S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows : l'écran de choix des navigateurs en test (Màj)

Lancement officiel à partir du 1er mars

Mise à jour : la mise à jour est disponible pour une partie des personnes sous Windows XP, Vista et Windows 7. La mise à jour ne sera proposée que si Internet Explorer est configuré comme navigateur par défaut.

ballot screen



Pendant des mois, la Commission européenne et Microsoft se sont affrontés au sujet de la solution à adopter au sujet des parts de marché d’Internet Explorer. Livré avec Windows depuis des années, il a provoqué la colère de plusieurs concurrents, dont Opera et Mozilla. Ladite solution est un écran de sélection qui présentera un lot de navigateurs, parmi lesquels l’utilisateur sera invité à choisir. Ce fameux écran devrait arriver sur nos écrans dès la semaine prochaine.

En attendant, Microsoft va lancer une petite phase de test cette semaine. Celle-ci sera assez simple et concernera trois pays : le Royaume-Uni, la France et la Belgique. Une fois démarrée, elle ajoutera automatiquement une nouvelle entrée dans Windows Update sous Windows 7 pour permettre aux utilisateurs qui le désirent d’installer l’écran de sélection pour le tester.

ballot screen

La participation est donc volontaire et consistera à afficher la fenêtre que l’on voit ci-dessus. On retrouvera une liste de douze navigateurs, les cinq premiers étant les plus utilisés, tandis que les sept suivants seront tout simplement le reste du « Top 12 ». Ces deux sections présenteront dans tous les cas les navigateurs de manière aléatoire.

En décembre, la liste communiquée par Microsoft comprenait les éléments suivants :
  • Navigateurs principaux :
    • Apple Safari
    • Microsoft Internet Explorer
    • Mozilla Firefox
    • Google Chrome
    • Opera
  • Navigateurs secondaires :
    • AOL
    • Maxthon
    • K-Meleon
    • Flock
    • Avant Browser
    • Sleipnir
    • Slim
Chacune de ces deux sections est amenée à évoluer en fonction des parts de marché, la liste étant réévaluée tous les six mois.

ballot screen

Une fois la phase de test terminée, le lancement de l’écran pourra donc se faire, à partir du 1er mars. Seuls les utilisateurs de Windows 7 seront concernés, et ceux qui ont activé les mises à jour automatiques le verront. Au redémarrage qui suivra l’installation de l’écran, Internet Explorer sera automatiquement détaché de la barre des tâches avant que l’écran de sélection s’affiche. Si par exemple Opera ou Firefox sont choisis comme navigateur par défaut, tout sera paramétré automatiquement dans ce sens et Internet Explorer se fera alors discret, sans pour autant être désinstallé.

Nous mettrons à jour cette actualité pour signaler l’arrivée de l’écran de sélection dans Windows Update.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 24/02/2010 à 10:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 255 commentaires

Avatar de ra-mon INpactien
ra-mon Le lundi 22 février 2010 à 14:10:25
Inscrit le lundi 18 décembre 06 - 1642 commentaires
Faut arrêter le délire. Aujourd'hui un OS c'est pas juste un kernel et quelques services techniques. C'est vendu avec des applications.

Toutes ces applications, même diffusées massivement du fait de la position dominante de Windows, ne sont pas forcément assez utilisées pour altérer la libre concurrence et le développement de produits d'autres éditeurs et/ou de scléroser une ressource commune (comme le Web, dans le cas d'IE).
Mais rien n'empêche un éditeur de calculatrice pour Windows de démontrer que calc.exe biaise la libre concurrence sur le marché de la calculette

C'est pas parce que y a deux ou trois sociétés qui ont fait le (mauvais) choix de ne vendre exclusivement que du browser web qu'il faut interdire de vendre des OS avec des browser webs pré-installés.

Opera ne fait pas QUE des navigateurs, mais propose aussi du service "coté serveurs" (pour Turbo/Mini, Unite, du site communautaire comme MyOpera, ect...). Je ne pense pas qu'ils aient un jour souhaité interdire de vendre des navigateurs avec des OS. Ils n'ont pas grand chose à redire au sujet de MacOSX et Linux et de leurs navigateurs pré-installés respectifs. Eux même, enfin leurs partenaires, offrent aussi du navigateurs Opera pré-installés par défaut ou installables sans autres choix possibles dans toutes sortes de matériels. Et sans biaiser, AMHA, le marché de la console de jeu ou du téléphone mobile.
Opera s'est contenté de signaler à la CE les petites et antiques dérives de MS sur le marché des navigateurs Web, ce que Mozilla (malgré les quelques parts du marché acquises) a aussi constaté. Et si Microsoft n'a pas davantage trainé les pieds pour proposer gentillement une telle "solution équitable", c'est que la CE à trouvé qu'ils ne s'étaient pas trop gouré, il me semble, non ?
L'avenir montrera si les microsocopiques parts de marché d'Opera auront pu avoir, pour le coup, un effet sur Microsoft, le marché des navigateurs et sur le Web en général
C'est loin d'être certain.

@+
--
Pierre
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le lundi 22 février 2010 à 14:16:52
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6539 commentaires
Si par exemple Opera ou Firefox sont choisis comme navigateur par défaut, tout sera paramétré automatiquement dans ce sens et Internet Explorer se fera alors discret, sans pour autant être désinstallé.




Nous mettrons à jour cette actualité pour signaler l’arrivée de l’écran de sélection dans Windows Update

Avatar de le podoclaste INpactien
le podoclaste Le lundi 22 février 2010 à 14:18:00
Inscrit le mardi 1 août 06 - 12591 commentaires
Je suis pour un ballot-screen sur la calculette Windows. Si jamais demain Microsoft décide que 2 + 2 = 5, les utilisateurs n'auront pas le choix et devront se plier au nouveau standard de Microsoft.
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le lundi 22 février 2010 à 14:20:57
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Il est très très facile de voir que la pré-installation biaise le marché: IE qui est au mieux tout aussi respectable que ses concurrents se taille la part de lion dans les parts de marché. Si IE est en tête, c'est uniquement grace à ce petit plus qu'est la pré-installation.
Conclusion: la pré-installation fausse le marché.


la pré-installation EST le marché. C'est comme ça, c'est ce que veulent les utilisateurs : un OS clé en main (ubuntu, macos, windows, ...)

La question c'est donc est-ce qu'il faut que le marché s'adapte aux concurrents, ou alors que les concurrents s'adaptent au marché.

Ensuite, la justice française et européenne s'accorde à dire que profiter de sa domination sur un marché pour imposer un autre produit dans un autre marché, c'est illégal. Jusqu'à preuve du contraire, les gens qui achète Windows ne le font pas uniquement pour avoir IE: il y a donc bien plusieurs marchés.
Conclusion: en position dominante, on ne peut pas biaiser le marché en faveur d'un de ses produits.


Les gens qui achetent un PC, c'est pas pour en faire un radiateur. Ils veulent pouvoir l'utiliser, ca implique un OS et des applications dessus. Que l'application "browser web" soit pré-installée par le vendeur (carrefour), le fabriquant (acer, dell) ou inclus dans l'OS (microsoft, apple), l'utilisateur il s'en fout.

C'est pas parce que l'UE s'accorde sur une position juridique que c'est pour l'intérêt général.

La solution est donc d'adopter le système utilisé par Linux, et totallement légal même en cas de domination du marché: la distribution.


Et c'est quoi la différence fondamentale entre une "distribution linux (ubuntu)" et un "OS Windows (win7)" ?

Ce qui est reproché à Microsoft est de n'avoir pas proposé "Windows sans IE". Microsoft devrait éditer les logiciels de façon totalement séparée et reléger à des tiers la vente de "distribution Windows" clé en main.


Ca me rappelle le windows "sans media player". Un véritable succès auprès des consommateurs.

Avatar de ra-mon INpactien
ra-mon Le lundi 22 février 2010 à 14:23:01
Inscrit le lundi 18 décembre 06 - 1642 commentaires
Salut j-c_32

Je pense effectivement qu'il devrait y avoir également un ballot screen sur les firewalls, les logiciels de traitement de texte, ... et même sur les logiciels de calculatrice.
Il est très très facile de voir que la pré-installation biaise le marché:

Euh, si on considère la domination de la suite MS Office sur le marché de la suite bureautique, elle n'est nullement le fait d'une quelconque pré-installation .

Ces deux conclusions peuvent aussi bien s'appliquer aux navigateurs qu'aux firewalls ou aux calculatrices, je ne vois donc pas prq les différents cas seraient traités différemment.

Le problème, si on peut appeler ça un "problème" , c'est qu'il sera très difficile de calculer des parts de marché pour ces logiciels et démontrer une utilisation monopolistique de fait voire une conséquence pour ceux qui filtrent du paquet IP ou font des opérations avec une calculatrice bas de gamme.
Je me demande même si des PSPad, Textpad et autres Ultra Edit sont pas plus utilisés que notepad.exe ?

@+
--
Pierre
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le lundi 22 février 2010 à 14:38:13
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2254 commentaires

la pré-installation EST le marché. C'est comme ça, c'est ce que veulent les utilisateurs : un OS clé en main (ubuntu, macos, windows, ...)

Dans ce cas, pourquoi Firefox et consort ne sont-ils pas mort de leur belle mort ?
Dans ce cas, pourquoi dans un Windows fraichement installé il manque une série de logiciels tout aussi indispensable à une utilisation quotidienne qu'un navigateur internet (par exemple un plugin flash) ?
Les utilisateurs décident de ce qui est le marché, et certains utilisateurs installent Firefox, Opera, ou autre (alors que IE y est déjà installé). Donc, il existe un marché des navigateurs.

La question c'est donc est-ce qu'il faut que le marché s'adapte aux concurrents, ou alors que les concurrents s'adaptent au marché.

Un concurrent qui n'est pas adapté pas au marché disparait. Or, les parts de Firefox n'ont fait qu'augmenter. J'en conclu qu'il y a une demande pour Firefox. J'en conclus qu'il existe un marché des navigateurs.

Les gens qui achetent un PC, c'est pas pour en faire un radiateur. Ils veulent pouvoir l'utiliser, ca implique un OS et des applications dessus. Que l'application "browser web" soit pré-installée par le vendeur (carrefour), le fabriquant (acer, dell) ou inclus dans l'OS (microsoft, apple), l'utilisateur il s'en fout.

Exact. L'utilisateur s'en fout également si la voiture qu'il a acheté viole des brevets ou si l'usine qui fabrique ses yahourts ne respecte pas le droit de ses employés. La justice, elle, ne s'en fout pas. Cette histoire de marché biaisé n'interesse pas l'utilisateur, elle interesse la justice.

C'est pas parce que l'UE s'accorde sur une position juridique que c'est pour l'intérêt général.

Une position juridique est une décision de justice. La décision n'est pas forcement interessante pour un groupe de personne en particulier (ici: les utilisateurs), mais est bel et bien interessante pour l'interêt général, à moins de remettre en cause le fondement de la justice qui est de trancher en faveur de l'interêt général.

Et c'est quoi la différence fondamentale entre une "distribution linux (ubuntu)" et un "OS Windows (win7)" ?

Pas grand chose. Mais ce qui fait la différence, c'est que n'importe qui peut créer sa propre distribution en piochant les logiciels "en kit". (ce ne sera pas le cas de Mme Michu, mais personne n'oblige personne à le faire).
Comment, dans ce cas, Firefox/Opera/ou autre pourraient dire "oui mais les gens veulent veulent Windows et Firefox, mais ils ne prennent pas Firefox parce que IE est pré-installé", vu que si les gens veulent "windows+firefox", il suffit de créer la distribution "windows+firefox".

Ca me rappelle le windows "sans media player". Un véritable succès auprès des consommateurs.

Il a sans doute eu autant de succès que le fameux Ubuntu sans gestionnaire de bureau
Je parle de "distribution windows". Une distribution windows intelligente contiendra un media player.
Avatar de kassis INpactien
kassis Le lundi 22 février 2010 à 14:39:48
Inscrit le vendredi 28 juillet 06 - 41 commentaires
Ouah !!! k-meleon !!! Trop bien
Avatar de yeti62 INpactien
yeti62 Le lundi 22 février 2010 à 14:41:32
Inscrit le mercredi 15 juillet 09 - 7438 commentaires

Je parle de "distribution windows". Une distribution windows intelligente contiendra un media player. Ou VLC, ou Winamp, ou tout autre concurrent

J'ai bien compris ton concept de "distro Windows"?
Avatar de chocapix INpactien
chocapix Le lundi 22 février 2010 à 14:46:39
Inscrit le vendredi 24 juin 05 - 1935 commentaires

Pour les mots de passes et favoris je dirai oui à 99,9%, pour le reste je ne sais pas. Probablement aussi oui.
Lance une install de chrome sur ton pc si tu ne l'as pas encore et tu auras ta réponse


En fait, d'après Tristan Nitot au FOSDEM, le bouton sur lequel tu cliqueras ne fera que télécharger le .exe, rien de plus.
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le lundi 22 février 2010 à 14:50:11
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2254 commentaires

Salut

Euh, si on considère la domination de la suite MS Office sur le marché de la suite bureautique, elle n'est nullement le fait d'une quelconque pré-installation .

D'accord avec toi. MS Office n'est pas impliqué dans une vente liée.

Le problème, si on peut appeler ça un "problème" , c'est qu'il sera très difficile de calculer des parts de marché pour ces logiciels et démontrer une utilisation monopolistique de fait voire une conséquence pour ceux qui filtrent du paquet IP ou font des opérations avec une calculatrice bas de gamme.
Je me demande même si des PSPad, Textpad et autres Ultra Edit sont pas plus utilisés que notepad.exe ?

Je pense qu'une approche théorique est largement suffisante: les 2 conclusions de mon message précédent (90) sont correctes -> ce qui s'applique au navigateur s'applique potentiellement aux calculatrices: à 2 produits équivalents (ce n'est pas le cas pour notepad et PSPad/... qui ne sont pas équivalent), le pré-installé est favorisé par rapport à celui qu'il faut trouver et installer "à la main".

D'un autre côté, si cela ne fausse pas le marché, Microsoft n'a absolument rien à perdre en cas de passage à une "distribution windows". Je ne vois pas pourquoi on se prend dès lors la tête.
;