S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le pirate Albert Gonzalez écope finalement de 20 ans de prison

20 ans d'ombre pour des millions de CB

Mise à jour : La sentence est tombée, Albert Gonzalez a été condamné à 20 ans de prison, soit cinq ans de moins que la peine requise par le procureur fédéral américain.



Article du 22 mars 2010.
Titre : 25 ans de prison, plus forte sentence requise contre un pirate

Aux États-Unis le procureur fédéral Stephen Heymann a requis vendredi dernier 25 ans de prison contre le pirate Albert Gonzalez, surnommé « Segvec ». Le jeune homme de 28 ans originaire de Miami est accusé d’avoir pénétré les réseaux wifi mal protégés des chaines américaines TJX, DSW Shoe Warehouse, Office Max, Hannaford Brothers, 7-Eleven, et Heartland Payment Systems. Il a ensuite utilisé un « packet sniffers » pour récupérer des dizaines de millions de numéros de cartes de crédit.

L’acte d’accusation, fourni par Wired, indique ainsi : « sur seulement deux des serveurs de Gonzalez plus de 40 millions de numéros de cartes de crédit et de paiement ont été retrouvés ». Il utilisait ces numéros en les revendant en gros ou en détournant lui-même l’argent des comptes des propriétaires de ces cartes.

A cause de ces vols d’identité, « des entreprises, banques et assurances ont perdu presque 200 millions de dollars – à peu près 5 000 fois le salaire annuel moyen d’un américain ». La gravité de ces actes a conduit le procureur à demander la plus lourde sentence jamais infligée dans une affaire financière aux États-Unis.

Albert Gonzalez avait déjà bénéficié d’une première chance de se racheter, il avait alors aidé les différents services secrets américains à attraper des hackeurs européens.

Source : Wired.com
Publiée le 26/03/2010 à 10:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 213 commentaires

Avatar de windu.2b INpactien
windu.2b Le lundi 22 mars 2010 à 15:46:00
Inscrit le lundi 18 avril 05 - 34118 commentaires
Parce que ces derniers leur ont demande et qu'au finish si ils avaient ose refuse, ils se seraient pris des proces dans la gueule pour cela. Proces qu'ils se prennent maintenant pour les avoir accorde

Tu veux dire que la Grèce aurait pu attaquer Goldman Sachs en justice, si cette dernière n'avait pas accepté de les aider à camoufler leurs dettes ?!?
Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le lundi 22 mars 2010 à 15:46:25
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8254 commentaires
A cause de ces vols d’identité, « des entreprises, banques et assurances ont perdu presque 200 millions de dollars – à peu près 5 000 fois le salaire annuel moyen d’un américain »

Ce n'est rien, comparé à ce qu'elles ont volé au peuple.
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le lundi 22 mars 2010 à 15:47:27
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires
Non le but du conseiller c'est de vendre un produit coute que coute. Le but du client c'est de choisir le meilleur produit. Si le client est trop con pour se rendre compte des risques qu'il y a a avoir un credit a taux variable. C'est pas la faute du banquier. Regarde en France par exemple, le nombre de jeu qui continuent a prendre un credit de consomation pour s'acheter une tele alors que partout tout le monde repete que c'est de la merde ces credits.


Tu peux me donner une définition de conseiller?

Non parce que là je crois que tu fais une confusion entre les mots conseiller et arnaqueur. Par contre ta définition correspond effectivement à ce qu'on fait les banquiers. Donc de l'arnaque, ce qui doit être réprimandé. Ce qui n'est pas très loin de ce qu'à fait ce mec, mais à une plus petite échelle pour les banquiers de base. Par contre les dirigeants de banque devraient être clairement dans le collimateur de la justice, car eux ont poussé leurs banquiers à se comporter comme des arnaqueurs et non des conseillers.

Edité par Dunaedine le lundi 22 mars 2010 à 15:48
Avatar de Tner0lf INpactien
Tner0lf Le lundi 22 mars 2010 à 15:47:30
Inscrit le jeudi 6 novembre 08 - 2086 commentaires

Alors abstient toi de commenter qqch. si cela ne te plait pas. Je n'ai jamais dis que les Flamands étaient xénophobes mais ils sont manipulés par certains partis extrémistes qui veulent les mener à la perte, la NVA en tête.
J'ai horreur du politiquement correct et je fais tout pour bousculer les habitudes de la pensée unique que cela plaise ou non.

Entendons nous bien: l'initiative est louable et l'idée plaisante mais la forme et la méthodologie laissent clairement à désirer; de mon point de vue en touts cas.
Avatar de Fo0rNiK INpactien
Fo0rNiK Le lundi 22 mars 2010 à 15:47:52
Inscrit le vendredi 11 mai 07 - 111 commentaires
C'est à cause d'hadopi, il faut bien trouver de l'argent pour acheter des CDs maintenant
Avatar de jezus INpactien
jezus Le lundi 22 mars 2010 à 15:50:03
Inscrit le mercredi 17 septembre 03 - 3620 commentaires
Non le but du conseiller c'est de vendre un produit coute que coute.

... et pourquoi proposent-ils ce produit à la vente, s'il est notoirement soutenu par des fonds pourris, et que le client n'est pas solvable à la fin de toutes façons ?
Avatar de Crysalide INpactien
Crysalide Le lundi 22 mars 2010 à 15:50:05
Inscrit le mardi 24 mars 09 - 5369 commentaires
Ouais les banquiers sont coupables, les clients tout autant. C'est bien parce qu'il y avait une demande de ces derniers que les premiers ont fait de la merde. Trop simple de toujours taper sur les memes quand ca nous arrange mais d'oublier que ces gens au finish bossent pour nous et font des trucs a notre demande.


Faudrait peut-être arrêter de réinventer l'histoire du marché immo entre 2003 et 2007 aux USA, non ?

Si les subprimes ont émergé, c'est bien à cause d'une certaine politique de la FED sur les taux directeurs et d'une gestion défaillante (couverture, contrôle, vente etc) des produits financiers complexes et d'un contrôle absent des établissements de crédits.

Je ne parle même pas des crédits de 300 ou 500k$ attribués à des gens qui n'en avaient pas les moyens.
Avatar de yeagermach1 INpactien
yeagermach1 Le lundi 22 mars 2010 à 15:50:32
Inscrit le vendredi 20 juillet 07 - 3707 commentaires
Tu veux dire que la Grèce aurait pu attaquer Goldman Sachs en justice, si cette dernière n'avait pas accepté de les aider à camoufler leurs dettes ?!?

Peut etre bien que c'est la Grece, etat qui dispose de conseiller financiers tres qualifie, qui a demande officieusement que ce genre de produit leur soit conseille ...
Avatar de Paladin_Fr INpactien
Paladin_Fr Le lundi 22 mars 2010 à 15:51:22
Inscrit le lundi 9 août 04 - 2600 commentaires
Non le but du conseiller c'est de vendre un produit coute que coute. Le but du client c'est de choisir le meilleur produit. Si le client est trop con pour se rendre compte des risques qu'il y a a avoir un credit a taux variable. C'est pas la faute du banquier. Regarde en France par exemple, le nombre de jeu qui continuent a prendre un credit de consomation pour s'acheter une tele alors que partout tout le monde repete que c'est de la merde ces credits.



C'est le monde à l'envers...
Le role du conseiller c'est justement de... CONSEILLER.
Le client a le droit d'etre con comme une huitre, il a meme le droit d'avoir un qi de 60 et de pas savoir lire et écrire.
Si le conseilleur lui explique pas les risques des taux variables comment le client il le devine ?
Sans compter que si le mec si le conseiller minimise les risques on a tendance à le croire (maintenant non mais avant la crise oui)

Le conseiller lui a le DEVOIR de conseiller le meilleur produit à sa disposition.
Et c'est justement ca qu'on leur reproche, d'etre devenu non plus un conseiller mais un commercial.
Ensuite on leur reproche aussi et surtout d'avoir fait joujou avec un argent qui n'etait pas à eux.

Dans mon cas perso j'ai eu un vrai conseiller.
Et j'ai un credit immo à taux variable (une merde comme tu dis) sauf que dans mon cas (durée, mensualitéà le taux variable était un excellent conseil.
Avatar de Tuttle7 INpactien
Tuttle7 Le lundi 22 mars 2010 à 15:51:44
Inscrit le mardi 28 juillet 09 - 745 commentaires
Non c'est vrai mais on espere que les clients ont un cerveau et savent s'en servir ... La la crise a montre que pas mal de client en avaient pas. Parce que bon faut pas avoir fait HC, pour comprendre qu'un emprunt a taux variable, c'est de la merde. J'aurais pu citer aussi les credits revolving.

C'est surtout les fonctions CDS de Blythe Masters (JP Morgan) qui ont foutus la m****
Et c'est la même qui travaille en ce moment sur les formules pour les taxes carbone. Mouais
;