S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Parallels Desktop 5 : la virtualisation sur Mac monte d'un cran

Une intégration très poussée

Le client de virtualisation Parallels Desktop 5.0 est désormais disponible à la vente. Premier sur le marché de la virtualisation grand public sous Mac OS X après le passage d’Apple aux processeurs Intel, Parallels veut clairement affronter ici son concurrent VMware avec son logiciel Fusion, récemment passé en version 3.0. Les deux éditeurs se battent à coups de meilleures performances et de fonctionnalités, et mécaniquement, le client en est le grand bénéficiaire.

parallels

Desktop 5.0 fait ainsi un joli bond en avant avec le mode Cohérence qui s’enrichit considérablement. Rappelons que ce mode permet de sortir les fenêtres Windows et de les placer directement sur le bureau de Mac OS X. Mais ce n'est pas tout, puisqu'un nouveau mode fait son apparition. Baptisé Crystal, il ajout deux éléments :
  • L’icône de Parallels Desktop disparaît du Dock et de la barre de menu, et fait apparaître une Pile « Applications Windows » qui fonctionne comme les autres Piles.
  • Les fenêtres Windows récupèrent les contrôles classiques des fenêtres Mac et réagissent en tant que telles.
Le cumul de ces fonctionnalités donne une expérience intéressante. Les fenêtres Windows sont sur le bureau comme on y était déjà habitué, mais toutes les applications sont accessibles via une Pile du Dock, la présence de Parallels Desktop se réduit alors au strict nécessaire et les icônes de la zone de notification de Windows apparaissent dans la barre de menus de Mac OS X.

Voici nos captures, réalisées sur installation de Windows XP :

parallels parallels

parallels

parallels parallels

Et voici maintenant nos captures basées sur Windows  7 :

parallels parallels

parallels parallels

parallels parallels

parallels

Voici les autres nouveautés de cette version 5.0 :
  • La machine virtuelle se met automatiquement en pause si aucune application n’est active à l’intérieur
  • Un fonctionnement plus simple des dossiers partagés
  • Les fenêtres Windows du mode Coherence sont mieux intégrées dans Exposé
  • Les trackpads multitouch des MacBook et MacBook Pro sont pris en charge dans les applications Windows
  • Prise en charge des télécommandes Apple Remote
  • Prise en charge du défilement horizontal
  • Support des liens virtuels
  • Compression automatique des machines virtuelles pour réduire leur empreinte sur le disque dur
  • Le presse-papier est maintenant partagé pour les machines virtuelles Linux
  • Le copier/coller entre Mac OS X et Windows ou Linux prend maintenant en charge le texte formaté
  • Le copier/coller des images est pris en charge
  • Support du glisser/déposer des pièces jointes
  • Amélioration du montage des périphériques connectés aux machines virtuelles
  • Meilleur support des éléments du menu contextuel
  • Isolation des machines virtuelles
  • Le clavier change automatiquement en fonction de la machine virtuelle
  • La capture du clavier est maintenant automatique
Concernant la prise en charge de la 3D et de l’afffichage, il y a là aussi des améliorations :
  • Compatibilité avec DirectX 9 et les Shader Model 3
  • Pilotes WDDM pour Windows avec prise en charge d’OpenGL 2.1
  • Prise en charge d’OpenGL 2.1 pour les machines virtuelles Linux
  • Prise en charge des écrans multiples dans les machines virtuelles Windows et Linux
Au niveau du support des systèmes d’exploitation, Windows 7 est maintenant complètement géré, dans ses éditions 32 et 64 bits. Comme pour VMware Fusion, Aero est pleinement supporté. Les installations Express fonctionnent donc pour le dernier Windows, mais également pour les distributions Linux. À noter que Snow Leopard Server est lui aussi pris en charge.

Parallels annonce des performances à la hausse. De manière générale, elles peuvent être triplées dans l’utilisation courante d’une machine virtuelle, mais elles sont aussi multipliées jusqu’à 7 en 3D. Le support des processeurs et cœurs multiples a notamment été améliorée, et le SMP gère maintenant jusqu’à 8 voies. De plus, les instructions VT-x2 d’Intel et la paravirtualisation de KVM sont supportées.

Parallels Desktop 5.0 est disponible au tarif de 79,99 euros pour la version complète, et de 49,99 euros pour la mise à jour (versions 3 et 4 acceptées).
Source : Parallels
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 04/11/2009 à 17:06

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 66 commentaires

Avatar de Patch INpactien
Patch Le jeudi 5 novembre 2009 à 12:32:22
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27798 commentaires
Merci pour Patch


Tu vois Patch " coucou mon jeux y tourne sur machine virtuelle ..?!"



J 'avais raison ....

oui mais moi je demandais plus pour un truc général, pour savoir ce qu'on peut +/- espérer (et pour savoir aussi si ca pourrait être intéressant de se faire un hackintosh )
Avatar de Patch INpactien
Patch Le jeudi 5 novembre 2009 à 12:34:01
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27798 commentaires


bah oui Wine c est de l émulation
WINE Is Not an Emulator maitrecapello.gif
WINE est une implémentation des API Windows sous Linux.
Avatar de Consultant INpactien
Consultant Le jeudi 5 novembre 2009 à 14:18:35
Inscrit le mardi 13 juin 06 - 18231 commentaires

oui mais moi je demandais plus pour un truc général, pour savoir ce qu'on peut +/- espérer (et pour savoir aussi si ca pourrait être intéressant de se faire un hackintosh )



Avatar de Consultant INpactien
Consultant Le jeudi 5 novembre 2009 à 14:19:04
Inscrit le mardi 13 juin 06 - 18231 commentaires
WINE Is Not an Emulator maitrecapello.gif
WINE est une implémentation des API Windows sous Linux.




oui enfin wine c 'est tout un bouzin sauf de la virtualisation
Avatar de patos INpactien
patos Le jeudi 5 novembre 2009 à 18:00:48
Inscrit le mercredi 7 novembre 07 - 7118 commentaires



oui enfin wine c 'est tout un bouzin sauf de la virtualisation

Ni virtualisation, ni emulation.
C'est du portage d'API uniquement. (mais c'est un boulot monstrueux)
Avatar de Zed-K INpactien
Zed-K Le jeudi 5 novembre 2009 à 18:16:22
Inscrit le vendredi 20 avril 07 - 7689 commentaires
Ni virtualisation, ni emulation.
C'est du portage d'API uniquement. (mais c'est un boulot monstrueux)

Je programme pas (du moins très très peu) en langage bas niveau, mais je veux bien te croire.
Quand je vois la fluidité de CS:S ou Portal via Wine, c'est vraiment du beau boulot
;