S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Abus de position dominante d'Intel : clap de fin pour l’État de New York

Pas très longue cette série

Mise à jour : après avoir trouvé un accord avec la FTC en 2010, suspendant par la même occasion la procédure de la Commission, voilà que l’État de New York vient à son tour de mettre un terme au procès antitrust à l'encontre d'Intel. Ce dernier n'a admis aucune faute et ne subira donc ni contrainte commerciale ni amende vertigineuse.

Cela ne signifie pas pour autant qu'Intel a été lavé de tout soupçon, bien au contraire. En effet, l'enquête a pris fin pour une question de procédure et non de fonds.

Intel new york antitrust

Intel ne devra au final payer que 6,5 millions de dollars afin de couvrir les frais du procureur général de New York. Cela représente 0,01 % de son chiffre d'affaires annuel (2011) et 0,05 % de son bénéfice net de 2011. De l'argent de poche en somme.

Cette affaire a débuté en 2009.



Titre : Abus de position dominante : Intel négocie avec la FTC (MàJ)

Mise à jour du 22 juin 2010 : Selon Intel, ses avocats ainsi que ceux de la FTC (Federal Trade Commission) ont déposé hier une motion commune afin de « suspendre la procédure de première instance administrative ». Ils ont désormais jusqu’au 22 juillet pour trouver un terrain d’entente, alors que cette affaire de position dominante traîne depuis mi-décembre 2009.

D’ici ces prochaines semaines, les deux « parties examineront et discuteront une ordonnance par consentement ».

Les termes de l'ordonnance par consentement proposée sont confidentiels précise Intel, et aucun commentaire sur la question ne sera fait, probablement avant la fin des négociations.

Rappelons qu’une amende supérieure à 1 milliard d’euros a été infligée à Intel l’année dernière en Europe pour les mêmes raisons.



Article du 17 décembre 2009.

Ancien titre : Après l'Europe, les États-Unis poursuivent Intel pour abus de position dominante

Après l’État de New-York, voilà que la Federal Trade Commission (FTC), autorité américaine veillant à la bonne concurrence des marchés, s’en prend elle aussi à Intel. Comme toujours, les griefs se ressemblent. Intel est ainsi accusé par la FTC d’avoir abusé de sa position dominante pour désavantager ses concurrents.

Des dommages pour les concurrents, l'innovation, et les consommateurs

Intel Tricherie dessinComme l’avait prévu Intel, le récent accord réalisé avec AMD mettant fin aux attaques de ce dernier n’aura pas fait reculer les différentes autorités du monde, bien au contraire.

Selon la FTC, Intel « a illégalement utilisé sa position dominante sur le marché pendant une décennie pour étouffer la concurrence et renforcer son monopole ».

Pour Richard A. Feinstein, le directeur du Bureau de la concurrence de la FTC, « Intel s'est engagé dans une campagne délibérée afin de paralyser les menaces sur son monopole. (…) L'action de la Commission aujourd'hui vise à remédier aux dommages que Intel a fait à la concurrence, l'innovation, et, en définitive, au consommateur américain. »

À l’instar de ses manœuvres en Europe, Intel a d’après la FTC lié des rapports troublants avec les constructeurs, les menaçant parfois, ou les récompensant, tout dépend les situations. Ses compatriotes Dell, Hewlett-Packard et IBM sont ainsi cités par la FTC pour avoir désavantagé la concurrence (AMD principalement) et donc avantagé Intel, sous pression de ce dernier.

Le marché des puces graphiques aussi concerné

Autre critique de la FTC, Intel aurait secrètement modifié son compilateur afin d’avantager les performances de ses microprocesseurs. Un point qu’il faudra approfondir…

La FTC revient aussi sur le marché des GPU, dont l’utilisation commence à remplacer celle des CPU : « Ces produits ont réduit l’intérêt des CPU, et ont donc représenté une menace sur le pouvoir de monopole d'Intel » a ainsi commenté l’autorité américaine.

Conséquence, « Intel a répondu à ce défi de la concurrence en se lançant dans une stratégie anticoncurrentielle similaire, visant à préserver son monopole sur les CPU en étouffant la concurrence potentielle des puces graphiques telles que celles conçues par NVIDIA » résume la FTC.

« Intel aurait induit en erreur et trompé les concurrents potentiels afin de protéger son monopole » résume l’autorité. « La plainte déclare qu'il existe également une dangereuse probabilité que les méthodes abusives d'Intel de concurrence pourraient lui permettre de conforter son monopole sur les marchés des puces graphiques. »

La défense d’Intel

JusticeLe leader du marché des CPU a rapidement répondu à cette plainte administrative via un communiqué de presse officiel. Ce dernier est sans surprise. Il stipule qu’Intel a toujours été loyal et que les consommateurs ont profité de la saine concurrence du marché. L’innovation est forte, les prix sont tirés vers le bas et la FTC se trompe de combat estime le fondeur.

Pour Doug Melamed, le vice-président senior et directeur juridique de la firme, « cette affaire aurait pu, et aurait dû, être réglée » à l’amiable. Mais malgré l’avancée des pourparlers, le revirement de la FTC et les restrictions qu’elle souhaite imposer à Intel ont tout fait capoter regrette-t-il.

Selon Melamed, cette attaque de la FTC risque de coûter cher aux contribuables (la FTC étant une agence gouvernementale). Le directeur juridique parle ainsi de plusieurs dizaines de millions de dollars de dépenses publiques, alors que la FTC n’a pas selon lui réalisé d’enquête approfondie.

Dans cette opération de communication à l’encontre de la FTC, Intel rappelle d’ailleurs qu’il a investi 7 milliards de dollars rien qu’aux États-Unis, et qu’il y compte plus de 40 000 employés.

NVIDIA jubile

Si AMD n’est plus un problème pour Intel après son accord chèrement réalisé le mois dernier, ce n’est pas le cas de NVIDIA. Ce dernier, par la voix de son fondateur et actuel patron Jen Hsun Huang, se félicite de la plainte déposée par la FTC.

« C’est une action dont l’industrie a besoin et que les consommateurs méritent » applaudit Huang dans un courrier interne envoyé à ses employés, et dont l’indépendance de sa société lui est si chère. Le PDG de NVIDIA en profite sans surprise pour lancer une légère pique à Intel.

Jen-Hsun Huang NVIDIA

« Intel est pleinement conscient que les puces graphiques sont devenues une des caractéristiques les plus importantes pour les PC, affichant la croissance la plus rapide du marché des PC. Mais ce qui est plus alarmant pour Intel encore, c’est la technologie révolutionnaire de calcul parallèle dans nos GPU, qui est en cours d'adoption par les développeurs de logiciels dans le monde entier. »

Et d’insister sur la situation de NVIDIA par rapport à Intel : « Plus nous aurons du succès, et plus nous deviendrons une importante menace pour le monopole d'Intel. Au lieu de créer des GPU compétitifs et concurrencer sur les mérites de leurs produits, Intel a recouru à des actes illégaux pour nous arrêter. La FTC a annoncé aujourd'hui que ce n'est pas acceptable. »

NVIDIA has a dream

Huang rappelle cependant que cette affaire prendra du temps, d’autant qu’Intel ne devrait pas hésiter à user de son droit d’appel.

« Mais aujourd'hui est un grand pas en avant pour nous tous, » ce qui devrait égaliser un peu plus les chances entre les fabricants note Huang

La conclusion de son mémo interne est pour sa part assez grandiloquente : « Je peux maintenant imaginer le jour où Intel ne pourra plus empêcher les consommateurs de profiter de notre création et notre expérience ».  
Source : FTC
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 10/02/2012 à 17:18

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 49 commentaires

Avatar de x689thanatos INpactien
x689thanatos Le vendredi 18 décembre 2009 à 00:01:35
Inscrit le mardi 9 mai 06 - 4372 commentaires
Et dire qu'a la base, intel s'est quand meme fait pomper ces cpu ( à partir de 8080) par tout un tas de marques dont amd (mais aussi ibm, Cyrix, texas instrument,....) .

On peut se demander à quoi tout cela ressemblerait aujourd'hui si dés le début intel avais interdit la copie et lancé des procès pour ceux le fessant quand même.

http://www.arcanapercipio.com/cpu/histo/p1-p5.php

Enfin bien sur, tout cela est du passé.
Avatar de chhosni INpactien
chhosni Le vendredi 18 décembre 2009 à 00:02:44
Inscrit le samedi 11 octobre 03 - 1844 commentaires
Je comprend pas trop bien l'histoire du compilateur mais sa me fait pensé a un certain Madtaï

Avatar de ouragan INpactien
ouragan Le vendredi 18 décembre 2009 à 00:40:53
Inscrit le jeudi 6 novembre 03 - 18396 commentaires
Et dire qu'a la base, intel s'est quand meme fait pomper ces cpu ( à partir de 8080) par tout un tas de marques dont amd (mais aussi ibm, Cyrix, texas instrument,....) .

On peut se demander à quoi tout cela ressemblerait aujourd'hui si dés le début intel avais interdit la copie et lancé des procès pour ceux le fessant quand même.

http://www.arcanapercipio.com/cpu/histo/p1-p5.php

Enfin bien sur, tout cela est du passé.


Tu veux dire , au moment précis où Intel incluait le préprocesseur AMD en le pompant sans aucun droit ?
Ou alors à la création du processeur, création qui viend d'un "employé d'Intel" qui travaillait pour HP ?
A ce moment où AT&T était la seule entreprise à posséder depuis le début le code d'Unix ?
Au moment où AT&T a été démantelé pour " position dominante par la même FTC ? ( ptet parce qu'elle a pas voulu proposer son code à un concurrent )
Ou alors c'est pour le plaisir de comter l'apoticaire ?


Je comprend pas trop bien l'histoire du compilateur mais sa me fait pensé a un certain Madtaï



Ben c'est l'histoire de binaires qui roulent moins vite en situation de benchs s'ils détectent un processeur AMD ?
Amha, c'était juste pour rajouter une couche à l'épaisseur des dossiers existants.
Le problème, c'est que leur déclaration : " une décénie de pratiques monopolistiques et de vérouillage du marché " est une déclaration très forte, et je me demande s'ils n'ont pas envie de démanteler Intel " pour l'exemple " , surtout qu'on est, comme en 2002 ( A64 ) , 1993 ( Win95 et disparitions des concurrents sous la bannière de Commodore ), 1989 ( 80486 début de la montée en fréquences ) , 1981 ( MSDOS ) dans un tournant en matière d'informatique, et que ce tournant incluera la disparition de NVidia si ceux-ci n'ont pas les droits sur le x86 et si Windows est toujours aussi populaire ( Sandy Bridge+ Llano signifie moins de GPU indépendants vendus, Windows signifie x86 et amd64 seulement ) .
Avatar de lordofkill INpactien
lordofkill Le vendredi 18 décembre 2009 à 01:20:51
Inscrit le jeudi 15 octobre 09 - 52 commentaires
Avec les nouveau chipset que intel a sorti amd/MVIDIA devrait pas chialer car il aide nvidia , avant fallait achté un board nvidia pour faire du sli se qui était parfois couteux asteur le chipset intel fait le sli donc une meilleur vente des carte nvidia
D'apres mois une enquête sur le FTC et quelque compagnie plaignarde devrait se faire au lieu de s'est anerie la
Avatar de Illuminati INpactien
Illuminati Le vendredi 18 décembre 2009 à 04:30:22
Inscrit le jeudi 14 octobre 04 - 8144 commentaires
Je comprend pas trop bien l'histoire du compilateur mais sa me fait pensé a un certain Madtaï

Tiens, va lire ça, tu vas tout comprendre -> PCMark aime Intel

Le 3e graph montre que lorsqu'on modifie le CPUID du Nano "CentaurHauls", par "GenuineIntel" ou par "AuthenticAMD", la bande passante mémoire du Nano n'est étrangement plus la même.

Ça doit être l'effet du hasard...



Intel compiler and AMD processors

AMD processors happen to benefit less than INTEL processors from the speed boost offered by icc. There are some rumours that this may be due to SSE instructions being deactivated if the code is not run on a native INTEL CPU. To check this, I compiled and ran a multithreaded development version of SkyMaker image simulation tool compiled with gcc 4.1.1, icc 9.1, and a version patched with this tool, which is supposed to remove the INTEL CPU check from the executable.

Here are the timings for simulating a 1024x1024 image with 23000 galaxies on an AMD Athlon 64 X2 4400+ dual core processor running Linux Mandriva 2006 x86_64 (64 bits):
· gcc -03 -funroll-loops -fomit-frame-pointer: 36s
· icc -O3 -axWP -ip -unroll: 31s
· icc -O3 -axWP -ip -unroll (patched): 27s (Compilé pour Intel mais exécuté sur un Athlon)

As can be seen, going from gcc to icc saves about 15% of computing time, and patching saves another 15%. This seems to confirm the claim that SSE optimisations in icc are deactivated on non-native INTEL processors, even in 64 bits. For comparison, the version compiled with icc runs in 19s on a 3GHz INTEL Core2 Duo system (also in 64 bits), which represents about the same performance per GHz as an Athlon 64.

Encore le hasard...

Edité par Illuminati le vendredi 18 décembre 2009 à 04:33
Avatar de ouragan INpactien
ouragan Le vendredi 18 décembre 2009 à 04:49:47
Inscrit le jeudi 6 novembre 03 - 18396 commentaires
Tiens, va lire ça, tu vas tout comprendre -> PCMark aime Intel

Le 3e graph montre que lorsqu'on modifie le CPUID du Nano "CentaurHauls", par "GenuineIntel" ou par "AuthenticAMD", la bande passante mémoire du Nano n'est étrangement plus la même.

Ça doit être l'effet du hasard...



Encore le hasard...

Faut dire que les premières versions de GCC-4 donnaient un binaire + lent que les dernières versions de GCC-3 .
Refait le test aujourd'hui en compilant par GCC-4.5 et tu verras que personne n'a plus aucun avantage à utiliser ICC.
C'est marrant de voir PCMark " compilé par ICC " ...
Un outil de Bench réalisé par un des acteurs qui vont être Benché, de quoi être tout à fait objectif.

Je me suis toujours demandé pourquoi Certains outils donnaient une latence mémoire si élevée pour le L3 du PhenomII . Ceci explique celà ?
Bref, plus que le piège des benchs, l'acheteur averti est d'abord un acheteur qui va tester une config en utilisation réelle, se rendre compte des ralentissements, de leur durée, de leur gêne. Et voir si cette config leur convient. Et demander aux vrais utilisateurs des plateformes concurrentes.
Avatar de lordofkill INpactien
lordofkill Le vendredi 18 décembre 2009 à 06:15:30
Inscrit le jeudi 15 octobre 09 - 52 commentaires
Je frapperait plutot microsoft pour la concurrence déloyal pour le directx , Oubligé a se que le directx sois sur les divers plate forme en gros
Pouvoir jouer a des jeux directx sous linux en natif(sans emulateur) car tous les jeux linux peuve être jouer sous windows (opengl) mais pas l'inverse
J'aimerai bien jouer a bf2 ou autre sans trouble dans le tapis sous linux

Edité par lordofkill le vendredi 18 décembre 2009 à 06:18
Avatar de kail INpactien
kail Le vendredi 18 décembre 2009 à 21:15:05
Inscrit le jeudi 30 août 07 - 9762 commentaires
Je comprends pas la réaction d'Intel. Surtout quand tout le monde confirme qu'ils se sont fait griller:

Dans l'acte d'accusation, la FTC cite un directeur de Toshiba qui a comparé l'argent versé par Intel aux entreprises à "de la cocaïne". Un dirigeant du fabricant de serveurs Gateway a raconté qu'Intel avait menacé de transformer sa société en "guacamole" si elle s'équipait chez AMD. Un document interne de Dell, daté de 2003, évoque des "représailles lourdes et prolongées" d'Intel s'il se tournait vers un concurrent.

Source: Le monde

Le dessin de snut me fait toujours autant marrer.
J'aime beaucoup celui-ci aussi suite aux news sur le larabee
http://images.nvidia.com/blogs/ntersect/feature_image09.jpg

Edité par kail le vendredi 18 décembre 2009 à 21:17
Avatar de Sam LAYBRIZ INpactien
Sam LAYBRIZ Le samedi 19 décembre 2009 à 20:31:39
Inscrit le dimanche 7 décembre 03 - 8913 commentaires
Après l'Europe, les États-Unis poursuivent Intel pour abus de position dominante


La FTC en a marre des coups de...pinetrail ?

--->[]
Avatar de Grunt- INpactien
Grunt- Le mardi 22 juin 2010 à 16:41:46
Inscrit le dimanche 7 septembre 08 - 3553 commentaires

intel a nécrosé le marché avec ces GPU de merde fourgué d'office dans tout les PC portable
tout ça en abusant de leur position avec les CPU


Je suis étonné qu'on les attaque sur ce plan-là: Intel fait du petit GPU pour portable, si tu veux du GPU qui bourrine faut se tourner vers nVidia ou Ati, c'est connu. Ils ne sont pas du tout sur le même marché.

Autant sur les CPU et sur l'abus de position envers AMD, y'a des choses à dire, autant le marché des GPU est sain.

En tout cas, les magouilles de Intel sur les benchmarks et le compilateur c'est tout bénèf: quand t'es pas un fanboy Intel et que tu sais regarder au-delà des benchmarks, tu sais que prendre du AMD c'est bon plan. Surtout si tu fais tourner autre chose que des softs compilés pour Intel par Intel
;