "voler" ce DVD l’amènent juste vers un magasin en ligne, il sera frustré et prêt à acheter une version légale de ce film » a ainsi argumenté Chang auprès des représentants des ayants droit. En somme, privé d’accès illégal, l’internaute sera forcé d’utiliser des voies plus honnêtes. Une logique assez Hadopienne.

« Je serais heureux de ne pas seulement parler de RapidShare comme d’une menace pour l'industrie du divertissement, mais aussi comme une option intéressante pour vendre vos produits. Mon entreprise dispose de plusieurs millions d'utilisateurs par jour. Je suis sûr qu’une proportion importante de ces utilisateurs serait prête à acheter les films de vos entreprises. »

Changer les "pirates" en consommateurs

Reste que si de nombreux internautes seraient prêts à passer par des voies légales, le problème de la qualité, du prix et de la disponibilité reste toujours présent. « Nous croyons que si les utilisateurs peuvent trouver instantanément ce qu'ils recherchent à un prix équitable, le piratage va devenir un problème du passé. » Élémentaire.

À l’heure où la lutte contre le P2P s’intensifie, de nombreux systèmes d’accès se développeront inévitablement : les newsgroups, les sites de streaming et les sites de téléchargements directs de type Rapidshare. Les premiers ont subit de lourdes attaques l’année dernière (AlloNews, Usenet, etc.). Les seconds signent régulièrement des accords avec les ayants droit. Et les derniers tentent de se racheter une conscience. Resteront donc les VPN et le P2P chiffré. 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/03/2010 à 12:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 246 commentaires

Avatar de Melchissedech INpactien
Melchissedech Le mardi 30 mars 2010 à 13:44:31
Inscrit le vendredi 24 février 06 - 6026 commentaires
Ici, c'est PCInpact, pas le bar des wareziens...

Avatar de cid_Dileezer_geek INpactien
cid_Dileezer_geek Le mardi 30 mars 2010 à 13:46:44
Inscrit le lundi 16 mars 09 - 11559 commentaires
Ici, c'est PCInpact, pas le bar des wareziens...


WarezINpact... mdr2.gif mdr2.gif mdr2.gif
Avatar de KiaN INpactien
KiaN Le mardi 30 mars 2010 à 13:47:45
Inscrit le mercredi 27 novembre 02 - 3837 commentaires
Pas mal
Avatar de huskie INpactien
huskie Le mardi 30 mars 2010 à 13:49:07
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Ici, c'est PCInpact, pas le bar des wareziens...

Ouep, faut choisir.

La Corrèze ou le Warez.



PS: les nuls, cherchez pas, z'avez palnivô, s'tout.
Avatar de lolo475 INpactien
lolo475 Le mardi 30 mars 2010 à 13:53:57
Inscrit le mardi 30 mars 10 - 5 commentaires
C'est une honte, aprés s'etre engraissé a coup de millions de dollars sur les dos des uploaders avec 99% de fichiers illegaux, voila que RS souhaite se racheter une conscience ...

Je pourrais comprendre qu'etant donné les tendances repressives face au telechargement RS decide de stopper ses activités, mais de la a se faire l'avocat du diable, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.

Un peu comme un parrain qui voudrait se reconvertir dans l'humanitaire, un peu comme un avocat verreu qui souhaiterais devenir president de la republique (ça c'est du deja vu ...), un peu comme le dealer en bas de chez moi qui va ouvrir son epicerie, franchement est ce que j'irais ? Je ne crois pas.

Le boycott ni plus ni moins !!
Avatar de Arcy INpactien
Arcy Le mardi 30 mars 2010 à 13:54:04
Inscrit le mardi 23 juin 09 - 4022 commentaires
« Nous croyons que si les utilisateurs peuvent trouver instantanément ce qu'ils recherchent à un prix équitable, le piratage va devenir un problème du passé. »
Erf, y'en a un qui comprend la logique, dommage que ce ne soit pas du bon coté ...
Avatar de Narann INpactien
Narann Le mardi 30 mars 2010 à 13:54:20
Inscrit le mercredi 11 mars 09 - 468 commentaires
Mute on the floor!
http://mute-net.sf.net/
Avatar de herby INpactien
herby Le mardi 30 mars 2010 à 13:54:22
Inscrit le mardi 11 mai 04 - 81 commentaires
Ça me rappel un site de torrents, heu comment déjà ?

Ah oui Mininova => Au fait il existe encore ce site

Sinon perso MegaUpload tourne @ 2.4 Mo/s chez moi (adsl 20 mega)

Y a aussi jdownloader qui est bien pratique pour le DDL

A bon entendeur ...
Avatar de BelZé INpactien
BelZé Le mardi 30 mars 2010 à 13:55:16
Inscrit le vendredi 9 janvier 09 - 1424 commentaires
[quote:La news]
RapidShare veut faire faillite.[/quote]

RIP.
Avatar de SNUT INpactien
SNUT Le mardi 30 mars 2010 à 13:55:29
Inscrit le lundi 21 avril 03 - 1667 commentaires
Peux-tu me filer une invitation ?

si j'en avais une, je le ferai volontiers. mais elles partent vraiment au compte goutte...
;