S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Tout savoir sur les nouveaux Ivy Bridge d'Intel

David Legrand le 23 avril 2012
Il y a quelques jours, Intel levait le voile sur ses nouveaux chipsets de série 7 (Panther Point), que nous avions analysés dans ce dossier. Aujourd'hui, le géant de Santa Clara passe à la seconde étape en annonçant enfin ses processeurs Core de 3ème génération de la gamme Ivy Bridge que nous avons décidé d'analyser en détail dans ce dossier.

Ivy Bridge Slides Press DeckIvy Bridge Slides Press Deck

Un lancement qui se fait en deux temps pour diverses raisons. Tout d'abord, il faut savoir que l'on arrive un peu en retard par rapport à ce qui était prévu au départ, puisqu'il était question du premier trimestre 2012. Intel disposait néanmoins de ses chipsets et ne voulait certainement pas retarder les constructeurs de cartes mères, avides de nouvelles ventes, plus longtemps. Mais cela arrange aussi au final les équipes marketing qui se voient en général gâcher leur lancement par les remarques sur le niveau de pauvreté des améliorations des chipsets. Cette fois, ce ne sera pas le cas, nous vous avons dit tout ce que nous en pensions dans ce précédent dossier.

Une transition dans la douceur, à quelques détails près

Passons donc au CPU, et avant de nous INtéresser à ce qui change, restons un moment sur ce qui ne change pas : le socket. En effet, Intel semble avoir (enfin) pris en compte les remarques concernant la pérennité de ses plateformes et a décidé que les puces de génération Sandy Bridge et Ivy Bridge seraient interchangeables. Ainsi, dans la pratique, il est impossible de les différencier sans les retourner. Seuls les composants placés sous le CPU, et les références indiquées sur celui-ci permettent de faire la différence.

Intel Panther Point Chipset Serie 7 SlidesIvy Bridge Sandy Bridge Face a Face
Sandy est à gauche, Ivy est à droite

Les chipsets sont ainsi compatibles broche à broche et les processeurs exploitent tous un socket LGA 1155. Ainsi, les fabricants de cartes mères peuvent facilement passer d'un chipset de série 6 à un modèle de série 7, et les utilisateurs peuvent y connecter n'importe quel Core 2000 / 3000, ou presque.

En effet, cela souffre tout de même de quelques exceptions. Tout d'abord les Core i7 3800 / 3900, qui sont des puces de la génération Sandy Bridge-E exploitant un socket LGA 2011 ne sont pas compatibles. Une fois encore, on aurait aimé que la distinction soit un peu plus franche au niveau de la dénomination, pour éviter la confusion chez l'utilisateur non averti, et les dérives possibles lorsqu'il faudra agrandir les gammes.

De plus, comme nous l'évoquions dans notre précédent dossier, les chipsets B65, Q65 et Q67, ainsi les cartes qui les exploitent, ne sont pas compatibles avec les processeurs de la génération Ivy Bridge. Les utilisateurs Pro devront donc repasser une fois à la caisse.

Le H61 pour l'entrée de gamme, dans la pratique, ça marche... avec un BIOS à jour

Pour le reste, aucun problème, si vous disposez d'un BIOS à jour, votre processeur Ivy Bridge sera alors parfaitement supporté. C'est tellement le cas qu'Intel a décidé que le chipset H61 restera son modèle d'entrée de gamme pour cette génération, et qu'il ne sera pas remplacé.

Une affirmation que nous avons bien entendu décidé de vérifier. Ainsi, nous avons effectué un essai avec un modèle H61MU-E35 signé MSI qui n'est pas le constructeur le plus réactif sur le sujet. On regrettera tout de même que sans le nouveau BIOS, il était impossible de la démarrer. C'est dans ce genre de cas que l'on apprécie des initiatives comme le BIOS Flashback d'Asus, qui permet une mise à jour sans même démarrer la machine.

MSI H61MU-E35

Pensez donc, si vous utilisez une carte dont le chipset est de la série 6, à bien vérifier que celle-ci est certifiée pour un support d'Ivy Bridge et qu'elle est à jour. Cela devrait être le cas de la quasi totalité des modèles sur le marché. Si votre matériel n'est pas concerné, n'hésitez pas à nous le faire savoir.