S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Noël 2011 : quel cadeau offrir à un geek ?

PCi Labs le 02 décembre 2011
Depuis quelques années, c'est le calme dans le domaine des systèmes de refroidissement pour les processeurs. Certes de nombreux nouveaux modèles sont annoncés par les différentes marques, mais ils ne proposent jamais de nouveau système qui pourrait améliorer significativement les performances du refroidissement.

Noctua NH-D14 SE2011

Alors pour accroître les performances des dissipateurs, les constructeurs travaillent sur la forme et le nombre d'ailettes, ainsi que sur les caloducs. Quant à la base, elles intègrent souvent le système « HDT » (Heatpipe Direct Touch), signifiant que les caloducs sont en contact direct avec la surface du processeur. Mais ce système n'est pas parfait, car des « creux » existent entre les caloducs et la basse.

Lors de nos actualités sur PC INpact, nous évoquons aussi les kits watercooling tout-en-un, comme le Hydro H80 et H100 de Corsair, par exemple. Ils peuvent être performants, mais ils sont souvent plus couteux qu'un ventirad classique, et ne se démarquer pas énormément. Cependant, ils peuvent être parfois INtéressant selon l'usage.

Arctic Cooling Freezer 13 Pro : petit tarif, mais efficace

Nous démarrons cette sélection avec le Freezer 13 Pro d'Arctic qui est disponible entre 30 et 35 € environ. Si celui-ci dépasse votre budget, sachez qu'une version moins couteuse est disponible, à savoir le Freezer 13.

Au format tour, il embarque un ventilateur d'un diamètre de 120 mm. De type « PWM », il fonctionne dans une plage située entre 300 et 1350 tpm, ce qui lui permet d'être discret.

Le montage de ce ventirad est simplifié par la présence d'un système à clips. De plus, la pâte thermique est appliquée d'origine sur la basse. Un bon modèle pour ceux qui souhaitent acquérir un refroidissement efficace et silencieux, sans se ruiner.

Thermalright HR-02 Macho : un ventirad massif et abordable

Légèrement plus cher, mais plus performant, le HR-02 Macho de Thermalright conviendra parfaitement aux overclockeurs débutants qui ne souhaitent pas débourser une grosse somme. Pour information, cette version est le petit frère du célèbre HR-02 de la marque.

Les performances sont au rendez-vous, et-ce même sur des processeurs chauffant beaucoup. Là aussi, on appréciera son ventilateur de type « PWM » qui fonctionne dans une plage très raisonnable, en allant de 900 à 1300 tpm.

Il sera toutefois recommandé de vérifier la compatibilité avec vos barrettes mémoires. Plutôt volumineux, il n'est pas impossible que le ventirad empiète sur les emplacements mémoires. Hormis cet inconvénient, pour 45 €, il devrait vous donner entière satisfaction.

Be Quiet! Dark Rock Advanced C1 : un système de refroidissement de 1.1 kg

Be Quiet! spécialisée dans les alimentations n'a pas raté son entrée dans le domaine du refroidissement. Se négociant pour environ 55 €, le Dark Rock Advanced C1 se place au niveau de ses concurrents.

Au format tour, ce dissipateur accueille un ventilateur d'un diamètre de 120 mm. Comme une grande majorité des modèles, il est de type « PWM », dont la vitesse maximum est de 1500 tpm.

Il vous permettra de profiter d'un bon overclocking sur votre processeur, sans avoir une turbine dans le boîtier. Les plus exigeants se tourneront vers des solutions encore plus performantes, comme le Dark Rock Pro C1 de la marque, ou encore le NH-D14 de Noctua.

Noctua NH-D14 : pour les plus exigeants en matière de refroidissement

Pour le modèle aux performances de haut vol, nous avons opté pour le NH-D14 de Noctua. Lors de son acquisition, il faudra mettre la main au portefeuille, car son tarif est de 75 € environ. Autre alternative possible, le Dark Rock Pro C1 se négociant également pour un prix similaire.

Contrairement aux précédents modèles, celui-ci est au format « doubles tours ». Plus imposant, il mesure 160x140x158 mm, pour un poids pouvant atteindre 1.24 kg lors de l'utilisation des deux ventilateurs. L'un est un modèle d'un diamètre de 120 mm, alors que le second est un 140 mm.

Exploitant une connectique trois broches, ils fonctionnent à une vitesse fixe de 1300 tpm (12 Volts). Il sera toujours possible de réguler leur vitesse à 900 tpm via le câble U.L.NA fourni dans le bundle.

Mais pour justifier une telle dépense, il faudra avoir l'utilité d'un tel monstre du refroidissement. Ces modèles sont fortement INtéressant pour refroidir un processeur fortement overclocké. Dans le cas contraire, s'orienter vers un modèle moins couteux serait un choix plus judicieux.

Corsair Hydro H100 : du Watercooling tout-en-un à la portée de tous

Terminons notre sélection par un kit watercooling tout-en-un provenant de chez Corsair, à savoir l'Hydro H100. Ce modèle se compose d'un waterblock, d'une pompe, des tuyaux, ainsi que d'un imposant radiateur (240 mm) compatible avec quatre ventilateurs de 120 mm. Les performances seront donc au rendez-vous, mais cela a un coût, 100 € environ.

Seul reproche qui peut être effectué, c'est la rotation minimale des deux ventilateurs d'origines. En effet, il est possible de régler leur vitesse à 1300, 2000 et 2500 tpm. Pour les utilisateurs exigeants, voulant la discrètion en plus des performances, ils pourront remplacer les ventilateurs par des modèles de 120 mm Silent Pro PL1 (900 tpm) de Noiseblocker, par exemple.

Attention cependant, le gabarit massif du radiateur demande un emplacement pour 2 x 120 mm sur le sommet du boîtier. Si vous ne possèdez pas un tel emplacement, il faudra alors regarder du côté de l'Hydro H80 de la marque, ou du Kühler H2O 920 d'Antec, disposant d'un simple radiateur de 120 mm.