S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Internet Explorer 6 compte pour moins de 11 % du trafic mondial

Mais un tiers des Chinois l'utilise encore

La guerre des navigateurs a plusieurs effets salvateurs actuellement. Les performances sont en augmentation constante, de même que la sécurité et le support des technologies du web. Avec Microsoft de retour dans cette course, l’un des derniers gros verrous est en train de sauter, d’autant que la firme ne mâche plus ses mots pour se débarrasser d’Internet Explorer 6 et a lancé un site pour suivre l’évolution de ses parts de marché. Où en est-on aujourd’hui ?

ie6 countdown 

La bonne nouvelle est que les chiffres continuent de baisser partout dans le monde. Une grande partie des pays affiche un score très faible :
  • France : 2,5 %
  • Allemagne : 1,8 %
  • Royaume-Uni : 2,6 %
  • Espagne : 2,4 %
  • États-Unis : 2,0 %
  • Canada : 2,6 %
  • Brésil : 2,9 %
  • Australie : 2,1 %
Les pays nordiques de l’Europe mènent la danse de manière très nette :
  • Danemark : 0,9 %
  • Finlande : 0,7 %
  • Norvège : 0,4 %
  • Suède : 0,7 %
Pourtant, au 30 juin 2011, la part de marché mondiale d’Internet Explorer 6 est toujours de 10,7 %. Où se situent donc les poches de résistance ? Il existe en fait principalement deux mauvais élèves : la Corée du Sud avec 21,7 % et surtout la Chine dont plus d’un tiers (33,8 %) des accès à Internet se font via Internet Explorer 6.

Le cas de la Chine est problématique, et pas uniquement pour les développeurs web. Le piratage rampant qui sévit dans le pays a des répercussions importantes dans le domaine de la sécurité. De très nombreux Windows XP piratés circulent mais les mises à jour sont le plus volontairement bloquées pour éviter l’installation du composant WGA qui contrôle l’authenticité du système (même si cette installation est facultative). Sans mises à jour activées, les correctifs et les Service Packs ne s’installent pas, laissant les machines ouvertes aux attaques et aux malwares en tous genres.

Sur l’évolution globale, on remarquera qu’Internet Explorer, toutes versions confondues, continue de voir sa part de marché fondre. Si ces dernières années ont été surtout marquées par l’ascension de Firefox, c’est désormais Chrome de Google qui s’impose dans un nombre croissant de foyers.
Source : IE6 Countdown
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 05/07/2011 à 14:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 109 commentaires

Avatar de goodwhitegod INpactien
goodwhitegod Le mardi 5 juillet 2011 à 14:54:04
Inscrit le vendredi 31 octobre 03 - 10779 commentaires
Ça serait très INtéressent de pouvoir connaitre la part des personnes sous IE6 infectées par des malware à cause de celui-ci...
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le mardi 5 juillet 2011 à 14:56:03
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2586 commentaires
1/3!!! La vache!

Par contre, je me demande bien quelle est la part de marché d'Opera dans les pays scandinaves.
Avatar de chaps INpactien
chaps Le mardi 5 juillet 2011 à 14:56:09
Inscrit le lundi 9 janvier 06 - 5311 commentaires
Je confirme, je n'ai jamais vu autant d'IE6 qu'en Chine !
Avatar de contre-maitre INpactien
contre-maitre Le mardi 5 juillet 2011 à 14:56:23
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 101 commentaires
ha, on va pouvoir arreter de tester ses sites web sous ie6
Avatar de paradise INpactien
paradise Le mardi 5 juillet 2011 à 14:56:26
Inscrit le dimanche 10 avril 05 - 14117 commentaires
Ça serait très INtéressent de pouvoir connaitre la part des personnes sous IE6 infectées par des malware à cause de celui-ci...

Je crois qu'ils sont tous infectés d'une manière ou d'une autre, seulement tous les malwares ne sont pas actifs ou encore activés, heureusement.

Il y a 109 commentaires

;