S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

IDF San Francisco 2010 : l'INtégrale

David Legrand le 23 septembre 2010
Au détour d'une présentation technique de Sandy Bridge, Intel a dévoilé sa carte mère DP67BG, aussi connue sous le nom de code Burrage. Disposant d'un socket LGA 1155, elle représente le fleuron de la gamme de produits qu'Intel proposera sur le marché grand public.

Intel IDF Day 1 DP67BG BurrageElle dispose de quatre slots de DDR3, puisque pensée pour fonctionner avec des processeurs dont le contrôleur mémoire est sur deux canaux.

On aura aussi droit à deux ports graphiques de type PCIe x16, à la norme 2.0, qui ne fonctionneront néanmoins qu'en x8 lorsque deux cartes graphiques seront utilisées. La voie semble donc ouverte pour les SLi et autres CrossFire, mais sans évolution depuis la génération actuelle en terme de bande passante disponible.

On notera aussi l'absence totale de sortie vidéo HDMI, VGA, DVI ou même DisplayPort. La partie graphique de Sandy Bridge sera totalement impossible à utiliser avec une telle carte.

Intel IDF Day 1 DP67BG BurrageEn plus des habituels ports USB 2.0, eSATA, Firewire, audio... les plus observateurs auront remarqué la présence de deux ports USB 3.0, qui sont, sur ce modèle, issus d'une puce NEC. 

Pour le reste, la carte est relativement simple puisque l'on a droit à six connecteurs S-ATA (très certainement 6 Gbps), un système de refroidissement plutôt basique et la même tête de mort que sur les modèles de la génération actuelle.

Reste à voir quel sera le tarif d'un tel produit, et s'il est au final compatible uniquement avec des processeurs de la génération Sandy Bridge.
Sommaire