S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Trinity et Brazos 2.0 : AMD à l'assaut des portables de la rentrée

AMD vient d'officialiser ses nouvelles puces de la génération Trinity et pour le moment cela ne concerne que la partie mobile. En effet, la firme de Sunnyvale a décidé de mettre la priorité sur ses APU dédiés aux ordinateurs portables, tandis qu'il faudra patienter jusqu'à la rentrée pour trouver leurs déclinaisons dédiées à nos PC fixes. En outre, le constructeur dévoile une nouvelle puce Brazos de seconde génération. Nous avons tenté de décrypter cette offre pensée pour la fameuse période du « Back to school » au sein de ce dossier.

AMD APU Trinity

Ainsi, le constructeur dévoile cinq processeurs de la série A qui disposent de TDP compris entre 17 et 35 watts. C'est mieux que la génération précédente qui se limitait à 25 watts dans le meilleur des cas, et ce, malgré une finesse de gravure qui reste de 32 nm. On note par contre un net bond en avant au niveau de la partie CPU qui se base sur des coeurs Piledriver, qui est une version améliorée de Bulldozer qui avait peiné à convaincre en fin d'année dernière. 

La partie graphique devrait néanmoins être une fois de plus le vrai point fort de ces produits puisqu'elle s'appuie dorénavant sur l'architecture Northern Islands des Radeon HD 6000.

AMD APU Trinity AMD APU Trinity

Ces deux changements permettent à AMD d'annoncer un gain de 25 % de performances du côté processeur et 50 % côté GPU par rapport à Llano. Un joli bon en avant alors que la taille du die et le nombre de transistors évoluent peu. En effet, on passe de 228 à 246 mm² et de 1,178 à 1,303 milliard de transistors. 

Quelques autres nouveautés sont de la partie comme un nouveau contrôleur mémoire sur deux canaux qui proposent le support de la DDR3 jusqu'à 1600 MHz @ 1,5 V et @ 1,35 V. On pourra aussi descendre à 1,25 V, mais il faudra alors se contenter d'une fréquence maximale de 1333 MHz.

Amélioration du Turbo... et de l'autonomie

Le Turbo a aussi été amélioré au passage puisqu'il est désormais question du Turbo Core de 3ème génération, fonctionnant comme le fait Intel depuis Sandy Bridge : la partie graphique et le CPU se partage le TDP disponible et peuvent gérer leurs fréquences respectives pour assurer la meilleure performance possible. Reste à voir si cela sera aussi idyllique dans la pratique, puisque la façon de faire des deux constructeurs diffèrent toujours quelque peu.

AMD TrinityAMD APU Trinity

Côté autonomie, on nous promet du mieux par rapport à la génération précédente et AMD indique même avoir rattrapé son retard sur Intel (génération Sandy Bridge) au niveau de la consommation de sa plateforme. Selon la marque, une machine de 14" à base d'A10-4600M serait ainsi capable de tenir 12 heures au repos, 8h30 en navigation internet et un peu moins de 5h en lecture de vidéo locale, le tout avec une batterie de six cellules (62,16 Wh).

Notez que l'appellation « AllDay Power » est souvent utilisée dans les présentations qui nous ont été fournies. Cette appellation marketing correspond à un critère précis selon AMD et concerne toute machine capable de fonctionner plus de 8 heures, au repos, de manière continue.

AMD APU consommationAMD APU consommation
Sommaire