S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Share de BitTorrent : partage simplifié et illimité

David Legrand le 09 janvier 2012
BitTorrent est un service bien connu des amateurs de réseaux décentralisés et d'échanges de fichier en P2P. Le protocole, utilisé légalement par de nombreuses sociétés pour la distribution de données (Blizzard pour ses mises à jour, Canonical pour les ISO d'Ubuntu...). Plus souvent utilisé par le grand public pour le téléchargement que pour l'envoi de fichiers, il pourrait connaître un nouvel essor avec Share, un outil disponible depuis peu en version Alpha.

Bittorrent Logo

Distribué directement par BitTorrent, il prend la forme d'un logiciel indépendant, disponible pour Mac OS X et Windows. Il devrait néanmoins être bientôt intégré dans d'autres solutions de l'éditeur comme µTorrent, par exemple.

BitTorrent, késako ?

Pour rappel, le protocole BitTorrent permet la diffusion large de données, avec un bon débit, sans nécessiter le moindre hébergement de celles-ci. En effet, chaque fichier est morcelé en de multiples fragments qui seront diffusés par la source originale, qui est un « seed » (semence).

Lorsqu'un utilisateur aura récupéré l'un de ces fragments, il se mettra à son tour à le diffuser et deviendra un « Peer » pour les autres membres du réseau qui pourront le récupérer depuis chez lui. Peu à peu, il se formera un cercle vertueux permettant de maximiser le débit global de distribution du fichier. Une fois que l'utilisateur aura récupéré complètement le fichier, il deviendra alors à son tour un  « seed » .

Bittorrent Wikipédia
Crédit : Wikipédia

Pour éviter de monopoliser de manière constante le réseau, la plupart du temps un ratio de partage est établi : vous acceptez de diffuser X fois la quantité de données récupérée afin de permettre à l'ensemble de garder une cohérence.

Un vocabulaire et des usages spécifiques... pas toujours simples à appréhender

Un principe simple et équitable, qui n'est pour autant pas sans complication. En effet, comme nous le disions précédemment, si le téléchargement par BitTorent est peu complexe et si les clients sont largement disponibles via des logiciels dédiés, dans certaines box ADSL (la Freebox par exemple), via des extensions pour des navigateurs ou même le navigateur lui-même dans le cas d'Opera, leur diffusion est une autre paire de manches.

En effet, si le fichier n'est présent que chez les utilisateurs du réseau, un « tracker » est en charge de la surveillance de l'ensemble. Il vous faudra, comme l'explique ce document, créer un fichier .torrent contenant des métadonnées, choisir un tracker et configurer votre partage. Pour simplifier la question du tracker, le client µTorrent en intègre un par défaut depuis quelque temps, afin de permettre de faciliter les échanges privés.

C'est sans doute de cette initiative qu'est née la volonté de Share : aller encore un peu plus loin dans la simplification et l'amélioration de l'expérience utilisateur. En effet, comme nous l'avons rapidement appris suite à la mise en ligne du premier client public, encore au stade de l'Alpha, Share se distingue des solutions actuelles par deux caractéristiques principales :
  • Le vocabulaire propre à BitTorrent est totalement absent
  • Un système de cache des fichiers est mis en place via Amazon ECS et S3
Ainsi, dans Share, vous n'entendrez pas parler de  «  seeds », de  «  tracker  »  ou de  «  peers  » . L'outil se veut simple, grand public et social. Vous y trouverez donc des gros boutons, des actions faciles à comprendre, des groupes d'amis, des commentaires et même une intégration de Facebook.

Share Officiel