S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Sun et AMD annoncent la création d'un supercalculateur

Et depuis hier y'a du chauffage chez moi !

AMD et Sun ont annoncé un partenariat qui vise à concevoir un supercalculateur. Cette machine sera destinée au Tokyo Institute of Technology (Tokyo Tech). Il s'agira pour Sun de mettre au point une grille informatique constituée de serveurs Sun Fire x64. Au total, cette grille comptera 5240 Opteron dual-core pour une puissance dépassant les 50 teraflops.

Pour Sun, cette annonce constitue la création de la plus grosse machine jamais réalisée par la société. Bien entendu, cette future grille ne pourra pas prétendre rivaliser avec le puissant Blue Gene d'IBM et ses 280,6 teraflops, soit 280 600 milliards d'opérations à la seconde. Seulement, la solution présentée par Sun et AMD vise également à être financièrement efficiente. La machine évoluera pour dépasser les 100 teraflops d'ici le printemps 2006, et durant l'été, elle devrait se trouver dans les cinq premiers de la fameuse liste Top 500 des machines les plus puissantes du monde.

NEC s'est également associée au projet en s'occupant notamment de la solution de stockage. La société se consacre, entre autres, au design de l'infrastucture globale ainsi qu'à l'intégration des applications qui fonctionneront sur ce serveur. A noter d'ailleurs que la machine pourra aussi bien fonctionner sous Solaris 10 que Linux. A terme, le système complet comptera 21 teraoctets de mémoire vive et 1,1 petaoctet de stockage.

Selon Satoshi Matsuoka, le professeur en charge de la Research Infrastructure au Global Scientific Information and Computing Center de Tokyo Tech, le supercalculateur pourra permettre des avancées flagrantes dans des travaux complexes comme :

  • l'analyse des structures moléculaires complexes des protéines

  • la simulation des flux sanguins dans le cerveau humain

  • la modélisation de certains mécanismes de la planète, notamment son champ magnétique

  • la simulation de certaines nanostructures, notamment les nanotubes


Vous pouvez consulter le communiqué officiel pour cette annonce en vous rendant sur cette page.

Source : Sun
Publiée le 18/11/2005 à 10:38

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;