S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Scholar, une autre porte vers la bibliothèque Google

Google Scholar, qui avait fait ses premiers pas fin 2004, vient de connaître un coup d’accélérateur. On rappellera d’abord que ce projet a une modeste et ridicule ambition : celui de devenir une sorte de super-inventaire des articles, publications, libres, thèses, mémoires, rapports techniques, etc. touchant de près ou de loin au secteur de la recherche.

En mode recherche avancée, on peut exploiter l'outil sous plusieurs variables : recherche sur un mot ou une expression, selon l'auteur, l'éditeur ou la publication voire sa date.

Par exemple, pour trouver des textes écrit par Freud et leurs emplacements dans les bibliothèques inscrites au programme (plus d’une centaine), on entrera ce champ de requête "author:freud" dans la page de recherche (exemple). Avec un champ de recherche plus vaste, on sait à chaque fois si l’expression a fait l’objet d’une citation dans un texte ou concerne un livre (même exemple). Depuis peu, le service connaît une plus grande ouverture : de quelques bibliothèques affiliées au départ, Scholar devient accessible maintenant à tous les organismes qui souhaiteraient s’allier à ce projet. Il suffit de se rendre sur la page dédiée puis de suivre le programme de liaison.

Toujours sur ce thème, Google travaille toujours sur son projet Google Print, de numérisation à grande échelle. Cette librairie repose sur le traitement de 15 millions de d'ouvrage sur 6 ans. Google deviendra par ce biais une vitrine commerciale. Des ouvrages et textes gratuits seront également diffusés pour autant qu'ils entrent dans le domaine public.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 12/05/2005 à 12:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;