S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Intel Panther Point : les chipsets de la série 7 arrivent

David Legrand le 08 avril 2012
À peu près un an après l’arrivée de la révision B3 des chipsets de la série 6, Intel a décidé de renouveler sa gamme en dévoilant sa série 7. Pensée au départ pour accompagner le lancement des nouveaux processeurs Ivy Bridge, elle est mise sur le marché à part, dès aujourd’hui. Les CPU arriveront eux d’ici la fin du mois. Est-ce que ces nouvelles puces changent la donne ? C’est que que nous avons tenté de voir au sein de ce dossier.

Les processeurs et certaines de leurs fonctionnalités étant toujours sous NDA, nous ne pourrons les évoquer au sein de ce dossier pour le moment. Nous le mettrons donc à jour en conséquence dès la date fatidique dépassée. Pour rappel, vous trouverez toutes les nouveautés annoncées publiquement pour Ivy Bridge au sein de cette actualité.

Intel Panther Point Chipset Serie 7 SlidesIntel Panther Point Chipset Serie 7 Slides

Tout d’abord, nous tenons à préciser trois points concernant la compatibilité de la nouvelle plate-forme d’Intel avec celle qui est actuellement sur le marché (Sandy Bridge sur socket LGA 1155 et chipsets de la série 6) :
  • Les processeurs Ivy Bridge utilisent toujours un socket LGA 1155
  • Les processeurs Ivy Bridge peuvent être utilisés avec les chipsets grand public de la série 6
  • Les processeurs Sandy Bridge peuvent être utilisés avec les chipsets de la série 7
En effet, les puces de la série 6 et 7 sont compatibles broche à broche, et Intel semble avoir enfin décidé d’assurer une certaine pérennité à ses solution grand public. Une mise à jour des cartes mères sera néanmoins nécessaire, mais les constructeurs devraient jouer le jeu, ce que nous ne manquerons pas de vérifier dans la pratique.

La rétro-compatibilité au rendez-vous... sauf pour les Pros

Notez que tout n’est pas rose pour autant, puisqu’il y a tout de même des exceptions à cette rétro-compatibilité : Il sera impossible d’utiliser un processeur Ivy Bridge sur un chipset « Business » de série 6. Exit donc les B65, Q65 et Q67.

Du côté des nouveautés, autant le dire clairement... il y a de quoi être déçu. Un point qui est récurrent chez Intel, surtout ces dernières années. Les chipsets gèrent en effet de moins en moins de choses, au profit du processeur, et le fondeur ne semble pas vraiment pressé de faire dans l'innovation, ou ne donne pas les moyens nécessaires aux équipes en charge de ces questions. La meilleure preuve reste ce tableau :

Intel Panther Point Chipset Serie 7 Slides

Quels sont les changements ? Nous serions tentés de dire : quasiment aucun. On note en effet l'arrivée de la gestion de trois écrans, qui ne sera fonctionnelle qu'avec les CPU Ivy Bridge qui apportent cette possibilité, le passage à ME 8.0 et iRST 11.0 qui sont mis à jour pour l'occasion et qui devraient aussi concerner les chipsets de la série 6. On attend d'ailleurs la mise en ligne de la nouvelle mouture de Rapid Storage Technology et l'arrivée de la note de version associée, afin d'en connaître les véritables nouveautés.

Quoi de neuf ? Le passage à l'USB 3.0... et c'est à peu près tout en fait

Quoi qu'il en soit, par rapport à l'offre précédente, on notera surtout l'arrivée de l'USB 3.0 natif, via quatre ports qui seront présents sur l'ensemble de l'offre grand public pour PC de bureau. Ceux-ci ne viennent d'ailleurs pas en supplément des ports USB 2.0 que l'on trouvait précédemment : on a toujours droit à 14 ports au maximum, 10 en USB 2.0 et 4 en USB 3.0. Linux sera supporté nativement et un pilote sera fourni pour Windows 7 et 8. Intel prévient néanmois que pour Windows XP, il faudra se contenter de l'USB 2.0.

Intel Panther Point Chipset Serie 7 Slides

On regrettera par contre que le nombre de ports S-ATA 6 Gbps ne change pas d'un poil : ils ne sont toujours que deux. Vous rêviez de RAID 0+1, 5 ou 10 avec un chipset Intel ? Le géant de Santa Clara vous aura une nouvelle fois déçu.

Nous reviendrons bien entendu sur les performances de cette nouvelle implémentation dans un dossier à venir, et lorsque nous détaillerons les différentes cartes qui sont arrivées au sein de nos labos.
Sommaire