S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

[MàJ] Opera 12.01 : mise à jour de sécurité et support d'Outlook.com

Des bugs en moins et plus de stabilité au passage

Mise à jour :  Opera a précisé dans un billet que cette nouvelle mouture apportait aussi un meilleur support du nouveau webmail de Microsoft : Outlook.com.

Quelques jours après l'arrivée de la première RC (Release Candidate), la version 12.01 d'Opera est enfin déployée à l'ensemble des utilisateurs du navigateur. Il s'agit surtout d'une mise à jour de sécurité, mais elle est aussi l'occasion de corriger quelques bugs et d'améliorer la stabilité.

La note de version est quasi identique sous Unix, Mac OS et Windows. On note surtout la réduction de la mémoire nécessaire aux miniatures représentant les différents sites et une amélioration du comportement de l'auto-complétion dans la barre d'adresse.

 

Opera 12.01

 

La mise à jour sera automatique si vous possédez déjà Opera, vous pouvez aussi la forcer en cliquant sur le menu principal du navigateur, puis Aide et Vérifier l'existence de mises à jour. Pour le téléchargement complet de cette nouvelle mouture, cela se passera par ici.

David Legrand

Rédacteur en chef adjoint et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Google+

Publiée le 03/08/2012 à 14:50

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 12 commentaires

Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le dimanche 5 août 2012 à 12:43:59
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Et si Opera a un si faible PDM c'ett en partie à cause de devs qui ne respectaient pas les standards

C'est pas à cause des Devs, c'est les habitudes.
Certains veulent garder IE, certains ne veulent pas se séparer de Firefox d'autres c'est Chrome.
Si Opera ne gagne pas plus d'utilisateur, c'est pas à cause des devs de sites web.

Ils n'aident pas, c'est certain, mais de là à leur coller la faute parce que ce serait des bons à rien qui ne savent pas utiliser les vrais standards en lieu et place des standards non définis ou en cours d'élaboration à la sauce des navigateurs tout en laissant de côté un navigateur ayant de faible PDM, là non.

Le point commun entre IE, Firefox et Chrome : leur nom est connu à cause de la publicité à droite et à gauche sur les sites.
Télécharger Internet Explorer pour surfer plus vite ou la pub pour Chrome sur Google et Firefox qui est ze navigateur pour les devs de sites a toujours sa petite référence ou un lien menant vers Firefox.
Tandis qu'Opera, rien. Je ne l'aurais pas eu sur des CD de magazine informatique à l'époque où il était shareware, je n'aurais sûrement jamais connu avant le ballot screen -exagération vu que j'aurais connu plus tôt en suivant mon chemin tel quel, mais c'est pour le côté néophyte-.

Pour qu'Opera décolle, pas de secret, plus de publicité et surtout donner plus que les autres pour le quidam. Il a beau être précurseur à de nombreuses reprises, çà ne suffit pas à l'adopter pour le quidam. Il faut une plus-value pour ce qu'il fait au quotidien avec son navigateur actuel.
Avatar de SebGF INpactien
SebGF Le dimanche 5 août 2012 à 20:26:06
Inscrit le mercredi 16 septembre 09 - 4353 commentaires
Pour qu'Opera décolle, pas de secret, plus de publicité et surtout donner plus que les autres pour le quidam. Il a beau être précurseur à de nombreuses reprises, çà ne suffit pas à l'adopter pour le quidam. Il faut une plus-value pour ce qu'il fait au quotidien avec son navigateur actuel.


Le bouche à oreille aide aussi, je convertis régulièrement de nouveaux fidèles

Mais sinon oui, c'est ce que je dis à chaque fois que l'on parle des PDM d'Opera, la seule chose qu'ils n'ont pas, c'est une énorme entité capable de la propulser vers les sommets. Donc au final, leur PDM est plus qu'honorable pour un logiciel qui ne se "vend" qu'avec ses vraies qualités, et non un logiciel sur évalué par la publicité ou installé de force par des moyens peu recommandables.

Après, Opera Software ne semble pas s'en porter plus mal que sa suite Internet desktop n'ait pas les PDM d'un Chrome ou IE, ils restent assez bien placés dans le domaine du mobile et embarqué et leur régie de pub leur apporte un revenu confortable. Ca me fait même doucement rire de voir des "analystes" qui disent qu'il va finir par disparaitre parce que personne n'en entend parler, alors qu'il existe depuis 1995 tout de même
Je regrette quand même que les développeurs n'aient pas plus chouchouté Unite, le concept se rapprochait beaucoup de l'idée d'un "cloud personnel" et aurait pu être très intéressant si celui-ci avait été mieux soutenu.
;