S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Vista Capable : Microsoft a oeuvré en faveur d'Intel

Une communication interne édifiante

vista capable logoL’histoire du logo Vista Capable est une route parsemée d’embûches, de frustrations et de plaintes contre Microsoft. Dans le procès qui se déroule aux États-Unis, des documents ont été révélés et prouvent que la firme de Redmond a bien changé les requis techniques de Vista pour faire plaisir à au moins un partenaire : Intel.

Ce que l’on ignorait toutefois jusqu’à présent était la complexité et la proportion de l’affaire. Les documents révélés durant le procès sont des courriers électroniques privés entre différentes responsables de chez Microsoft et Intel. Rappelons que le procès en question est une class action créée par des consommateurs aux États-Unis très mécontents de ne pas avoir l'interface Aero sur des machines Vista Capable.

Les pilotes WDDM au centre de l'histoire

Tout d’abord, il est important de savoir qu’à l’origine, il n’existait pas de distinction entre des autocollants prévus sur des machines. Un seul était dans les cartons de Microsoft : machine faite pour Vista, avec en sous-entendu l'utilisation sans limitation du système complet, sans limite. L’interface Aero, bien que représentant le sommet de l’iceberg, était clairement lancée comme argument de vente, mais son fonctionnement, comme celui d’autres composants et fonctionnalités, était soumis au pilote graphique.

Et c’est ici que tout s’emballe. Microsoft a développé un nouveau modèle de pilote pour Vista, en particulier pour les cartes graphiques. Baptisé WDDM (Windows Device Driver Model), il était le vecteur de l’accélération graphique des éléments de l’affichage sous Vista. Or, pour qu’une carte graphique dispose d’un tel pilote, elle devait être compatible avec une véritable liste de conditions dont les deux plus importantes étaient :
  • La prise en charge de DirectX 9
  • Le support des Shader Models 2.0
Et là, tandis que Microsoft travaille sur son système d’exploitation, le monde s’écroule pour Intel.

La plus grande partie des machines Intel exclue du programme

vista logosAu moment de cette histoire, les puces graphiques vendues par Intel, estampillées i915, sont extrêmement courantes dans les ordinateurs portables. Et non seulement on retrouve ces puces partout, mais la période future qui s’étend après ne doit pas voir la situation évoluer. Du coup, Intel panique, craignant une chute drastique de son chiffre d’affaires, et une correspondance tendue commence entre le fondeur et Microsoft.

Dell, Sony et Fujitsu avaient déjà demandé à Microsoft de revoir à la baisse les requis pour la création de pilotes WDDM, mais l’éditeur ne voulait pas de compromis sur ce sujet. Quand Intel a fait part de sa vive inquiétude, les choses ont changé. Will Poole, alors l’un des directeurs du développement de Windows, reçoit un courrier électronique de Renee James, vice-présidente à cette époque du Microsoft Program Office chez Intel :

« [le PDG Paul Otellini] pense que vous ne comprenez vraiment pas que presque toutes nos unités de vente pour les cinq prochains mois contiennent du Centrino et de l’Alviso et ne seront donc jamais « Vista ready », et la branche Mobile représente une part énorme de nos ventes et est en augmentation. »

Un consensus chez Microsoft et une colère chez HP

Face à une critique directe du plus gros partenaire historique de Microsoft, la firme se divise et les opinions divergent. Rajesh Srinivasan, l’un des responsables de l’éditeur, indique alors à ses supérieurs qu’Intel pourrait perdre entre 600 et 800 millions de dollars sur les seuls mois de avril et mai 2006 (car Vista était prévu à cette date), puis plusieurs milliards par la suite. Et là, stupeur : il explique également que les revendeurs veulent au moins 80 % de machines « Vista ready » pour le lancement du système et qu’ils risquent de se tourner vers AMD pour y arriver. Intel perdrait alors des parts de marché si les requis techniques du WDDM n'étaient pas rabaissés.

Et puis tout bascule car Microsoft accepte de revoir son programme. À ce moment précis, un autre acteur entre en scène : HP. Le constructeur est en colère car non seulement Intel avait essayé d’atteindre Microsoft par son biais, mais il avait également suivi scrupuleusement les lignes données initialement par l’éditeur. Le changement du programme casse un investissement, et deux courriers révélés au procès montrent la rage qui saisit la firme :

« Vous vous êtes inclinés devant la pression d’un partenaire qui aurait été gêné à la période d’avril à cause d’une ligne de produits qui n’était complètement compatible. Ce même partenaire m’a appelé lundi pour avoir mon aide et renforcer la pression sur vous afin que la décision soit prise : à quoi pensaient-ils ? » écrit un responsable de HP.

Un autre responsable du constructeur exprime sa colère : « La décision que vous avez prise et communiquée a brisé un investissement que nous avons fait consciencieusement pour obtenir un avantage compétitif, en sachant que d’autres acteurs choisiraient de ne pas investir autant que nous l’avons fait pour suivre les requis de votre programme. Je ne peux pas être plus clair en vous disant que vous nous avez non seulement laissé tomber en niant votre engagement de rester fixes sur les requis du WDDM, mais vous avez aussi démontré un manque complet d’engagement face à HP, un partenaire stratégique qui va perdre une grande somme d’argent dans le processus. »

Chez Microsoft, pour ne pas trop bousculer tout le monde, on choisit une solution qui est à mi-chemin entre à peu près toutes les solutions. Les requis WDDM ne bougent pratiquement pas, mais le logo Vista Capable fait son apparition. Mais comme dans un gigantesque marasme consensuel où tous les intervenants font grise-mine, la solution adoptée ne peut en l’état satisfaire pleinement qui que soit.

Les finances d'Intel sont sauves, mais...

Une très inutile couche de complexité s’abat sur l’ensemble du marketing de Vista pour sauvegarder les finances d’un partenaire historique. Chez Microsoft, l’affaire fait grand bruit, surtout chez les développeurs du système, et en tout premier lieu Jim Allchin, alors responsable du projet et co-président de Microsoft. Véritable icône de l’entreprise, l’ingénieur exprime ses regrets d’une telle situation dans un courrier :

« Je suis désolé de dire que je pense que ce plan est catastrophique et qu’il devra être changé. Je pense que nous allons perturber les consommateurs avec le programme « Capable ». Les OEM vont indiquer qu’une machine est « Capable » et les clients vont penser qu’elle pourra faire fonctionner toutes les fonctionnalités de Vista. Maintenant, nous avons un partenaire en colère, Microsoft a détruit sa crédibilité, en même temps que la mienne. »

Le procès continue son avancée, mais il est difficile de dire ce qui en ressortira réellement, car il implique de nombreux acteurs. Il est maintenant clair que ceux qui se sont unis en class action contre Microsoft ont des preuves que l’éditeur était au courant de la perturbation qu’engendrerait le programme Capable. Mais d’autres pourraient tirer leur épingle du jeu au vu des informations révélées. AMD par exemple, puisque les documents révélés indiquent clairement qu’il fallait aider Intel à lutter pour garder ses parts de marché.

Microsoft s’y reprendra certainement à deux fois avant de revoir ses plans. Non seulement la firme a transigé sur l’aspect technique pour une question financière, mais cela a au final gravement affecté l’image de Vista.
Source : Ars Technica
Publiée le 18/11/2008 à 11:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 159 commentaires

Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le mardi 18 novembre 2008 à 18:05:37
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6089 commentaires


C'est justement ce que je me tords à expliquer : le matos d'Intel est MERDI***!!!!



Ils font juste les meilleurs processeurs grand publique à l'heure actuelle, alors dire que c'est merdi....

Pour les chipsets graphiques je sais pas trop, je n'en ai jamais utilisé et je n'en utiliserais jamais (du moins pour mes machines perso, pour le pc au travail j'ai pas trop le choix). Je ne pense pas qu'ils soient merdiques, je pense surtout qu'INTEL ne vise pas le même marché qu'ATI et NVIDIA. Jusqu'à VISTA, faire un chipset graphique surtout destiné à de la bureautique, avec le support de technologies jusque là utilisées pour le jeu, c'est débile. Avec l'arrivée de VISTA qui gère aero avec Directx9, INTEL s'est retrouvé dans une position difficile, la seule erreur d'INTEL à été de ne pas suffisament anticiper... Mais en partant du principe que jusqu'à maintenant INTEL ne visait pas la performance extreme avec ces chipsets, leus chipsets ne sont pas merdiques ...

L'erreur viens ici surtout de Microsoft, qui à plié uniquement pour INTEL. Mais même chez Microsoft, certains pourtant bien placé, n'étaient pas d'accord cette politique VISTA CAPABLE.....

Edité par methos1435 le mardi 18 novembre 2008 à 18:07
Avatar de windu.2b INpactien
windu.2b Le mardi 18 novembre 2008 à 18:29:20
Inscrit le lundi 18 avril 05 - 34118 commentaires

Pour Windu seven, j'avoue non

j'ai regardé les capture des béta...



Tu veux y gouter ? baton.gif
Avatar de Chamaloxxx INpactien
Chamaloxxx Le mardi 18 novembre 2008 à 18:46:42
Inscrit le vendredi 4 mars 05 - 354 commentaires

Je n'ai pas bien compris ; l'introduction du logo "Vista capable" a été faite pour souligner que le systeme serait capable de faire tourner Vista sans avoir toutes les fonctionnalités (notamment Aero), et ce dans un souci de transparence ou du moins afin de ne pas trop grever les ventes des partenaires (ce qui est tout à fait normal, n'en déplaise à certains). Mais en faisant ca, ils se sont avancé sur un terrain bien glissant pour le service marketing.


Ca c'est bien un langage de Geek. Imaginer que monsieur tout le monde va être capable de comprendre ce genre de subtilité est illusoire.

Et je dirais même mieux : le but réel a été d'essayer de CAMOUFLER ce fonctionnement dégradé.

Or, pour moi, le réel échec de Vista est justement l'impossibilité de comprendre réellement ce qu'on allait acheter vu le tas de versions, et la dégradation de "l'expérience utilisateur" qu'offraient simultanément les machines trop modestes, ET Vista Basic.

Quelqu'un a regardé avec attention l'immonde tableau comparatif des versions ? 7 versions de Vista... N'importe quoi !

J'ai assisté plusieurs fois à la déception de gens qui avaient acheté (ou récupéré) Vista, l'avaient installé sur une machine qu'ils estimaient "décente" en terme de capacité, et qui finalement désinstallaient le truc deux jours après, terrifiés par la lenteur soudaine, et pour la plupart l'absence d'amélioration cosmetique.

Aero était une bonne idée : épater le chaland par des effets tape-à-l'oeil. Sauf que ça ne marchait pas tout le temps.

J'ai même vu une machine qui désactivait toute seule Aero pour cause d'engorgement.

Microsoft a TOUJOURS fait comme ça : proposer un OS "limite" sur les machines du moment, et qui sera confortable sur la génération suivante. Sauf que là personne ne voyait le réel avantage de Vista, vu que XP fait déjà de la vidéo, du MP3, grave du DVD, bref : tel que présenté, Vista n'est qu'un XP recarossé.

Alors si EN PLUS l'amélioration cosmetique est aléatoire...
Avatar de paradise INpactien
paradise Le mardi 18 novembre 2008 à 18:48:14
Inscrit le dimanche 10 avril 05 - 14104 commentaires


Ils font juste les meilleurs processeurs grand publique à l'heure actuelle, alors dire que c'est merdi....
(...)

L'erreur viens ici surtout de Microsoft, qui à plié uniquement pour INTEL. Mais même chez Microsoft, certains pourtant bien placé, n'étaient pas d'accord cette politique VISTA CAPABLE.....

Ça avait transpiré à l'époque, le grincement de dents des dévs MS. C'est sûr que ce n'est pas à eux qu'on va faire avaler le Vista Capable !
Avatar de Sam LAYBRIZ INpactien
Sam LAYBRIZ Le mardi 18 novembre 2008 à 19:03:41
Inscrit le dimanche 7 décembre 03 - 8913 commentaires
Franchement, je voit pas ce que les rageux ont à raler contre vista, d'autant plus qu'il fonctionne trés bien...


































.... avec 8GO de RAM


troll.gif --->[]
Avatar de lorinc INpactien
lorinc Le mardi 18 novembre 2008 à 19:30:45
Inscrit le lundi 19 avril 04 - 11222 commentaires


Tu veux y gouter ? baton.gif


Je t'attendais sur ce coup là. Je me demandais comment t'allais réagir
Avatar de ouragan INpactien
ouragan Le mardi 18 novembre 2008 à 19:34:05
Inscrit le jeudi 6 novembre 03 - 18396 commentaires
Comme l'a écrit Araf, c'est une vieille histoire, mais tout remonte à la surface au cours d'un procès.
Démentèlement des 2 sociétés ? oh non, chez AMD ils prendraient la grosse tête, alors que là, ils sont tout gentil, nous sortent des processeurs les meilleurs en chiffrement pour 130€ ... Et se font payer par les rois du pétrole.
Avatar de tokiro INpactien
tokiro Le mardi 18 novembre 2008 à 19:43:03
Inscrit le mercredi 30 juillet 08 - 22 commentaires

Ca c'est bien un langage de Geek. Imaginer que monsieur tout le monde va être capable de comprendre ce genre de subtilité est illusoire.

Et je dirais même mieux : le but réel a été d'essayer de CAMOUFLER ce fonctionnement dégradé.

Or, pour moi, le réel échec de Vista est justement l'impossibilité de comprendre réellement ce qu'on allait acheter vu le tas de versions, et la dégradation de "l'expérience utilisateur" qu'offraient simultanément les machines trop modestes, ET Vista Basic.

Quelqu'un a regardé avec attention l'immonde tableau comparatif des versions ? 7 versions de Vista... N'importe quoi !

J'ai assisté plusieurs fois à la déception de gens qui avaient acheté (ou récupéré) Vista, l'avaient installé sur une machine qu'ils estimaient "décente" en terme de capacité, et qui finalement désinstallaient le truc deux jours après, terrifiés par la lenteur soudaine, et pour la plupart l'absence d'amélioration cosmetique.

Aero était une bonne idée : épater le chaland par des effets tape-à-l'oeil. Sauf que ça ne marchait pas tout le temps.

J'ai même vu une machine qui désactivait toute seule Aero pour cause d'engorgement.

Microsoft a TOUJOURS fait comme ça : proposer un OS "limite" sur les machines du moment, et qui sera confortable sur la génération suivante. Sauf que là personne ne voyait le réel avantage de Vista, vu que XP fait déjà de la vidéo, du MP3, grave du DVD, bref : tel que présenté, Vista n'est qu'un XP recarossé.

Alors si EN PLUS l'amélioration cosmetique est aléatoire...


En soi Vista est un bon OS (enfin, la version 64 bits).
Mais quand on compare avec son successeur direct, XP, là, le grand public et surtout les entreprises ne voient plus du tout l'intérêt de la migration.

Soyons clair, qu'apporte vista :

Aéro --> sympathique, mais quelle utilité au quotidien (et surtout, obligation de posséder une config "Vista plus que ready")

Une sécurité renforcé --> oui, mais c'est le genre d'arguments que le public non informaticien ne comprend pas très bien, par contre il sent bien passer le contrôle des comptes utilisateur qui lui casse les c..... au quotidien.

Un nouveau modèle de pilote --> très bien pour les devs, invisible pour le grand publique

DirectX10 --> très bien pour microsoft et les devs (uniformisation de l'api entre les os de M$ et ça XBOX 360) mais pour le grand publique pas de différence significative immédiate entre les jeux XP(DX9) et les jeux vista(DX10) et obligation d'avoir une grosse carte vidéo.

Tout ça + une lenteur + prononcé sous vista que xp à machine équivalente, la messe est dite...
Avatar de Liam INpactien
Liam Le mardi 18 novembre 2008 à 19:52:46
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6139 commentaires

Sans avoir creusé le sujet Vista plus que ça, sur un PC pro, avant qu'il ne soit viré pour une RHE... je n'ai rien vu comme effet dans aero qui ne soit dispo dans compiz.

Donc merci d'expliquer en quoi je comparerais des torchons et des serviettes?!


Tu confond Aero (la technologie) avec Aero Glass (le thème de Vista). Aero est une technologie nettement plus ambitieuse que Compiz : elle ne se limite pas à faire simplement de jolis effets, et elle tente de soulager le processeur à un niveau bien plus important que Compiz (certains effets sous Compiz nécessitent l'utilisation de la cg ET du cpu, là où Aero ne passe que par la carte).

Après, Aero Glass n'exploite qu'une infime partie des possibilités d'Aero, donc effectivement, il serait largement imitable sous Compiz, au prix certainement d'une conso CPU un peu plus élevée.
Avatar de lorinc INpactien
lorinc Le mardi 18 novembre 2008 à 19:59:28
Inscrit le lundi 19 avril 04 - 11222 commentaires

Tu confond Aero (la technologie) avec Aero Glass (le thème de Vista). Aero est une technologie nettement plus ambitieuse que Compiz : elle ne se limite pas à faire simplement de jolis effets, et elle tente de soulager le processeur à un niveau bien plus important que Compiz (certains effets sous Compiz nécessitent l'utilisation de la cg ET du cpu, là où Aero ne passe que par la carte).

Après, Aero Glass n'exploite qu'une infime partie des possibilités d'Aero, donc effectivement, il serait largement imitable sous Compiz, au prix certainement d'une conso CPU un peu plus élevée.


Oulala le charabia...

J'ai l'impression qu'ici personne n'a compris ce qu'était aero ou compiz...
;