S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Google Voice : Voice Central revient sur iPhone via le Web

L'appel de la bête

Google Voice est un service dont nous avons déjà parlé dans le passé. Et pour cause, il s’agit peut-être du produit le plus important de Google en préparation depuis la création de son moteur de recherches lui-même. Son aventure pour arriver sur le téléphone d’Apple n’en finit plus de connaître des rebondissements, mais certains sont clairement décidés à l’y faire fonctionner.

google voice over

Qu’est-ce que Google Voice ? Un service permettant de créer un numéro de téléphone rattaché à votre compte Google. Il est possible que ce numéro soit celui que vous allez garder pour de très nombreuses années, car il va agir comme un centralisateur. En effet, vous pourrez référencer l’ensemble de vos numéros de téléphone, celui de Google Voice jouant le rôle de maître d’orchestre.

Finalement, une fois que vous avez souscrit au service, qui n’est malheureusement accessible qu’aux États-Unis et uniquement sur invitation, vous n’aurez probablement plus besoin de donner un autre numéro. Dans les paramètres de Google Voice, vous choisissez en effet vers quel téléphone les appels vers votre numéro Google vont être renvoyés. Et par « quel téléphone », on devrait plutôt dire « quels téléphones » car il est possible de diffuser l’appel vers tous vos téléphones. Exemple : le fixe et le portable pourront sonner en même temps.

Les possibilités de Google Voice sont ainsi importantes :
  • Centraliser tous les appels et les SMS/MMS
  • Annonce visuelle du numéro appelant
  • Transcription écrite des messages
  • Messagerie personnalisable en fonction de l’appelant
  • Possibilité de conférence à plusieurs
  • Enregistrement d'une communication
  • Stockage en ligne
Et ce ne sont que des exemples qui ont rendu le service particulièrement « désirable » et ont conduit plusieurs développeurs à se lancer dans la création d’applications pour iPhone et iPod Touch. Car Google Voice est avant tout un service de VoIP qui n’utilise pas les réseaux de type GSM. Puisqu’il permet de passer des appels nationaux gratuits et de téléphoner à l’étranger à des tarifs très agressifs, il est rapidement devenu l’ennemi d’un certain nombre d’acteurs.

Deux applications, GV Mobile et Voice Central, avaient été refusées par Apple. Elles n’avaient donc pas pu rejoindre l’App Store. Il est bien entendu possible d’accéder au service depuis sa page Web dans Safari, mais le site de base n’est que peu adapté à l’utilisation d’un écran en 320 x 480. Et ce sont les auteurs de Voice Central qui reviennent sur le devant de la scène avec Black Swan (« Cygne Noir »).


Il ne s’agira pas d’une application, mais d’une page Web. À la différence du site officiel, celle-ci sera créée tout spécialement pour les utilisateurs d’iPhone et iPod Touch. Cela permet aux développeurs de contourner intégralement les barrières d’Apple pour les applications. La réception des appels ne change pas, puisque l’iPhone n’est identifié que par un numéro configurable dans le service, mais les appels vers l’extérieur deviennent du coup possible. Voici les principales possibilités de Black Swan :
  • Appeler vers l’extérieur via Google Voice
  • Parcourir l’historique des appels entrants et sortants
  • Écouter les messages vocaux
  • Lire et écrire des SMS
  • Importer les contacts Google Voice
  • Vérifier la facture en cours
  • Une partie du contenu, comme l’historique des appels et des messages, est accessible en mode hors-ligne.
google voice central black swan google voice central black swan google voice central black swan

google voice central black swan google voice central black swan google voice central black swan
 

Black Swan contient en fait deux limitations, dues à son statut d’application Web. Premièrement, il faudra importer tous les contacts dans le compte Google avant de pouvoir les utiliser. Ensuite, lors de la lecture des messages vocaux, le son arrivera sur le haut-parleur général, et non sur celui qui sert habituellement à téléphoner. L’utilisation des écouteurs règlera le problème.

Les intéressés qui ont un compte Google Voice pourront s’inscrire pour la bêta limitée depuis le site dédié à Black Swan.
Source : TechCrunch
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 28/12/2009 à 10:08

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 48 commentaires

Avatar de Zeredfox INpactien
Zeredfox Le lundi 28 décembre 2009 à 10:12:24
Inscrit le vendredi 20 mai 05 - 1492 commentaires
l'idée est géniale
Avatar de lossendae INpactien
lossendae Le lundi 28 décembre 2009 à 10:24:44
Inscrit le mardi 12 octobre 04 - 6738 commentaires
Google a trouvé un nouveau suppôt. Merci Azazel!
Avatar de Ezelyn INpactien
Ezelyn Le lundi 28 décembre 2009 à 10:30:48
Inscrit le vendredi 27 février 09 - 1031 commentaires
Je suis définitivement fan de google. :)
Avatar de Oungawak INpactien
Oungawak Le lundi 28 décembre 2009 à 10:32:02
Inscrit le mercredi 20 août 08 - 1537 commentaires
Confions tous ce que nous disons à Google, yay ! D'autant plus que c'est annoncé d'entrée de jeu :
Enregistrement d'une communication

Ils pourront garder une copie de ce qu'on dit (temporaire, où alors j'espère qu'ils ont un sacré espace de stockage )
Transcription écrite des messages

Ils analyseront ce qu'on dit de manière automatisé.

Je suis pas spécialement parano mais j'aime pas cette idée d'avoir un intermédiaire supplémentaire pour le moindre appel.

... Notez que tout mes proches me reprochent de me servir de mon portable une fois tout les cent ans alors...
Avatar de Ezelyn INpactien
Ezelyn Le lundi 28 décembre 2009 à 10:38:39
Inscrit le vendredi 27 février 09 - 1031 commentaires
Ils pourront garder une copie de ce qu'on dit (temporaire, où alors j'espère qu'ils ont un sacré espace de stockage )
Ils analyseront ce qu'on dit de manière automatisé.


Corrige moi si je me trompe mais ces fonctionnalitées sont à la demande de l'utilisateur et uniquement accessible par lui :

Enregistrement :
Une conversation (ou une partie) peut également être enregistrée en appuyant sur 4. L’interlocuteur est alors prévenu. L’enregistrement est ensuite accessible en ligne et peut même se télécharger en mp3. Pratique quand on n’a pas de crayon sous la main. Enfin, comme dans Gmail, on peut envoyer des sms depuis le site Internet, gratuitement (même vers la France).


Transcription écrite :
Avec Google, c’est gratuit. Lorsqu’un contact laisse un message sur votre répondeur, Google Voice peut vous envoyer une version texte par email ou sms. Ou comment tester son accent anglais. Après un test effectué avec un américain, la transcription est loin d’être parfaite. Google affiche en gras les portions dont il est sûr. Les prénoms le perturbent. Les insultes aussi. «Fuck/dick/cocksucker/shit/prick» semblent étrangement censurés. En revanche, jolie performance sur un numéro de téléphone, parfaitement retranscrit en chiffres, à condition de le dire avec le bon rythme. Cette fonction a une vraie utilité: qui dit version texte (et archivée sur le site de Google Voice) dit possibilité de rechercher une information.



Source : 20minutes

Il y a 48 commentaires

;