S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

MS : un mouvement interne ravive les questions sur Windows 8

Zameul iz bac

Windows 8 a beau être prévu pour l’année prochaine, et plus probablement l’automne, son arrivée déclenche une vague de questions, surtout chez les développeurs. La présentation de l’interface de type tablette a soulevé bien des sourcils car l’éditeur n’a abordé que deux langages : HTML5 et JavaScript. Alors qu’il existe un certain trouble devant l’absence complète de mention des autres technologies, voilà qu’un mouvement s’opère au sein de la société : l’équipe XAML est redistribuée.

win8 windows 8

Décrire une interface

Le XAML (prononcez « zameul ») est un langage déclaratif signifiant eXtensible Application Markup Language. Largement basé sur XML, il a fait son apparition durant le développement de Vista et surtout de l’environnement WinFX, devenu depuis .NET 3.0. Il est particulièrement lié à WPF (Windows Presentation Foundation) mais ses évolutions lui ont fait quitter son premier domaine qui était la création d’interface pour s’ouvrir à d’autres possibilités, notamment la création d’instances d’objets dans l’environnement .NET. XAML est devenu peu après très impliqué également dans la création des contenus Silverlight.

L’arrivée de ce langage chez l’éditeur a permis de réaliser une envie croissante : séparer la création de l’interface de celle de l’application sous-jacente. Ainsi, la suite Expression permet de créer des interfaces et de générer un code XAML qui peut ensuite être récupéré par les autres développeurs et intégré dans le code du projet.

Une partie de l'équipe intégrée dans celle de Windows 8

Via un mémo interne, Microsoft vient d’annoncer à ses employés que l’équipe travaillant sur le XAML était redistribuée. Attention, cela ne signifie que chaque membre de l’équipe part jouer les bouche-trous. Au contraire :
  • L’équipe travaillant sur les technologies XAML pour Windows intègre directement la division Windows
  • L’équipe travaillant sur les technologies XAML pour Windows Phone, la Xbox et les plug-ins pour navigateurs intègre la division Windows Phone
  • Les équipes s’occupant des outils Client et Mobile restent dans la division Développement
Le mémo précise que les changements sont immédiats.

Cette bascule est un renseignement assez net qu’un gros chapitre de Windows 8 reste caché. Il est en effet indiqué que le travail de ces développeurs continuera, mais au plus proche des équipes concernées.

Dans un autre mémo envoyé par Julie Larson-Green, vice-présidente, on apprend que les développements des équipes étaient déjà très imbriqués, et qu’il s’agissait de formaliser davantage le groupe de personnes. Mais elle ajoute surtout : « L’équipe continuera son travail sur Windows 8 comme prévu et rejoindra notre équipe Developer Experience (DEVX) ».

Deux conséquences directes à cette affirmation :
  1. Les développeurs n’ont jamais arrêté de travailler sur le XAML
  2. Le XAML joue un rôle dans Windows 8
Si réellement le XAML est présent au cœur de développement de Windows 8, c’est qu’au bas mot la plateforme .NET gagne en importance. Si l’on entre sur le terrain des interfaces, cela signifie également que WPF et/ou Silverlight seront présents.

Rapprochement avec Jupiter

Le recoupement des informations est intéressant, et n’est d’ailleurs pas terminé. L’équipe DEVX mentionnée par Julie Larson-Green travaille actuellement sur la création des paquets AppX, nouveau format de distribution des applications très inspiré des XAP de Windows Phone 7. Les applications au format AppX ont de fortes chances d’être celles qui seront distribuées via la boutique. Et c’est ici également que Jupiter devrait jouer un rôle.

Certains décrivent Jupiter comme un nouveau modèle de développement, et d’autres comme une bibliothèque dévolue à l’interface graphique. Dans tous les cas, l’interface applicative sera concernée. Certes le HTML5 a été le seul langage abordé, mais il s’agit finalement d’un dialecte de structuration, au même titre que le XAML. De fait, on peut se poser la question : l’utilisation de ces technologies ne va-t-elle pas dépendre tout simplement du contexte ?

.NET, Silverlight et peut-être WPF ont donc l’air bien présents. Il reste donc à savoir qui utilisera quoi, et quand. 
Source : WinRumors
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 24/06/2011 à 15:57

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 56 commentaires

Avatar de w4termelon INpactien
w4termelon Le vendredi 24 juin 2011 à 16:10:49
Inscrit le mercredi 16 février 11 - 144 commentaires
Je ne comprend absolument pas les craintes des développeurs.. Il me parait inconcevable que Windows 8 deviennent un genre de Web OS qui ne fasse tourner que du HTML5 et du Javascript, meme lorsque l'on souhaite utiliser la nouvelle interface Metro.
C'est juste que MS dans ses demos a utilisé ces technologies sans doute parce pour montrer que l'on peut faire des applis avec ces technologies afin de toucher des développeurs de n'importe quelle plateforme (et ainsi attirer des nouveaux devs iPhone et android dans le monde des tablettes Windows 8), mais ça ne signifie pas que .NET et Silverlight vont être mis de coté.. C'est vraiment du fantasme de pseudos analystes qui ne sont capable de voir que le doigt quand on leur montre la lune..
Avatar de cosmocat INpactien
cosmocat Le vendredi 24 juin 2011 à 16:12:28
Inscrit le samedi 21 août 04 - 590 commentaires
Un très bon article sur le sujet chez Ars technica :
http://arstechnica.com/microsoft/news/2011/06/windows-8-for-software-developers-...

où il est indiqué, que Windows 8 sera la 1ère plateforme windows où il y aura parité en terme de capacité entre l'API .Net et l'API Win32 native. Avant, tout n'était pas possible à faire en .Net. En plus, l'API sera normalement mieux faite que l'API Win32.
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 24 juin 2011 à 16:13:25
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires
Je ne comprend absolument pas les craintes des développeurs.. Il me parait inconcevable que Windows 8 deviennent un genre de Web OS qui ne fasse tourner que du HTML5 et du Javascript, meme lorsque l'on souhaite utiliser la nouvelle interface Metro.
C'est juste que MS dans ses demos a utilisé ces technologies sans doute parce pour montrer que l'on peut faire des applis avec ces technologies afin de toucher des développeurs de n'importe quelle plateforme (et ainsi attirer des nouveaux devs iPhone et android dans le monde des tablettes Windows 8), mais ça ne signifie pas que .NET et Silverlight vont être mis de coté.. C'est vraiment du fantasme de pseudos analystes qui ne sont capable de voir que le doigt quand on leur montre la lune..


Le fait de n'avoir parlé que de ça, sans toucher un mot de la technique, puis l'obstination à ne répondre à rien : au mieux, c'est juste une comm pas très soignée, mais ce n'est pas vraiment un domaine où ils brillent habituellement.

Il feraient mieux d'en rester à ce qui a été fait pour Windows 7 : de la déduction et pas de l'induction.
Avatar de Edtech INpactien
Edtech Le vendredi 24 juin 2011 à 16:20:22
Inscrit le mardi 17 octobre 06 - 3716 commentaires
Un très bon article sur le sujet chez Ars technica :
http://arstechnica.com/microsoft/news/2011/06/windows-8-for-software-developers-...

où il est indiqué, que Windows 8 sera la 1ère plateforme windows où il y aura parité en terme de capacité entre l'API .Net et l'API Win32 native. Avant, tout n'était pas possible à faire en .Net. En plus, l'API sera normalement mieux faite que l'API Win32.


Media Foundation en .NET alors ? Si c'est cas
Avatar de dada051 INpactien
dada051 Le vendredi 24 juin 2011 à 16:24:51
Inscrit le mercredi 12 décembre 07 - 399 commentaires
XAML ça ne se prononce pas "gZamelle" ?

Il y a 56 commentaires

;