S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Apple reçoit la paternité de plusieurs gestes multitouch

Frappe préventive ou stratégie de dissuasion ?

Il y a maintenant trois ans, Apple déposait une demande de brevet qui avait fait couler beaucoup d’encre. La firme à la pomme demandait en effet ni plus ni moins que la paternité pour tout « appareil multifonction équipé d’un écran tactile ». Apple vient de se voir attribuer ce brevet, mais les conséquences pourraient être différentes de ce que l’on pourrait imaginer.

galaxy iphone

Le brevet attribué est numéroté 7 966 578. La lecture de la description permet de comprendre ce dont parle exactement le document. Apple y décrit le fonctionnement d’un appareil multifonction et équipé d’un écran tactile et affichant sur l’écran tout ou partie du contenu d’une structure. Un geste à un ou plusieurs doigts permet de faire défiler ce contenu, en faisant bouger ou non le reste de la structure.

La peur principale que ce brevet inspire est centrée sur les équipements modernes basés sur des écrans multi-touch capacitifs. PC Magazine s’est livré à une inspection plus en profondeur, suite à différentes critiques et analyses reçues de lecteurs et d’intervenants. Le tableau général ne manque d’intérêt.

Premièrement, même si le document est présenté comme un brevet, il est avant tout un « abstract », un terme flottant en gras au centre du début du document. Un abstract n’est pas réellement un brevet mais une esquisse à laquelle un brevet particulier se rapporte. Il ne s’agit donc pas directement de la propriété intellectuelle, ce qui lui donne un caractère flou.

Une source anonyme a tenu également à préciser que le brevet ne visant pas directement les appareils, mais davantage les deux mouvements qui y sont décrits. Bien que ces derniers et leurs conséquences se retrouvent sur quasiment tous les smartphones, le périmètre d’action est beaucoup moins que le seul critère « écran tactile », sans parler de « appareil multifonction ». Cela étant, comme l’indiquait Florian Mueller (du blog FOSS Patents) à PC Magazine, les deux mouvements sont suffisamment communs pour empêcher de construire un smartphone réellement performant si Apple venait à entrer en guerre sur ce terrain.

D’un point de vue strictement justice, il reste également des facteurs limitant :
  • Personne ne sait ce que compte faire Apple avec ce brevet
  • Personne ne sait comment la concurrence va réagir
  • Le juge peut encore avoir une lecture différence du problème en cas de plainte
L’attitude d’Apple peut varier selon principalement deux angles : attaquer, ou se défendre. Dans le premier cas, le mouvement est proactif et se porte directement vers la concurrence. Dans le second, Apple ne bouge pas mais garde en réserve un brevet capable de régler plus rapidement à l’amiable une situation tendue dans laquelle elle serait elle-même attaquée. La création d’un monopôle reste également envisageable, mais le fait d’en détenir un n’est pas puni par la loi : c’est bien son abus qui est sanctionné.

Reste donc à voir ce qu’Apple fera de ce nouveau papier.
Source : PC Magazine
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 24/06/2011 à 17:28

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 117 commentaires

Avatar de Icywizer INpactien
Icywizer Le vendredi 24 juin 2011 à 17:32:35
Inscrit le mardi 22 février 11 - 72 commentaires
faut y arrêter les brevets...

Je ne nie pas leur intérêt dans certain cas mais maintenant cela devient n'importe quoi !

En gros, on a potentiellement plus le droit de faire un smartphone rectangulaire, avec des icônes carrés à angles arrondis, avec un écran tactile que l'on fait défiler avec ses doigts si Apple se met à attaquer tout le monde
Avatar de JohnCaffey INpactien
JohnCaffey Le vendredi 24 juin 2011 à 17:38:01
Inscrit le mercredi 30 août 06 - 6810 commentaires
La création d’un monopôle reste également envisageable, mais le fait d’en détenir un n’est pas puni par la loi : c’est bien son abus qui est sanctionné.
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le vendredi 24 juin 2011 à 17:39:57
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires
faut y arrêter les brevets...

Je ne nie pas leur intérêt dans certain cas mais maintenant cela devient n'importe quoi !

En gros, on a potentiellement plus le droit de faire un smartphone rectangulaire, avec des icônes carrés à angles arrondis, avec un écran tactile que l'on fait défiler avec ses doigts si Apple se met à attaquer tout le monde


Ce qui a le plus de chance de se produire, c'est qu'Apple garde ça sous le coude si quelqu'un vient lui chercher des noises. Ils savent très bien qu'attaquer serait mauvais pour leur image, et l'intérêt d'avoir de la concurrence c'est que l'on peut montrer que l'on fait mieux qu'eux.
Avatar de Alkore INpactien
Alkore Le vendredi 24 juin 2011 à 17:39:58
Inscrit le jeudi 5 janvier 06 - 7354 commentaires
La validité de ce brevet concerne quels pays? Uniquement les States ou le monde entier (enfin, là où les lois sont respectées )?
Avatar de misterB INpactien
misterB Le vendredi 24 juin 2011 à 17:42:46
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires
La validité de ce brevet concerne quels pays? Uniquement les States ou le monde entier (enfin, là où les lois sont respectées )?

si tu cliques sur lien



tu verra qu'il est International
Avatar de manus INpactien
manus Le vendredi 24 juin 2011 à 17:44:53
Inscrit le mercredi 22 avril 09 - 706 commentaires
si tu cliques sur lien



tu verra qu'il est International

T'es sur? Car je croyais que ce type de brevet n'était pas autorisé en France et en Europe.
Pour moi un brevet déposé en US n'est valide qu'au US, ils doivent aussi le déposé en Europe (même si l'étude en Europe peut s'appuyer sur celle des US).

Edité par manus le vendredi 24 juin 2011 à 17:46
Avatar de saga9 INpactien
saga9 Le vendredi 24 juin 2011 à 17:45:48
Inscrit le samedi 10 septembre 05 - 1268 commentaires

Et bien si une entreprise est dans une situation de quasi monopole, si elle n'entrave pas le développement des alternatives a fortiori concurrentes, il n'y a rien à redire.
Par contre si par sa position, elle bloque d'une manière ou d'une autre la possibilité de se développer alors là il y a abus ce qui est évidemment condamnable.
Donc être en situation de monopole n'est pas un problème en soi, c'est les abus qui en découlent qui peuvent poser problème.
Avatar de misterB INpactien
misterB Le vendredi 24 juin 2011 à 17:46:54
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires
T'es sur? Car je croyais que ce type de brevet n'était pas autorisé en France et en Europe.
Pour moi un brevet déposé en US n'est valide qu'au US, ils doivent aussi le déposé en Europe (même si l'étude en Europe peut s'appuyer sur celle des US).

US et Europe dans le monde donc
Avatar de manus INpactien
manus Le vendredi 24 juin 2011 à 17:48:30
Inscrit le mercredi 22 avril 09 - 706 commentaires
US et Europe dans le monde donc

Comprends pas ta remarque là...
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 24 juin 2011 à 17:49:20
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
;