S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Le pirate Albert Gonzalez écope finalement de 20 ans de prison

20 ans d'ombre pour des millions de CB

Mise à jour : La sentence est tombée, Albert Gonzalez a été condamné à 20 ans de prison, soit cinq ans de moins que la peine requise par le procureur fédéral américain.



Article du 22 mars 2010.
Titre : 25 ans de prison, plus forte sentence requise contre un pirate

Aux États-Unis le procureur fédéral Stephen Heymann a requis vendredi dernier 25 ans de prison contre le pirate Albert Gonzalez, surnommé « Segvec ». Le jeune homme de 28 ans originaire de Miami est accusé d’avoir pénétré les réseaux wifi mal protégés des chaines américaines TJX, DSW Shoe Warehouse, Office Max, Hannaford Brothers, 7-Eleven, et Heartland Payment Systems. Il a ensuite utilisé un « packet sniffers » pour récupérer des dizaines de millions de numéros de cartes de crédit.

L’acte d’accusation, fourni par Wired, indique ainsi : « sur seulement deux des serveurs de Gonzalez plus de 40 millions de numéros de cartes de crédit et de paiement ont été retrouvés ». Il utilisait ces numéros en les revendant en gros ou en détournant lui-même l’argent des comptes des propriétaires de ces cartes.

A cause de ces vols d’identité, « des entreprises, banques et assurances ont perdu presque 200 millions de dollars – à peu près 5 000 fois le salaire annuel moyen d’un américain ». La gravité de ces actes a conduit le procureur à demander la plus lourde sentence jamais infligée dans une affaire financière aux États-Unis.

Albert Gonzalez avait déjà bénéficié d’une première chance de se racheter, il avait alors aidé les différents services secrets américains à attraper des hackeurs européens.

Source : Wired.com
Publiée le 26/03/2010 à 10:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 213 commentaires

Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le lundi 22 mars 2010 à 16:06:33
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8269 commentaires

+1 !

Les subprimes étaient à l'origine des produits SPECULATIFS à l'usage de ménages peu friqués à qui on promettait que, grâce à l'augmentation supposée constante et infinie des coûts de l'immobilier, ils allaient revendre leur maison achetée à crédit à un prix supérieur au prix de vente, et encaisser une plus-value qui leur permettrait de se payer une autre maison tout en remboursant ce qu'il restait de leur crédit.

C'est un peu le principe de base d'une pyramide de Ponzi et là, quand le prix de l'immobilier a implosé fin 2007/début 2008, tout s'est effondré, avec les taux d'intérêt qui ont augmenté en flèche.

Quand tu gagnes $50.000/an en couple avec deux mômes, tu te dis que $12.000/an de prêt immobilier, c'est tenable. Par contre, quand tu passe d'un coup à $20.000 ou $ 30.000, voire plus (des cas de gens qui sont passés de $500/mois à $2.000/mois, plus que leur salaire, ça existe !) à cause d'un renversement de tendance que personne ne voulait voir, surtout pas ton prêteur qui t'a soigneusement désinformé pour que tu signes (c'est limite dol comme démarche), tu me diras comment un pékin de base qui ne connaît que de la finance la gestion de son compte courant aurait-il pu comprendre qu'il se faisait empapaouter, surtout face à un pro qui lui expliquait sciemment le contraire, exemples à l'appui...

Le marché de l'immobilier avait déjà commencé à se casser la gueule en 2005.
Je m'en souviens car on discutait déjà de cette crise et des conséquences, qui se sont réalisées, en 2006.

Bref, par ce mouvement de yoyo des cours de la bourse, prévisible des années à l'avance, on a probablement eu le plus gros délit d'initiés de l'histoire... Sans compter le hold'up du contribuable par le renflouement de plusieurs milliers de milliards d'€...
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le lundi 22 mars 2010 à 16:06:41
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires

Parce qu'une bonne partie de la société américaine (et française aussi, ne nous faisons pas d'illusions) a vécu et vit toujours à crédit, sur de l'argent qui n'existe pas, parce qu'on a atteint un niveau de SURconsommation. Et on en veut bien, de cette situation. J'ai encore jamais vu un banquier se jeter sur son client, lui coller un couteau sous la gorge, et lui lancer d'un air menaçant, les yeux injectés de sang, "Tu vas le prendre, ce putain de crédit pour te payer ce putain de téléhpone et de PC dernier cri ?"


Non mais d'avoir menti sciemment sur les conséquences de ces crédits. C'est ce qu'on appel de l'arnaque. Surtout qu'ils ont menti de 2 côtés: premier côté les clients lambdas qui prenaient crédits, de l'autre côtés aux financiers spéculateurs en bidouillant la notation des produits financiers (comment on a peut se retrouver avec des notations AAA sur de tels produits?). Bon ok de base, la finance spéculative est en elle-même déjà une dérive...
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le lundi 22 mars 2010 à 16:09:01
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27132 commentaires

+1

Un bel exemple est certains clients allemands qui se sont retrouvés avec des plans "épargne" contenant des produits de titrisation refourgués par les banques US à la Deutsche Bank.

Même le conseiller était pas au courant, bien entendu le plan épargne ne stipulait pas le contenu du montage financier (c'est un peu la formule secrète de chaque banque).


Tu as aussi eu des épargnants suisses qui se sont retrouvés à poil parce que l'UBS avait vendu des produits d'épargne basés sur des subprimes US.

Le conseiller de base en agence n'avait, bien évidemment, pas été informé de la manip. Résultat : des comptes épargnes sont passés d'un coup de x CHF (avec souvent x à 5 ou 6 chiffres) à zéro. Bienvenue à sodoland...
Avatar de Galahad INpactien
Galahad Le lundi 22 mars 2010 à 16:17:46
Inscrit le jeudi 6 mai 04 - 4337 commentaires
Non le but du conseiller c'est de vendre un produit coute que coute. Le but du client c'est de choisir le meilleur produit. Si le client est trop con pour se rendre compte des risques qu'il y a a avoir un credit a taux variable. C'est pas la faute du banquier. Regarde en France par exemple, le nombre de jeu qui continuent a prendre un credit de consomation pour s'acheter une tele alors que partout tout le monde repete que c'est de la merde ces credits.


MDR tous les commentaires manichéens...

Les "banquiers" étaient pour beaucoup des crapules, essayant de vendre a tout prix des produits dont certains clients ne voulaient pas. Il a fallu se battre et parfois virer son "banquier" pour enfin avoir ce que l'on voulait en tant que client. Ça n'a rien d'un fonctionnement normal d'un "conseiller", surtout qd ce dernier insiste pour ne voir aucune fiche de paie de sorte d'être couvert le jour de la signature du crédit pour lequel, miraculeusement, ton salaire se trouve majore de 30% ...


Évidement t'as aussi tous les clients qui savaient qu'ils ne pourraient jamais payer la baraque et comptaient juste la revendre quelques mois/années plus tard pour empocher le bénéfice dans ce marche allant toujours a la hausse, ad vitam ... mdr2.gif

Bref, c'était la grosse fête au n'importe quoi, avec pas un intervenant du marche pour rattraper l'autre (État encourageant les prêts aux plus démunis, agents immobiliers trop content d'empocher les commissions de ventes sur-évaluées, , pseudo économistes prédisant un avenir radieux au marche contre toute evidence ...) .
Avatar de Pochi INpactien
Pochi Le lundi 22 mars 2010 à 16:29:12
Inscrit le dimanche 31 août 08 - 4548 commentaires
Honnêtement, en premier ce qui m'a choqué, c'est de torcher le drapeau wallon, cher à mon cœur.


L'attachement aux symboles et le refus du blasphème de ces mêmes symboles, pour moi, c'est le début de l'extrémisme.

Avatar de Pochi INpactien
Pochi Le lundi 22 mars 2010 à 16:34:46
Inscrit le dimanche 31 août 08 - 4548 commentaires

Les banquier ont donc volontairement et sciemment conseillé des produits financiers totalement inadapté à leurs clients, les ruinant. Au passage, cela a également touché la classe moyenne haute, là où des crédits classiques étaient parfaitement adaptés sans risques. Il y a donc bien arnaque volontaire en toute connaissance de cause. Sans même compter les montages financiers qui ont eu lieu ensuite qui monte également une volonté de tromper autrui.


Je suis quasiment convaincu que 90% des "banquiers" n'ont pas la moindre compréhension réelle des produits qu'ils vendent à leurs conseillers. Ils savent qu'ils sont là pour vendre, et pas toujours des produits dont les clients ont réellement besoin, mais ils n'ont pas vraiment idée du "potentiel entubatoire" de leurs produits.

Un peu comme un vendeur à la FNAC, il connait pas grand chose aux produits qu'il vend, mais il va essayer de te vendre le plus cher pour faire du chiffre.
Avatar de jezus INpactien
jezus Le lundi 22 mars 2010 à 16:44:41
Inscrit le mercredi 17 septembre 03 - 3620 commentaires

Je suis quasiment convaincu que 90% des "banquiers" n'ont pas la moindre compréhension réelle des produits qu'ils vendent à leurs conseillers. Ils savent qu'ils sont là pour vendre, et pas toujours des produits dont les clients ont réellement besoin, mais ils n'ont pas vraiment idée du "potentiel entubatoire" de leurs produits.

Ceux qui n'ont pas compris se sont retrouvés à poil. C'est une petite minorité... Les autres ont fait coup double, d'une part leur système pyramidal, de l'autre le pillage des deniers de l'Etat. Pour info au passage c'est reparti comme si rien ne s'était passé...
Avatar de wistiti68 INpactien
wistiti68 Le lundi 22 mars 2010 à 16:46:57
Inscrit le mardi 2 août 05 - 362 commentaires
Ah, vous m'avez fait peur PCI. J'ai cru qu'il s'était prit 25 de taules pour avoir télécharger quelques mp3.
Finalement, pour lui, il n'a que ce qu'il mérite. Un récidiviste en plus.


C'est triste à dire, mais en lisant le titre et en croyant qu'il s'agissait d'un downloader, ça m'a scandalisé, mais guère étonné. C'est une info qui me paraitrait vraisemblable. Dans quel monde vit-on?
Avatar de ndjpoye INpactien
ndjpoye Le lundi 22 mars 2010 à 16:50:25
Inscrit le mardi 31 janvier 06 - 24068 commentaires

Salut Ndjpoye ,

pour 0 euros .....





humm de te pendre ?

Tout ça pour ça ?

Mais ça vaut rien comme conseil.

Bon ca va, t'as sue t'en tenir au budget, c'est bien
Avatar de wistiti68 INpactien
wistiti68 Le lundi 22 mars 2010 à 16:54:01
Inscrit le mardi 2 août 05 - 362 commentaires
Effectivement Jeff aurait du mettre Hacker a la place de pirate ... ca aurait moins perturbé


Y'a un tel amalgame, qu'il faut parfois quelques secondes pour différencier les nuances dans "pirate"


Non, pas hacker. Là encore il y a confusion des termes. Les hackers sont juste des bidouilleurs de génie. Ils n'ont pas forcément l'intention de nuire. RMS en est un. Linus Torvalds également, pour les plus connus. C'est dommage de faire cet amalgame.

Pour le titre, il aurait suffit de mettre "pirate informatique", et je crois que ça aurait été clair pour tout le monde.
;